Bienvenue à : Malopolskie (Pologne), Tel Aviv (Israël‎), Kensington-Ohio (US), Athène (Grèce), Cheraga (Algérie), Pointe-lebel/ Matane/ Verdun/ Toronto (Canada), Antananarivo (Madagascar)…

2 456 pages vues, hier: merci pour l’intérêt 😉

Maurice

Mardi 30 septembre :

@ ‎17‎:‎22: Toronto, Canada
@ ‎16‎:‎18: Banstead, GB
@ ‎15‎:‎15: Athens, Grèce
@ ‎14‎:‎39‎: Cheraga, Algérie
@ ‎13‎:‎56: Matane, Canada
@ ‎13‎:‎14: Namur, Belgique
@ ‎13‎:‎14: Namur, Belgique
‎@ ‎12‎:‎53: Tel Aviv, Israël‎
‎@ ‎12‎:‎25: Kensington, Ohio, US
@ ‎12‎:‎22: Floréal, MU
@ ‎09‎:‎24: Antananarivo, Madagascar
‎@ ‎08‎:‎30: Pointe-lebel, Canada
‎‎@ ‎07‎:‎52: Verdun, Canada
‎‎‎@ 04‎:‎57: Cotonou, Bénin

Entre autres…

Douce nuit et merci pour la visite !

"La religion n’est pas là pour dicter des règles immuables"(Delphine Horvilleur, femme rabbin)

« il existe en France une pensée religieuse très conservatrice qui fait que les choses avancent lentement, bien au-delà du judaïsme. Regardez, l’ordination des femmes prêtres n’est pas du tout d’actualité ici. C’est peut-être dû à une forte influence du catholicisme alors que celle du protestantisme est plus importante aux États-Unis ».(Delphine Horvilleur, l’une des deux seules femmes rabbin, de France).

—————————–

Par Lucile Quillet:

« La religion n’est pas là pour dicter des règles  »

Dans la tradition, une femme juive doit obtenir l’autorisation de son mari pour divorcer, c’est le guett. Certains voudraient supprimer cette obligation, mais les conservateurs affirment que cela reviendrait à sortir du monde juif. Qu’en pensez-vous ?
Je crois qu’il faut prendre la question à la racine. Ce divorce correspond à un type de mariage religieux. L’homme prend un engagement vis-à-vis de la femme, et seule sa parole est consignée dans le contrat. C’est un héritage des temps passés où les femmes n’avaient pas de droits et se voyaient offrir une protection à travers le mariage. Il se trouve que la société a changé. Nous, les progressistes, considérons que nous avons la possibilité mais aussi le devoir de réformer des héritages qui ne sont plus du tout conformes à la morale. Dans le judaïsme libéral, le contrat de mariage est devenu totalement réciproque, on s’engage l’un vis-à-vis de l’autre, ce qui fait que le divorce se fait aussi de façon réciproque. Il n’y a aucune possibilité de refus de guett dans le monde libéral, ce problème est spécifique à l’orthodoxie »..(Extrait)

http://madame.lefigaro.fr/societe/religion-nest-pas-pour-dicter-regles-260914-961182

*****************************************************************************

« La religion est là pour interroger nos habitudes et non pour dicter des règles immuables. »

En effet! il faut le leur dire en QUELLE langue ?!

« En revanche, j’ai remarqué que les gens les plus résistants à l’idée d’avoir une femme rabbin étaient souvent des femmes ! L’accès à la fonction semble questionner leur ordre des choses, la structure de leurs traditions. J’ai souvent l’impression qu’elles perçoivent mon engagement religieux comme une forme de traîtrise à la féminité, comme si cela allait faire de moi une moins bonne mère ou épouse. »

Les femmes: toujours à la ramasse quant à leurs… capacités ? :##

 » J’ai beaucoup de mal avec les jeunes femmes qui méprisent le féminisme comme si c’était dépassé ou ringard. Pour moi, c’est encore complètement un combat de notre génération. »

Pour…MOI aussi! :yes:

Peut-être parce que les féministes leur renvoient -involontairement!- une image d’elles-mêmes qui apparaît comme peu… gouleyante ? 😉

Être inféodées à des « valeurs »(!) masculines de domination/soumission, entre autres ? :##

"Donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde".

« Une histoire qui donne envie de ne renoncer à rien, de vivre pleinement sa vie de femme, de mère, de repenser nos rapports au travail et aux hommes. »

—————————-

Emission de Valérie Expert:

… »Tout est possible, ce livre va devenir votre livre de chevet, selon Gérard Collard.

« Je me souviens de l’ironie avec laquelle on répétait dans ma famille qu’enfant, ‘je voulais tout’.

Pauvre naïve : naïve d’en avoir envie, naïve de croire que c’était possible et naïve de le dire. Naïve, je le suis restée et le revendique : have it all, vivre pleinement sa vie, ne pas renoncer avant d’avoir essayé, je voudrais que cela soit possible pour toutes les femmes.

J’ai beaucoup reçu, beaucoup combattu et beaucoup obtenu. J’ai aussi connu dans de nombreux pays, d’innombrables destins de femmes qui m’ont fait réfléchir. J’ai vu dans leurs vies des reflets de la mienne. Aujourd’hui je voudrais partager ce que j’ai vu et vécu, donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde »…(Extrait).

« Choisissez tout » de Nathalie Loiseau aux Editions JC Lattes

http://www.franceinfo.fr/emission/livre-ouvert/2014-2015/nathalie-loiseau-frappe-fort-avec-choisissez-tout-27-09-2014-13-13

****************************************************************************

« Aujourd’hui je voudrais partager ce que j’ai vu et vécu, donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde »

…Moi aussi !!! 😉

"C’est pas ELLE qui me le VOLE. C’est juste LUI qui me QUITTE. Tu vois la nuance…? "

Par Rebecca Bee :

« Non parce que je m’insurge. Marre d’entendre parler de « la salope, la connasse, l’enculé, la poufiasse » qui a détourné l’être aimé du droit chemin »…

—————–

… »Car, attention scoop : mon mec ne m’appartient pas.

Et s’il se barre avec Ginette, c’est qu’elle a su y faire, et qu’il s’est dit qu’il serait plus heureux avec elle qu’avec moi, et ptet même qu’il pourrait lui faire découvrir la face nord, à elle. Et je lui souhaite bien du courage »…(Extrait).

Plein d’humour: la suite ici http://www.huffingtonpost.fr/rebecca-bee/draguer-homme-relation_b_5900382.html?utm_hp_ref=france

*****************************************************************************

Exact !

A bon entendeur(euse)…salut !

Non, non, je ne prêche pas pour ma pomme: je me suis contentée de me laisser draguer par un jeune célibataire de 21 ans quand j’avais 32 ans

Qui me considère toujours comme sa Princesse…40 ans plus tard !

Peut-être parce que j’ai toujours pensé que:  » mon mec ne m’appartient pas « ? 😉 ( Et inversement !!! )

2 715 pages vues, hier: merci pour l’intérêt ! :-))

Crépuscule mauricien
Lundi 29 septembre :

@ ‎19‎:‎59‎:‎: Kensington, Ohio, US
@ ‎14‎:‎15: Mountain View, Californie, US
@ ‎11‎:‎11: Banstead, GB
‎@ 10‎:‎54‎: Laurentides, Canada
@ ‎07‎:‎25: Kerkira, Grèce
@ ‎07‎:‎25: Lima, Pérou‎
‎@ ‎04‎:‎09: Banstead, Grande Bretagne‎
@ ‎03‎:‎55: Antalya, Turquie
@ ‎03‎:‎51: Shizuoka, Japon
‎@ ‎02‎:‎57: New South Wales, Australie
@ ‎02‎:‎55: Dakar, Sénégal

Entre autres…

Douce nuit et merci pour la visite !

"70 ans, retraitée: son neveu de 37 ans commet des attouchements sur elle en trois occasions"

… »Je me trouvais dans la cuisine, j’ai ouvert le réfrigérateur. Mon neveu est arrivé, il a ôté ma blouse et a commis des attouchements sur moi, je l’ai réprimandé. Et la semaine dernière, il a récidivé alors que j’étais dans la cour », confie la vieille dame à la police.
Dimanche matin, troisième attentat. Elle était chez elle quand le neveu, sous l’influence de l’alcool, l’aurait approchée et aurait caressé ses parties intimes, avant de proférer des injures envers la septuagénaire. La vieille dame a relaté sa mésaventure aux officiers du poste de police. Elle n’a pas voulu porter plainte pour ne pas ternir la réputation de la famille.

Sollicitée pour une réaction,elle relate qu’elle est traumatisée. « Je ne sais pas ce qui est passé dans la tête de mon neveu. Il me regarde d’une mauvaise manière, c’est dégoûtant de sa part. Je l’estime comme mon enfant, mais j’ai désormais peur de lui.» La police a donné un avertissement au suspect »…(Extrait).

http://www.defimedia.info/live-news/item/60476-attouchements-sur-une-septuagenaire-j-ai-cru-que-mon-neveu-allait-me-violer.html#sthash.kqT0q2Lc.dpuf

*****************************************************************************

« La police a donné un… avertissement(!) au suspect. »

Avec cette punition …extrême(!), il ne recommencera pas ?

« Elle n’a pas voulu porter plainte pour ne pas ternir la réputation de la famille. »

Hé bé! Tant pis pour SA « réputation » à elle ?

« Je ne sais pas ce qui est passé dans la tête de mon neveu. »

Apparemment c’est dans son… caleçon que des « choses se passent »!

Et…tant pis s’il finit par la violer…ou une autre ???

AINSI va le monde des femmes !

A…19 ans (!), mère de famille nombreuse; compagnon irresponsable et violent !

« À 15 ans, elle accouche d’un petit garçon. Un an plus tard, elle tombe à nouveau enceinte. À 17 ans à peine, Francesca devient maman d’une petite fille,les deux enfants sont nés par césarienne. Si tout va bien, dans un peu plus d’une semaine, elle accouchera par césarienne d’une petite fille…

Le père de ses enfants, âgé de 29 ans, avec qui elle s’était installée à 13 ans, est plus un partenaire sexuel de passage les week-ends qu’un homme responsable. Le cas de cette jeune fille est loin d’être isolé.

Bien souvent, ces hommes, pères de leurs enfants, n’assument pas leurs responsabilités auprès d’elles…Ses amies les plus proches, dit-elle, lui ont aussi confié la même chose : leurs compagnons refusent le préservatif. ..

Plus d’une fois Francesca ne mange pas, faute d’argent.
De son compagnon, Francesca nous confie qu’elle ne peut compter sur lui. “Li pass bokou letan zwe. Li kontan bwar. Kan li vini, si pena manze, li dormi. Selman li kontan so bann zanfan”, dit-elle. Francesca concède que le père de ses enfants fréquente d’autres femmes, mais n’ose pas mettre un terme à sa relation avec lui.
Quand les discussions s’enflamment, le couple en vient aux mains. “Isi, bann tifi ki mo kone ousi gagyn bate are zot mari”, lâche-t-elle. Sa voisine la plus proche, une jeune femme de 18 ans, mère d’un garçonnet de trois ans, est de celles qui subissent les coups d’un partenaire violent, le sien est un homme de 30 ans. Il n’y a pas que les coups. Chez Francesca, les insultes et les jurons font partie du vocabulaire de la maison.
Et son fils les connaît déjà. Comme elle, quand elle était petite, ses enfants grandissent quasiment dans les conditions qu’elle a connues. Le schéma ne fait que se répéter »…(Extrait).

http://www.lemauricien.com/article/contraception-negligee-jeunes-filles-precocement-meres-famille-nombreuse

*****************************************************************************

« Ses amies les plus proches, dit-elle, lui ont aussi confié la même chose : leurs compagnons refusent le préservatif: “Enn zom pou dir kan li an menaz li pa bizin prezervatif”(Un mec dit que quand il vit en ménage, il n’a pas besoin de préservatif!)- Francesca ne songe pas, dit-elle, à avoir recours à un contraceptif. “Mo ti pe pran konprime, li pa al dan mwa. Monn fer pikir, ayo pa kapav”, lâche-t-elle »…(Son corps ne supporte pas les comprimés et la piqûre l’effraie)

… »Il n’y a pas que les coups. Chez Francesca, les insultes et les jurons font partie du vocabulaire de la maison.
Et son fils les connaît déjà. Comme elle, quand elle était petite, ses enfants grandissent quasiment dans les conditions qu’elle a connues. Le schéma ne fait que se répéter »…

No comment…