Les «ragnanas» ? C’est sur France Inter !

… »Dans une société où il n’y a plus de règles, il reste les règles des femmes…
On les appelle les «ragnanas», Jean Seberg expliquait à Romain Gary que les Anglais avaient débarqué, des périphrases parce que les règles demeurent taboues…
Allons «tampons, pièges à con», c’est ce matin dans « Service public » avec vos opinions à ce sujet ».

(ré)écouter cette émission
disponible jusqu’au 22/05/2017 09h00

http://www.franceinter.fr/emission-service-public-regles-des-femmes-le-dernier-tabou?page=1

*****************************************************************************

Un com

« Un vrai tabou, il n’y a qu’à voir les publicités de protections intimes et leurs jolis/pur liquides bleus… dans notre culotte les mers turquoises ou le paradis céleste… restons sur terre »

———–

Un com de mec

« Grossière erreur, les règles ne sont pas du sang ; autant commencer par abattre de vieilles idées reçues si l’on veut faire de l’information… lorsque l’ovulation a lieu, les parois de l’utérus se couvrent d’un ensemble de petits vaisseaux sanguins qui serviront à fournir les éléments nutritifs et l’oxygène nécessaires au futur embryon. Sans fécondation, non seulement l’ovule est éjecté, mais avec lui tous les tissus tapissant les parois utérines, ce qui constitue le « sang des règles ».  »

———–

Un com

Savez vous qu’il fut un temps (lointain mais pas trop !) que dans certaines écoles normales de filles (pas de mixité à l’époque), une surveillante était chargée de noter la date des règles de ces demoiselles, futures institutrices ?
————–

En ce qui me concerne, je partage totalement le point de vue d’Anna de Paris:

« Bonjour, J’aime(ais!) vivre au rythme de ce cycle intime, cette présence charnelle d’un événement indépendant de ma volonté, cette certitude qui revient. Et qui ne m’a jamais empêchée de réussir la mayonnaise ! Merci de traiter ce sujet et de réfuter les fantasmes. » 😉

PS- juste une remarque: c’est un…mec(!) qui a décidé de traiter ce sujet…

Règles taboues ? «Elle a touché le cornichon!»

« Elle a touché les cornichons. Oh oui, elle les a touchés », susurre une voix.
Dans cette publicité indienne, une jeune femme souriante fait un jogging en pantalon blanc avant de remporter sans effort un tournoi de tennis. Elle répète cette phrase, « Touchez le cornichon », particulièrement énigmatique pour un téléspectateur français, mais qui prend tout son sens en Inde.

Elle renvoie à une croyance, largement répandue, selon laquelle une femme ayant ses règles qui touche un pot de cornichons le rendra impropre à la consommation. Le film publicitaire ainsi intitulé vient d’être récompensé au Festival international de la créativité – Lion Cannes »…(Extrait)

http://www.20minutes.fr/culture/1641563-20150629-inde-touche-cornichon-publicite-brise-tabou-regles-recompensee

*****************************************************************************

Com de « Rick » sur un forum d’ados:

« Franchement je trouve que c pas la meme chose… quand on fait un cunni c pas comme du sperme… ca pue pas et sa colle pas! franchement meme si ma copine me le demande je lui éjaculerai jamais sur la figure ni dans la bouche! »

…C’est curieux que le sperme qui « pue et colle »(!), -d’après UN garçon(!)- n’ait JAMAIS(!) fait l’objet de tabous…sexistes hyper crades, stigmatisants, humiliants, discriminatoires, comme des mecs/religions n’ont pas hésité à le faire concernant les règles! ? ? ?

PS- d’après un sexologue connu dans les médias, il a même un goût…d’eau de javel(!!!)

Et jamais(!) une petite « remarque » sexiste ??? :##

Bienvenue à : San Luis/Argentine‎, Maputo/Mozambique, Istanboul/Turquie, Cheyenne-Wyoming/US, Luanda/Angola, Fianarantsoa/Madagascar, Annaba/Algérie, Sfax et Sousse/Tunisie, Sherbrooke/Canada,Palerme/Italie….

Douce nuit!

Derniers visiteurs:

@ ‎18‎:‎57‎: Bayern, Allemagne
@ ‎18‎:‎37‎: Cayenne, Guyane
@ ‎17‎:‎31: Wexford, Irlande
‎@ ‎17‎:‎23: Fianarantsoa, Madagascar
@ ‎17‎:‎21‎: Dublin,Irlande
‎@ ‎17‎:‎19: Annaba, Algérie
@ ‎17‎:‎14‎: Palerme, Italie
@ ‎16‎:‎31‎: Santa Catarina, Brésil
‎@ ‎16‎:‎24: Cheyenne, Wyoming, US
‎@ ‎16‎:‎01: Liège, Belgique
@ ‎15‎:‎06‎: Luanda, Angola
@ ‎13‎:‎13: Sfax, Tunisie
‎@ ‎13‎:‎11‎:‎ Havering, GB
@ ‎10‎:‎38: Istanboul, Turquie
@ ‎07‎:‎01: Mountain View, Californie, US
@ ‎03‎:‎55: San Luis, Argentine‎
‎@ ‎02‎:‎56: Sousse, Tunisie
‎@ ‎01‎:‎00: Sherbrooke, Canada
‎@ ‎00‎:‎22: Maputo, Mozambique

Entre autres…

Douce nuit et merci pour la visite 😉

[Viols de masse commis par des troupes françaises: «Les civils ont parfois été considérés comme le butin de cette guerre.» ]

(Illustration non contractuelle – Pastel gras perso).

Violée et détruite

——–

Par Leïla MINANO Envoyée spéciale dans le Latium (Italie)

« Disparus de la mémoire de la Libération, les viols de masse commis au printemps 1944 par les troupes françaises restent une plaie ouverte dans le cœur des Italiens du Latium. Sept décennies plus tard, la France ne s’est jamais excusée et les victimes n’ont pas oublié…

…Mais Pietro, 86 ans, ne faiblit pas : «Ils m’ont pris comme une femme… Ils m’ont tout fait, comme des bêtes, et puis ils m’ont tiré dessus.» Et de montrer la cicatrice de la balle qui l’a frappé à l’arrière du cou. «Pourtant mon père m’avait prévenu, il m’avait dit de rester à la maison. Mais j’étais jeune, fou, c’était la guerre et toute la famille était affamée, il fallait bien sortir pour trouver de quoi manger.» Dans le salon de la grande maison en pierre, trois générations de la famille Socco écoutent religieusement cette histoire que «l’ancien» ne leur a jamais racontée. «Ce jour-là, j’étais avec mon ami Lorenzo, mais lui n’a pas survécu. Dans la soirée, quand ils m’ont retrouvé, j’avais perdu beaucoup de sang, mon père me croyait déjà mort, mais je m’en suis sorti. Il m’a dit « tu es vivant, c’est tout ce que j’ai besoin de savoir », alors je n’ai rien ajouté.» C’était il y a soixante-et-onze ans. Mais dans les mots du grand-père, le souvenir enfoui remonte à la surface avec la précision d’un flash…

…«Les civils considérés comme butin de guerre»[…]«Elle avait 17 ans et elle a été violée par 40 soldats»…

…«La bataille du Monte Cassino a été très violente et très frustrante pour les soldats qui ont piétiné pendant des mois dans le froid, sans pouvoir vraiment avancer. Il y a donc eu un phénomène de décompensation qui s’est retourné contre les civils, explique l’historienne Julie Le Gac, auteure d’une thèse édifiante sur le CEF (3). Par ailleurs, le commandement français a clairement entretenu l’esprit de revanche des troupes à l’égard des Italiens qui avaient « trahi la France ». Résultat : les civils ont parfois été considérés comme le butin de cette guerre.» Pour ne rien arranger, le général Juin mettra neuf jours à réagir aux exactions alors que les alertes arrivent de toutes parts. Le héros de Monte Cassino ne le fera qu’«à la demande insistante des Alliés».

Devant la frilosité des réactions des officiers français, la population du Latium méridional se protège tant bien que mal. Dès les premières exactions, la rumeur se répand comme une traînée de poudre dans les petites communes isolées : «A l’époque, ils disaient « il faut cacher les filles car les diables les enlèvent »», raconte le maire adjoint de Lenola, dont les trois grands-tantes ont été violées. D’après plusieurs témoignages, «les proies potentielles» sont cachées «dans les grottes», «les écuries», «les fermes et les églises reculées»…

…Bien que ces quatre soldats furent reconnus coupables, seuls Jean-Marie G. et François S., les soldats français, obtiendront des suspensions d’exécution de peine. Indiqué dans les comptes rendus, le motif de la clémence est identique dans les deux cas :les soldats français, obtiendront des suspensions d’exécution de peine. Indiqué dans les comptes rendus, le motif de la clémence est identique dans les deux cas : «Il semble bien résulter des données et des débats que X s’est laissé entraîner par des camarades indigènes et qu’il ne se soit pas rendu compte de la gravité de sa faute.» Aucun des historiens interrogés n’a pu expliquer cette différence de traitement…

…L’historienne précise que «55 % d’entre eux bénéficieront de circonstances atténuantes attribuées de manière discrétionnaire». (Extrait).

«Vaincre sans gloire, le Corps expéditionnaire français en Italie», thèse publiée aux éditions les Belles Lettres, ministère de la Défense-DMPA.

A lire absolument icihttp://www.liberation.fr/societe/2015/05/15/elle-avait-17-ans-et-elle-a-ete-violee-par-40-soldats_1310075

****************************************************************************

«Il semble bien résulter des données et des débats que X s’est laissé entraîner par des camarades indigènes et qu’il ne se soit pas rendu compte de la gravité de sa faute.»

– Des soldats français qui violent des civils ne SAVENT pas, en fait que ce sont bien des …VIOLS qu’ils commettent ! Peut-être s’imaginaient-ils jouer à Roméo et Juliette, entre autres ? :##

– Un viol commis par un « indigène » par contre, est bien un… viol(!) qu’il faut punir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

En France, le comportement sociétal… compréhensif(!), laxiste et indulgent concernant les violeurs, est -même jusqu’à tout récemment, – quelque chose de sidérant, d’incompréhensible, d’indigne, d’ignoble et de totalement répugnant !

Ceci, parce qu’une majorité de mecs considèrent les femmes, juste, comme des latrines à sperme, spécialement crées pour les débarrasser de leur trop plein de semence ?

De simples objets sexuels et non pas des humaines, dignes de…RESPECT

Au fond de beaucoup trop de mecs, sommeillerait un violeur, qui n’attendrait que l’occasion propice, pour… « décomplexer » sa sexualité ? ? ?

A 78 ans (!): "Jeux sexuels sordides, imposés à des ados"

Pa Cédric Blanc

… »78 ans, il impose des jeux sexuels sordides, à des ados.

Selon le récit du parquet, cet homme faisait venir des jeunes chez lui pour des travaux ménagers et réussissait à gagner leur confiance avant de leur imposer des fellations ou des jeux sexuels particulièrement sordides. Selon les récits des jeunes, qui ont dénoncé les faits, ces pratiques auraient débuté il y a plus de deux ans dans la région dite des Terres froides, près de Bourgoin-Jallieu »…(Extrait).

http://www.metronews.fr/lyon/bourgoin-jallieu-un-septuagenaire-mis-en-examen-pour-agressions-sexuelles-sur-six-jeunes-dans-l-isere/mofB!SilB2Zge94GC2/

—————-

Par Emmanuel Coupaye

… »Viol et tentative de meurtre.

D’après nos informations, il est près de 18 h 30, mardi, quand une jeune femme qui fait son jogging dans le secteur très fréquenté par ce beau temps de la rue du Bas des Sables en bordure du Clain, est agressée.

Un individu casqué qui circule sur un scooter la frappe. Il lui donne plusieurs coups, lui assène un coup de tournevis et la viole.

Le suspect parvient à prendre la fuite »…(Extrait)

http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2015/06/24/Poitiers-Une-joggeuse-victime-d-un-viol-et-d-une-tentative-de-meurtre-2379281

—————–

« Saint-Ouen : mère de famille violée à son domicile, un ado de 17 ans écroué »

http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20150624.OBS1416/saint-ouen-mere-de-famille-violee-a-son-domicile-un-ado-de-17-ans-ecroue.html

etc…etc…

*****************************************************************************

Une Américaine de cent deux ans, qui fut à la tête de l’une des premières ONG de l’histoire, a dit en 2000 : « je vois que rien n’a changé pour les femmes depuis mon époque. On les bat, toujours, on les viole, et personne n’arrive à empêcher cela ».

Toujours valable en…2015 !!!

On les tue aussi ! (lapidation, assassinats maritaux- de plus en plus…décomplexés )

Partout sur la planète

Des garçons ne sont pas épargnés, concernant les agressions sexuelles commises par des prêtres, des animateurs et accompagnateurs de tous poils, des enseignants-pères de famille opérant même au…CP !

Un porno immonde, accessible -sur des téléphones portables,- à de très jeunes enfants, ainsi qu’à des adultes devenus addict, collabore à « construire » des adultes pervers et de plus en plus…décomplexés !

"La main aux fesses de deux passagères du tram

Par G.V.

« Un homme âgé de 23 ans a été interpellé par une patrouille de police en VTT à sa descente du tram vendredi après avoir commis des attouchements sur deux passagères en leur mettant la main aux fesses, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace. Les faits se sont produits place de l’Homme-de-fer.

Lors de son placement en garde à vue, l’auteur présumé de ces agressions sexuelles aurait tenté de mettre un coup de tête à l’un des fonctionnaires de police. Il a été déféré au parquet samedi après-midi puis placé en détention provisoire. Les deux victimes, âgées de 34 et 36 ans, ont déposé plainte. Il sera jugé lundi en comparution immédiate. »..(Extrait).

http://www.20minutes.fr/strasbourg/1641099-20150628-strasbourg-interpellation-homme-auteur-attouchements-tram

*****************************************************************************

Sale temps pour les agresseurs sexuels:

Des femmes n’ont plus honte d’en parler et portent plainte

La police est mieux équipée, plus vigilante et réactive, …

Par endroits !

Ahhh ! la fâââmille !

Un com sous l’article:

… »la dame de 86 ans vit dans ce logement depuis 40 ans, il y a quelques années le fils a racheté la maison pas chère en promettant à sa mère qu’elle pourrait y vivre (les deux parties ont reconnu ce fait)
7 ans plus tard le fils se rend compte qu’il peut faire une bonne affaire en vendant la maison à pratiquement 3 fois le prix d’achat, il décide donc de récupérer son bien en mettant sa mère dehors au passage

Bref, ce comportement est ignoble, comment oser mettre sa propre mère de 86 ans à la rue ??  »

http://www.20minutes.fr/strasbourg/1629531-20150611-lorraine-octogenaire-expulsee-logement-fils?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinsource

*****************************************************************************

« En promettant à sa mère qu’elle pourrait y vivre (les deux parties ont reconnu ce fait) »

Bien sûr, le fils a le droit de vendre sa maison; mais il a le DEVOIR de RESPECTER absolument la promesses qu’il a faite à sa mère…âgée! (Personne ne l’avait OBLIGE à la faire, à l’époque)

Pour que son fils n’ait pas à payer des droits de succession, ma grand-mère
lui avait donné de son vivant,la nue-propriété de sa jolie maison à étage entourée d’un grand jardin, -dans la capitale: Saint-Denis- tout en gardant l’usufruit.

Quelques années après, son fils a vendu cette maison…à moitié prix(!), -parce que les nouveaux propriétaires ne peuvent pas l’habiter tout le temps que l’usufruitière est vivante- tant était sa hâte et son penchant pour l’appât du gain

De chagrin et surtout par peur de se faire…trucider,(!) -quand on est vieux, on devient parfois un peu/beaucoup « paranoïaque »- par les nouveaux propriétaires, elle s’est réfugiée dans une maison de retraite. (J’enseignais en Martinique à l’époque, et mon aïeule n’a jamais voulu prendre l’avion, même en ma compagnie).

Je ne sais pas ce qu’il s’est exactement passé par la suite, concernant le sort de cette maison, mais en repassant sur les lieux par hasard, des années plus tard, j’ai eu de la peine à la voir abandonnée et en très mauvais état, dans une cour en friche. Elle semblait même… très hostile et comme hantée

Et cela n’a pas changé depuis…une 40taine d’années ! :##

On dit que plus souvent que l’on pourrait s’imaginer, les choses gardent en mémoire les « traumatismes »(!) de ses propriétaires (Mille et un récit en « témoignent »)…

J’en ai ait fait l’expérience, un jour, avec une magnifique bague berbère, achetée en Tunisie, lors d’un voyage! Mais ceci est une autre histoire, que je vous raconterai un jour 😉

Pour en revenir à la maison abandonnée, je me demande encore aujourd’hui, ce qu’il serait advenu d’elle et de ma grand-mère(!), si j’avais répondu différemment à mon aïeule.
En effet, cette dernière m’avait consultée -je devais avoir 17 ans environ- pour savoir si elle devait donner ce bien à mes 2 frères et à moi-même, qu’elle avait élevés au divorce de mes parents, ou bien à son fils; sans hésiter, j’avais répondu qu’elle devait la donner à son fils…