" Système de castes et nanas indiennes ? Certaines se convertissent pour échapper à l’oppression…en pure perte!

Système de caste ou religions ? « Tu* crèves » quand même ! (*Les nanas)

 » Urvashi Butalia (Journaliste et écrivain féministe auteure de « Brève histoire du mouvement féminin indien »)

« Ça m’intéresse : Le système des castes est interdit depuis des décennies, pourtant il perdure….A qui profite ces discriminations ?

UB : pas aux femmes en tout cas. La survie des castes reposent sur elles, plus précisément sur leurs fonctions reproductrices. Selon la tradition, une femme doit se marier à l’intérieur de sa caste pour que ses enfants soient purs…

C M : certaines femmes ont choisi de se convertir à l’islam ou au christianisme, qu’en pensez-vous ?

UB : c’est un leurre ! C’est vrai , par le passé certaines femmes ont choisi de se convertir dans l’unique but d’échapper à l’oppression. En Inde, tout le monde connaît l’histoire de Ramabai : cette femme du XIX e siècle était si érudite qu’on lui avait donné le titre honorifique de Pandita. Un jour, elle épousa un homme d’une caste inférieure à la sienne. La réaction de la communauté hindoue fut si violente que Ramabai dut embrasser la foi chrétienne pour lui échapper. Mais dans les faits, les conversions n’ont pas délivré les femmes de l’ostracisme sexiste, bien au contraire ! la conversion soulage les hommes pauvres, mais pas les femmes. L’islam cultive lui aussi cette discrimination.
Toutes les religions le font.»

Source : documents divers sur l’Inde fournis par le… loueur de voiture !

***************************************************************************

Toutes les religions et beaucoup trop de sociétés pratiquent la discrimination envers les femmes !

Pas UNE pour sauver l’autre !

Et dire que ce sont des…femmes(!) qui en sont les fidèles et dévouées courroies de transmission!

Une Indienne (Inde) qui a dit non à un pilleur sans scrupules américain !

margousier[1]

« Le Neem ou margousier (Lilas des Indes), est un arbre réputé pour ses propriétés antivirales, antifongiques, antiseptiques, cosmétiques et insecticides.En Inde où son utilisation est ancienne, on l’appelle la « pharmacie du village ».
Mais depuis 1990 les Indiens n’avaient plus le droit de se servir des graines, de l’écorce, des feuilles et des racines.
Une multinationale américaine la WH Grace, avait en effet déposé une série de brevetts sur les « mixtures », faites à partir d’extraits de neem.
En 1995, des écologistes de la scène internationale menée par la scientifique Vandana Shiva, ont déposé un recours en annulation auprès de l’Office Européen de Brevets (EPO).
5 ans plus tard, celui-ci a enfin annulé la validité des brevets litigieux. »

Source GEO N°176 page 137

**************************************************************************

Il FAUT toujours se battre pour SES droits !

Joyeux… Noël ( hahaha !) à tous !

Noël 2012 à Bangalore

Hier, vous étiez 200 visiteurs à consulter 246 pages et moi absente depuis 4 jours 😉

En fait, je n’ai pas réussi à poster des articles parce que le débit Internet des hôtels ne le permettait pas !

Cela risquera de se reproduire :##

Bref « Mieux vaut tard que jamais », dit le proverbe !

Et merci beaucoup pour votre fidélité, qui me fait chaud au coeur !

Bangalore et moi ?

(Pointez souris pour légendes)

Bombay-Bangalore-Madras-Pondichéry-Madurai-Cochin- Mysorei-Goa-

Petit logement sympa à l'arrivée

Désolée de vous avoir raté(e)s [ Une pensée spéciale pour mes copines Pierre et Denis ;)]

Vous étiez 200 à consulter 275 pages et…j’étais absente: je jouais à la fille de l’air

Je vous souhaite ce matin, un peu embrumée par une nuit de 2 heures seulement, bienvenue en Inde du Sud !

Il est midi moins cinq ici. Je vais faire un gros dodo, après une petite bouffe végétarienne, épicée…

" Certains veulent la peine de mort pour les violeurs" …. Castrés et émasculés d’abord ?

… » Inde: nouvelle manifestation anti-viol, mort d’un journaliste

Certains veulent la peine de mort pour les violeurs. Les agressions sexuelles sont fréquentes en ville dans ce pays. Et de plus en plus de voix s‘élèvent pour que les pouvoirs publics agissent..

…d’après le Hindustan Times. Elle a confirmé que six hommes l’avaient violé tour à tour dans un bus avant d‘être battue à coups de barres de fer et jetée hors du véhicule avec son ami qui a été tabassé.

Selon la police, dans le nord-est de l’Inde, à Imphal, capitale de l’Etat du Manipur, un journaliste de télévision a été tué par balle après que les forces de l’ordre ont ouvert le feu sur des manifestants venus soutenir une actrice victime de violences sexuelles. » (Extraits)

Avec AFP et Reuters

http://fr.euronews.com/2012/12/23/inde-nouvelle-manifestation-anti-viol-mort-d-un-journaliste/

**************************************************************************

« Certains veulent la peine de mort pour les violeurs. »

Castrés et émasculés, d’abord ?

Pour être absolument sûrs qu’ils ne recommenceront plus jamais .

Ça me fout les boules, aussi ! Les mentalités mâles et… femelles font de la résistance !

Par Elise Forestier:

… » Parce qu’il y a fort à parier que, dans la nuit du 24 décembre, le père Noël visiblement resté à l’écart des conquêtes féministes déposera à Poupette – au choix ou en même temps – un fer à repasser, une mini –cuisinière (Téfal, comme maman !), une caisse enregistreuse, un nourrisson qui braille et une tête à coiffer.

La promesse d’un avenir glorieux entièrement dévoué aux taches ménagères. Pour Loulou d’amour, le vieux barbu en rouge extirpera de sa hotte un super-héros bodybuildé, un pistolet laser, une voiture de course et peut-être même une panoplie de petit chimiste à faire exploser dans la cuisine. Des jeux virils mettant en scène la violence et la compétition »…(Extraits)

Lire en entier http://www.marianne.net/Le-pere-noel-est-une-ordure-sexiste-_a225316.html

**********************************************************************************************

Ça me fout les boules, aussi :##

Saleté de société !

Saleté de mentalités !

On a beau changer des lois

Les mentalités résistent

Celles des nanas y compris !