Test de paternité :" Pour la fille et pour la mère, tu ne crois pas que cela a été dur ! Chacun son tour ! "

Dady

Test paternité .info
 » Avant l’avènement des tests ADN, la paternité était toujours présumée. Aujourd’hui il est possible de déterminer avec une forte certitude si un individu est ou n’est pas le père d’un enfant donné. Un test de paternité peut être réalisé à partir d’un élément contenant de l’ADN pouvant être isolée et analysée… »

***************************************************************************************

Test de paternité en France

La France ne permet pas de connaître ses origines pas plus qu’elle ne permet de connaître les vraies relations filiales entre parents et enfants.
La France interdit (seulement sur le sol Français) la découverte de la vérité sauf dans le cadre de mesures d’enquête ou d’instruction diligentées lors d’une procédure judiciaire (article 16-11 du Code Civil).
Nous savons par expérience que les pères ne pourront bénéficier de cette solution qu’à titre ultra exceptionnels et après une procédure inutilement longue et coûteuse qui n’existe que pour une raison inavouable : la protection du mensonge et la peur de la vérité…
De fait, et en raison de cette barrière judiciaire, la France se fait donc complice des éventuels mensonges qui pèsent sur les pères. Si une mère peut (sauf erreur dans une maternité), savoir si son enfant est vraiment le sien, le père ne peut que faire confiance… sans jamais avoir de certitude.
Pour ne plus avoir de doute, pour avoir une quasi-certitude (résultats proche de 100 %), pour ne plus vous laisser berner et surtout SAVOIR, le test de paternité est la meilleure solution.
Faut-il affréter des cars pour que les pères puissent se rendre à l’étranger afin de pouvoir réaliser les tests ADN nécessaires ? (Comme les femmes à une certaine époque pour l’IVG !)

http://www.interpc.fr/papa/condpat

***************************************************************************************

Forum:

pierre, le lundi 22 septembre 2008 à 09:11:58

J ai fais ce test en juillet sur demande du j a f suite a une procedure d une fille de 18 ans que je ne connais pas alors que je suis marie et ayant 3 enfants (6 8 16 ans) cette procedure n est pas finie et est tres dure a supporter pour ma femme et ma famille.

peg, répondre à pierre 13 , le mercredi 18 février 2009 à 23:24:04

Si ce cher pierre lit encore les réponses, je voudrais lui dire ceci :
pour la fille et pour la mère, tu ne crois pas que cela a été dur ! Chacun son tour !

**************************************************************************************

INCROYABLES , CES MECS comme Pierre: TOUT TOURNE AUTOUR de la satisfaction de LEUR PENIS; tout le reste ils s’en FICHENT!

…LEUR PROPRE ENFANT Y COMPRIS!!!

Témoignage: chaque jour, je reçois des témoignages comme celui-ci…Et des excitées du vagin et des machos voudraient jouer les "modérateurs" sur MON blog ?

Me to
Photo webcam, ce jour.

Témoignage:

« Je voulais juste te dire que je te soutiens dans ton combat!
cela me ramène un peu dans mes souvenirs. J’ai eu un père violent et pervers (ce qui m’a conduit a la dass), en fait sur 5 enfants, je suis la seule à avoir choisi de me rebeller, ça a été très dur, mais je me suis sauvée alors que je n’étais qu’une gosse, je l’ai payé cher, le reste de ma famille ne comprend pas ou jalousais la force de caractère que j’avais eu, je me suis retrouvée très seule, cela fait 15 ans maintenant que je n’ai plus de famille.
Alors je comprends ton combat, je comprends aussi celles qui décident de ne pas se battre, le prix à été vraiment cher à payer, des adultes ont porté plainte à ma place, moi tout ce que je voulais c’est qu’on ne me frappe plus, l’horreur de l’histoire c’est que mon père à été relaxé en appel, et qu’il a fallu, que je prouve à l’A.S.E à travers différents tests psychiatriques, que j’avais bien été maltraitée!
Aujourd’hui, je commence tout juste à me reconstruire, à avoir une vie « normale »
Le jour où j’ai pris ma liberté, j’ ai perdu toute ma famille, c’est comme si j’étais devenue orpheline d’un seul coup!
Je suis triste pour toutes celles qui y sont encore, vraiment très triste…

Anne-Onyme . »

**************************************************************************************

Le PRIX à payer par une FEMME pour SA LIBERTE, est souvent…I-NHU-MAIN!
On m’a kidnappé mes 4 petits, on m’a volé ma famille, ma maison, mon pays, mes amis, mon travail…Il ne me restait plus RIEN, à part les vêtements que je portais et que j’ai abandonnés à mon arrivée à ORLY…
J’ai TOUT reconstruit: 1 tendre amoureux, 3 merveilleux enfants, 4 cases dans 4 pays différents (!), avec une énergie, un amour de la vie et une détermination, peu communes…Sans JAMAIS oublier MA LIBERTE TOTALE et NON négociable!

« Le jour où tu as pris ta liberté »…tu es devenue une « femme debout » !
Tu DOIS construire TA FAMILLE, et OUBLIER celle que l’on t’a donnée par erreur!

Il te faudra, plus que toute autre, faire les « BONS » choix…et ne RIEN abandonner de ta LIBERTE: elle n’a PAS de PRIX!

Tu as l’âge de mes jumelles et je SAIS, que tu as les qualités requises pour t’en sortir, dans tous les domaines.
Et tu ne seras JAMAIS orpheline parce que tu pourras TOUJOURS compter sur…TOI : la petite rebelle si forte et si courageuse! Ne doute JAMAIS, que tu es une « belle personne », quoique on t’ai fait subir : la HONTE c’est pour le pervers et la famille qui le soutient!

« Le passé est derrière toi, le futur ne t’appartient pas, mais tu DOIS faire du PRESENT, les PLUS BEAUX SOUVENIRS de demain ».

Merci pour ton message de soutien.
Je t’embrasse affectueusement.

Tingy.

PS- Moi aussi: « Je suis triste pour toutes celles qui y sont encore, vraiment très triste… »
Et je trouve la conduite de ton père ignoble!
minou