"Dangerosité DES religions"…

« Une courte définition:

La religion est l’ensemble des croyances, sentiments, dogmes et pratiques qui définissent les rapports de l’être humain avec le sacré ou la divinité. Une religion particulière est définie par les éléments spécifiques à une communauté de croyants : dogmes, livres sacrés, rites, cultes, sacrements, prescriptions en matière de morale, interdits, organisation, etc. La plupart des religions se sont développées à partir d’une révélation s’appuyant sur l’histoire exemplaire d’un peuple, d’un prophète ou d’un sage qui a enseigné un idéal de vie…

Pour Max Weber (1864-1920), les pratiques religieuses sont fondées sur le charisme, qualité extraordinaire d’un personnage considéré comme envoyé par Dieu ou comme un exemple…

Dangerosité des religions

Au plan individuel, les croyants ne peuvent percevoir les aspects négatifs de la religion. C’est le syndrome du homard qui est cuit vivant. On le place dans l’eau froide et on élève progressivement la température jusqu’à ébullition. Le homard est engourdi puis cuit sans s’en rendre compte. On peut appeler cela aussi le conditionnement. Il n’y a que ceux qui se sont « déconvertis », après l’avoir vécu de l’intérieur, qui peuvent ressentir, a posteriori, le caractère néfaste des religions pour l’individu : l’étouffement, l’aliénation, la soumission, la résignation, la léthargie intellectuelle….

Au niveau collectif, il n’y a qu’à regarder autour soi et dans les livres d’histoire : guerres de religions, inquisition, fanatisme, intolérance, misogynie, frein au progrès, confiscation du pouvoir politique…
Le monothéisme, par sa conception même d’un Dieu unique, porte en lui le germe de l’intolérance. « Le bon (c’est-à-dire le vrai) Dieu, c’est le mien ». Tout est dit. Comme dans l’économie de marché, la pire des choses, c’est le monopole d’une religion, à un endroit donné.
A cela, peuvent se rajouter d’autres caractéristiques, propres à chaque religion, qui ne font qu’en accroître le caractère dangereux :
Un peuple élu sur un territoire réservé (Judaïsme)
Universalité (christianisme) qui conduit à évangéliser ceux qui n’ont rien demandé
Les Etats religieux (islam)

En France, après deux siècles de lutte pied à pied contre l’esprit des Lumières et contre la laïcité, la religion catholique semble s’être assagie. Elle reconnaît ses erreurs passées, mais du bout des lèvres. Mais a-t-elle perdu pour autant son caractère venimeux ? Sous prétexte d’ouverture, de retour aux traditions et aux valeurs qui ont fait notre histoire, elle tente de retrouver son influence perdue dans la société. Les hommes libres doivent rester extrêmement vigilants pour que « l’infâme » comme disait Voltaire, ne se réveille pas.

On peut voir quelques aspects de la dangerosité des religions sur les pages « Au nom de Dieu », Communautarisme, S.O.S. Prêtres abusés et Citations sur l’anticléricalisme »…(Extrait).

http://atheisme.free.fr/Religion/Religion_definition.htm

*****************************************************************************

« Les hommes libres doivent rester extrêmement vigilants pour que « l’infâme » comme disait Voltaire, ne se réveille pas. »

Hélas !

Il est déjà trop…tard ?

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s