Garde alternée, en cas de violences maritales : " le problème du comportement masculin subsiste " …

Com sur l’article de Marie-Laure Makouke : »La garde alternée doit être généralisée » pour éviter la rupture du lien père-enfant.

… » Quant aux jeunes enfants – je suis ethnologue -, aucun peuple ne sépare un enfant de sa mère tant qu’il est en âge d’allaitement (c’est à dire jusqu’à 2 à 3 ans). les enfants sont scotchés à leurs mères, tant le lien naturel doit être puissant pour empêcher la mort de l’enfant.
En Mongolie, les enfants sont portés « à bras » toute la journée par leurs mères (ou une soeur de la mère) ; ils dorment avec leurs mères.
Dans le Sahara, les enfants sont non stop avec leurs mamans. ils dorment également avec leurs mères. Les hommes respectent cette éducation, car il en va de la vie et de l’équilibre futur des enfants. Seule une nouvelle naissance écarte le petit de sa mère. En cas de séparation, jamais les bébés ne sont séparés de leurs mères. Dans le Sahara, il faut attendre le sevrage (vers 3 ans) pour qu’un enfant parte rejoindre la tente du père s’il est un garçon. Pour les filles, la règle est variable. Dans ces pays, chez les nomades, je n’ai pas constaté de violences sur les jeunes enfants. Pas même une tape sur la main. Il est naturel, animal et humain, qu’un bébé ou un jeune enfant demeure avec sa mère. Et cette éducation donne des enfants, puis des adultes équilibrés et sains.

La garde alternée est une nouvelle forme de maltraitance, imposée par les hommes qui souhaitent garder le contrôle sur le ventre de leurs anciennes conjointes.
La garde alternée est une nouvelle forme de contrôle des hommes sur leurs ex-conjointes, qui doivent continuer à vivre dans leur proximité afin de satisfaire leurs désirs d’enfant.
En effet, jamais un homme ne pourra enfanter. Si jusqu’alors le droit romain, transposé par l’Eglise catholique et romaine, et tous les droits méditerranéens, ont donné aux hommes toute puissance sur les ventres des mères et sur la vie des mères, il est temps que nous les femmes nous nous défaisions de ces habitudes, qui s’acompagnent également des « justes » châtiments et qui allaient jusqu’au droit de vie et de mort sur tout membre de la maisonnée …
La garde alternée est une revendication des Hommes, mesdames.ne vous y trompez pas. Avec elle, l’astreinte à résidence (exit la mobilité professionnelle ou affective), une nouvelle prison. la garde alternée est contraire aux droits des Hommes et des Femmes, car elle impose des contraintes qui limitent les libertés fondamentales (droit d’exercer un travail, droit d’association, droit d’aller et venir …).

Les femmes se sont battues pour leurs libertés, pour être à l’image des Hommes, leurs égales. Celles qui se battent pour la garde alternée nous ramènent des siècles en arrière, au temps où les hommes décidaient de nos destinés. La garde alternée n’est qu’un leurre de liberté ; elle est une nouvelle forme de violence faite aux femmes et aux enfants.  »

vielleourse – 30/05/13 08:16

http://www.terrafemina.com/vie-privee/famille/articles/26043-la-garde-alternee-doit-etre-generalisee-pour-eviter-la-rupture-du-lien-pere-enfant.html

—————————————–

Com sur le même article de vielleourse – 30/05/13 07:17

« Votre article est malhonnête. Quand vous dites « près d’un mineur sur dix ne voit pas son père. C’est le cas de 19% des 18-21 ans et de 32% des 30-34 ans », je m’interroge sur votre sérieux scientifique. En effet, passé 18 ans, les adultes sont libres de voir ou non leurs pères. S’ils ne souhaitent pas le faire, c’est qu’ils ont peut-être de bonnes raisons. Il faut donc remonter à l’origine de la séparation : violences familiales (psychologiques ou physiques, incestes, pédophilie, alcoolisme, « tromperies » …), bref déviance. Dans la majorité des cas cela est du fait de l’homme. Dans les 3/4 des cas, la femme demande la séparation. En effet, le couple parental est brisé, mais le problème du comportement masculin subsiste. Aussi, si la garde alternée fonctionne en cas de séparation à l’amiable, c’est parce qu’il n’y a pas les comportements déviants. Lorsqu’il y a déviance, il serait du devoir de l’Etat de protéger les enfants, après avoir protégé la mère. Aussi, l’éloignement du père est plus que souhaitable.
Vos statistiques ne sont que le triste reflet d’une réalité. Si les femmes quittent leur conjoint, père de leurs enfants, c’est parce que ceux-ci sont des déviants pathologiques. Les enfants dès leur majorité refusent de garder le contact avec ces derniers. Ils ne font qu’exprimer tout bas toutes les violences qu’ils ont pu vivre et garder en eux, qu’ils reproduiront pour beaucoup, malheureusement. Quant à la garde alternée, aimeriez-vous, vous-même vivre une semaine à un endroit et l’autre semaine dans un auter.je vous propose de faire le test. ces théories sont toutes fumeuses, toutes faites par et pour les hommes qui cognent sur leurs femmes et sur leurs enfants.  »

http://www.terrafemina.com/vie-privee/famille/articles/26043-la-garde-alternee-doit-etre-generalisee-pour-eviter-la-rupture-du-lien-pere-
enfant.html

**************************************************************************

En ce qui ME concerne, je confirme : en cas de violences maritales, » le problème du comportement masculin subsiste « , longtemps après le divorce

Parfois pendant une décennie ou plus (recherches par détective privé…)

L’avis ou le « choix » des enfants est aussi soumis au comportement* du mari violent à leur encontre, qu’ils redoutent* ou pas

« Rupture/liens avec petits » pour le père ? Ou « rupture/violences familiales » pour les petits ? Ou encore, »rupture/violences maritales » pour la mère ?

« Faire un bébé toute seule » ?

PS- oui, il y a aussi des femmes violentes; je parle ici de ce que je SAIS de mon « expérience » d’enfer marital…

Manipulateur, emprise et silence de l’entourage…

Vidéos, pour celles et ceux qui les ont ratées- (Liens ci-dessous)

——————–

Amandine Seguin:

… » Malaise. Les deux courts-métrages dérangent. Le premier court-métrage relate une journée dans la vie de ce couple. Fred est un manipulateur qui régit la vie de sa compagne, Marie. Il lui dicte sa façon de s’habiller, de cuisiner, de se maquiller. Et elle s’exécute, sans un mot. Très réaliste, le clip plonge dans l’intimité de ce couple. Ici, pas de coups, seulement des mots. Dans une ambiance pesante, le spectateur est témoin des techniques de manipulation de Fred, mais aussi du silence de l’entourage.

Dans la seconde vidéo, Marie s’en va et tente de se sortir de l’emprise de son compagnon »…

http://www.elle.fr/Societe/News/Violences-conjugales-deux-videos-chocs-refont-surface-2634699

**************************************************************************

Un article est déjà paru sur le même sujet, dans « Sambo Nanas »…

Dénoncer, encore et encore ? :yes:

Victoire pour la crèche, « après avoir dû déménager et fuir, victime d’intimidations…et la peur au ventre » !!!

(Danube22 nous signale les liens ci-dessous)

————

Com de D..Y (29 novembre 2013) :

« Cette femme n’avait aucune formation, aucun travail. Baby Loup lui offre une formation PAYEE à deux pas de chez elle. Bien entendu elle n’est pas voilée à ce moment-là.

Cette formation lui perme d’avoir un diplôme reconnu. Elle lui permet aussi un très long congé parental (plusieurs enfants) avec la certitude de retravailler à Baby Loup ensuite.

Elle revient voilée, donc une autre personne que celle qui a été embauchée. De qui se moque-t-elle? Bravo la reconnaissance! D’ailleurs si j’ai bien compris, très vite au cours des procès elle n’a pas demandé à être réembauchée, mais à avoir une très grosse indemnité. Je me demande comment certaines personnes (de plus en plus rares) restent aveugles devant un cas si révélateur. » (http://www.elle.fr/Societe/News/Baby-Loup-une-grande-victoire-2625115)

————————————————————-

La crèche Baby Loup déménage pour fuir les pressions:

…  » Victime d’intimidations, la crèche Baby Loup va quitter Chanteloup-les-Vignes….

…« La peur au ventre »

Après l’annulation par la Cour de cassation le 19 mars dernier du licenciement d’une salariée voilée, Didier Cros, administrateur de la crèche, avait dénoncé fin mars le climat « délétère » qui régnait, précisant que « le sénateur-maire de Conflans-Sainte-Honorine (Philippe Esnol, PS) se propose de tout mettre en œuvre pour accueillir [leur] structure ».

« Comment peut-on continuer notre travail à Chanteloup ? Il a fallu rassurer les équipes et les enfants. Nous avons tenu le coup, nous sommes venus travailler parfois avec la peur au ventre », avait déclaré Natalia Baleato, la directrice de Baby Loup.

http://www.elle.fr/Societe/News/La-creche-Baby-Loup-demenage-pour-fuir-les-pressions-2424235

——————————————-

Baby Loup : une grande victoire

… « Non seulement elle confirme le licenciement de l’ex-salariée parce qu’elle refusait d’enlever son voile islamique dans son activité avec les enfants, mais la cour valide tous les arguments de la crèche : il est légitime qu’une entreprise privée impose la neutralité dans son règlement intérieur, à partir du moment où cette restriction à la liberté religieuse est motivée et proportionnée. La motivation étant ici le projet de vivre-ensemble de la crèche dans un quartier multiconfessionnel, dans le respect et la protection de « la conscience et de la liberté de pensée des enfants ».

Une « décision d’un grand courage »

En rendant cet arrêt, la cour d’appel prend le contrepied de la Cour de cassation qui en mars avait donné raison à la salariée, ce qui a tellement aggravé les tensions dans le quartier où est implanté Baby Loup que la crèche a dû fermer ses portes, au 31 décembre.
C’est une « décision d’un grand courage », un « acte de résistance » face à la Cour de cassation, qui « réaffirme avec force le principe de laïcité auquel les Français sont très attachés parce qu’il met en avant le vivre-ensemble au lieu de renvoyer chacun à sa différence et permet à toutes les confessions de cohabiter », a réagi Richard Malka, l’avocat de Baby Loup. « C’est aussi une décision pacificatrice, car elle donne des outils juridiques pour défendre la laïcité dans toutes les entreprises privées et éloigne la nécessité d’une nouvelle loi ». Le combat de Baby Loup n’est pas pour autant terminé. L’ex-salariée a fait savoir depuis longtemps qu’elle irait jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme, et saisira sans doute à nouveau la Cour de cassation qui devra alors se réunir en plénière, fait très rare. « La crèche a devant elle huit mois à un an de répit », estime son avocat historique, Me Louis Gayon.

« C’est un soulagement. Cet arrêt nous conforte dans ce qui est depuis le début de Baby Loup nos valeurs et notre projet, accueillir les enfants et les parents dans le vivre-ensemble, quelles que soient leur origine et leur religion, a commenté Natalia Baleato. Nous allons pouvoir consacrer notre énergie à l’essentiel : à notre travail auprès des enfants 24 heures sur 24 et à la renaissance de Baby Loup, ailleurs. Nous n’avons jamais renoncé, mais nous devons partir pour pouvoir accueillir les enfants dans la sérénité et les conditions n’étaient plus réunies pour cela à Chanteloup ». Après l’arrêt de la Cour de cassation, la crèche a vu ses subventions publiques fondre, elle bataille toujours pour pouvoir espérer rouvrir en 2014, à Conflans-Saint-Honorine. En octobre, elle a lancé un appel aux dons pour que ceux qui croient en cette crèche novatrice, laïque et débordante d’énergie l’accompagnent dans sa renaissance.
Le 27 novembre 2013 à 12h42. »

http://www.elle.fr/Societe/News/Baby-Loup-une-grande-victoire-2625115

**************************************************************************

Il y a qq temps, qq part dans Paris, un médecin musulman d’un secteur hospitalier bien précis, m’a déclaré sans aucune gêne:  » Les femmes, ne savent pas qu’il faut s’essuyer le derrière d’avant en arrière, et elles attrapent des infections urinaires. »(J’avais une méchante… grippe).

Normalement, un juge musulman, « juge en son âme et conscience » de… musulman ?

De la même manière qu’UN(E) juge français macho/patriarcal et catholique fervent, « juge en son âme et conscience de… catholique/patriarcal/macho ? (Je pense à des « jugements » rendus, sur le viol conjugal notamment…)

Pour moi, cela ne s’appelle…«rendre la…justice » ni « dire le… droit », mais juste prononcer un verdict, d’après… « l’âme et la conscience »(!) d’un(e)juge…

Parce qu’on n’a pas trouvé mieux ?

Apparemment, et cela en dépit que  » L’âme et la conscience, humaines », peuvent aussi être, terrifiantes…

Pour en revenir à l’article, saluons le jugement du tribunal: « La motivation de la crèche étant ici le projet de vivre-ensemble dans un quartier multiconfessionnel, dans le respect et la protection de « la conscience et de la liberté de pensée des enfants ».

Ce que ne peuvent admettre les religions/religieux de tous bords, qui veulent à tout prix importer leurs « dogmes, diktats, croyances, coutumes… »

Dans l’espace PUBLIC !

D’un pays…LAÏC !

Dé-fi-ni-ti-vement INACCEPTABLE de vouloir IMPOSER … » les règles écrites -des religions- il y a plus de 500 ans pour un environnement, qui n’existe plus », et pas même des diktats religieux récents…

Laïcité, ils profanent ton nom ?

Com de Soliloque [Visiteur]

« (…) Ne voit-on pas, sous couvert de démocratie et d’ouverture à la société civile, se créer des Conseils municipaux des cultes, des Conseils ou Observatoires régionaux de la laïcité, organismes aux noms accrocheurs qui tous, sous prétexte d’ouverture, voire d’oecuménisme, comprennent es qualités des membres des communautés religieuses.

La laïcité n’est en rien concernée par un oecuménisme quelconque
n’aboutissant qu’à semer la confusion dans les esprits. De plus, la
reconnaissance des cultes est en contradiction avec l’article 2 de la loi de 1905. Une intégration des cultes dans un organisme officiel de la République est tout simplement contraire à la législation, n’en déplaise ux tenants d’une “laïcité ouverte”.

Pourquoi refuser d’abroger purement et simplement la circulaire
Guéant instaurant les Conférences sur la liberté religieuse ?
Pourquoi des responsables politiques s’évertuent-ils à vouloir créer
des structures intégrant des membres des communautés religieuses ?
Pourquoi des financements cultuels, travestis en culturels, sont-ils
continuellement mis en place par ces responsables devenus, grâce à
la décentralisation, de véritables potentats ?

Tout simplement, se justifient-ils, pour nouer un dialogue. Mais ce
dialogue ne peut-il s’instaurer lors de consultations ponctuelles, sans avoir à intégrer dans des instances officielles de l’État des représentants des communautés religieuses ? » (Extrait d’un article de Roger CORDIER.)

Le juge « halal » aurait dû lire ce texte avant de se prononcer.

***************************************************************************

« Tout simplement, se justifient-ils, pour nouer un dialogue. Mais ce dialogue ne peut-il s’instaurer lors de consultations ponctuelles, sans avoir à intégrer dans des instances officielles de l’État des représentants des communautés religieuses ? »

Nouer un « dialogue » à visée purement …électoraliste ?

YYYYes Sir !

M. Sarkozy, président de…TOUS(!) les Français, -en principe!- avait fait en son temps, plusieurs « avances et courbettes » à la religion catholique, sans se soucier de la laïcité

Ni de La loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, promulguée le 9 décembre 1905 par le Président de la République.

Les religions n’ont pas à dicter LEURS règles* dans la sphère publique

Elles* doivent être cantonnées à la sphère privée

PS- un grand merci à Soliloque pour le com 😉

Douce nuit et bienvenue à Guangzhou (Chine), Terrebonne (Canada), Gustavia (Guadeloupe) …

La pluie menace...

Vendredi 29 novembre :

– @ 19:15 : Tunisia, TN
– @ 19:12 : Simi Valley, California, US
– @ 19:10 : Guangzhou, Chine
– @ 16:25 : Menlo Park, California, US
– @ 16:20 : Princeton, New Jersey, US
– @ 15:13 : Switzerland, Suisse
– @ 11:08 : Floréal, Maurice
– @ 11:06 : Québec, Canada
– @ 10:54 : United States, US
– @ 10:15 : Gustavia, Guadeloupe
– @ 06:06 : Terrebonne, Canada
– @ 06:05 : Montréal, Canada
– @ 04:49 : Redmond, Washington

Entre autres…

Douce nuit et merci pour la visite 😉

" La famille: un papa, une maman un enfant et désormais… une prostituée " ?

Un com sur l’article:

… » ceux qui défendent la prostitution ne sont-ils pas les mêmes qui hier descendaient dans la rue contre le mariage pour tous en nous imposant la famille type « un papa, une maman, un enfant et désormais… une prostituée » ?

———————-

« Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé vendredi que la France n’était «pas un pays d’accueil de la prostitution»…

«Le sujet ça n’est pas la sexualité, nous ne sommes pas là pour faire la police des mœurs (…) Le sujet c’est l’argent qui nourrit le proxénétisme», selon elle. La ministre a dénoncé «un système qui brasse dans le monde 40 milliards de dollars chaque année», et «n’existerait pas si à l’autre bout de la chaîne il n’y avait pas quelqu’un pour payer». Le délit de racolage sera abrogé via cette loi, conformément à l’engagement de François Hollande, a-t-elle rappelé.

La ministre a rejeté une «loi cachée du monde» selon laquelle les femmes s’achèteraient, comme une «perpétuation du droit de cuissage». «Filles de noces, filles de joie, enjôleuses» autrefois, mais «aujourd’hui on parle des Nigérianes, des Chinoises, des Bulgares… La prostitution a changé de visage», a-t-elle relevé. «On parle de « putes », ce mot a envahi notre vocabulaire» et «nous rappelle qu’au commencement des violences faites aux femmes il y a une insulte», a-t-elle aussi lancé »…(Extrait)

http://www.liberation.fr/societe/2013/11/29/vallaud-belkacem-la-france-n-est-pas-un-pays-d-accueil-de-la-prostitution_962948