La tyrannie du grain de poussière…

Faites l’amour et ne « faites pas la poussière » !

Message reçu de « l’Amoureux-fou-de-Lise-de-Créteil »:

 » Mesdames !!!

– Souvenez-vous …une épaisseur de poussière protège le Bois en dessous.

– Une maison devient une demeure quand vous pouvez écrire « je t’aime sur les meubles. »

– Je dépensais au moins 8 heures chaque fin de semaine pour m’assurer que tout était parfait – « Au cas ou on aurait de la visite « .

– Finalement un jour j’ai réalisé que personne ne venait nous voir; ils étaient tous partis profiter de la vie et s’amuser!

– Maintenant, quand le monde nous rend visite, Je n’ai pas a expliquer la « condition » de ma maison.

– Ils sont plus intéressés a ce que je faisais pour profiter de la vie et avoir du plaisir.

– Si vous ne l’avez pas encore compris, acceptez ce conseil: La vie est courte. Profitez en.

– Époussetez si vous êtes obligées………,

– mais n’est-ce pas mieux de faire une peinture ou écrire une lettre ,

faire un gâteau ou des biscuits et lécher la cuillère ou planter des semences,

– Pesez la différence entre vos désirs et vos besoins?

– Mais il ne reste plus beaucoup de temps pour nager dans des rivières, escalader des montagnes, écouter de la musique , lire des livres, chérir les amitiés et vivre pleinement sa vie.

– Époussetez si vous êtes obligées………,

– Mais profitez du monde extérieur, le soleil dans les yeux, le vent dans les cheveux , une mince couverture de neige, une ondée rafraîchissante .
Ce jour ne reviendra jamais.

– Époussettez si vous êtes obligées……….,

– Mais souvenez vous, la vieillesse va vous rattraper brutalement . . .

– Surtout souvenez-vous qu’ en partant – et vous devez partir – vous allez faire encore plus de poussière!

– Partagez ce message avec toutes les merveilleuses femmes dans votre vie.

Je viens juste de le faire.

Ce n’est pas ce que vous accumulez , mais ce que vous éparpillez qui démontre le genre de vie que vous avez vécue. « 

*********************************************************************************************

J’ai connu moi aussi, la tyrannie du grain de poussière !

Cela me semble remonter à la « préhistoire »…Inculquée par notre société machiste et que des femmes continuent à transmettre de bon coeur..A leurs filles…Et ainsi de suite !

Amen…

Merci et bisous petit frère.

" NON à l’ Avortement , OUI aux Viols : PRETRES Catholiques Irlandais "…

Yolaine Maillet( 27/11/2009 )

« Pendant une trentaine d’années, la hiérarchie catholique des prêtres, connus pour leur pédophilie, s’est obstinée à les couvrir pour protéger sa réputation. Il a fallu attendre la fin des années 1990 pour que la longue litanie des abus sexuels soit enfin connue de tous….

Pendant trente ans, les plaintes des parents des enfants sexuellement abusés par les prêtres ont été enterrées sitôt enregsitrées par la Garda (police).

Les liens historiques et culturelles qui unissent en Irlande l’Etat et l’Eglise ont fait que les prêtres pédophiles du comté de Dublin – et connus de tous – ont été protégés non seulement par leur hierarchie mais aussi par les institutions de l’Etat irlandais….. Il faut rappeler ici que, de nos jours, l’Eglise catholique continue à gérer 98 p.cent des écoles (primaires, collèges et lycées) irlandaises…. »

Yolaine Maillet sur MEDIAPART ( 27/11/2009 )

*****************************************************************************************

J’ai la haine , quand je pense à tous ces enfants défoncés, détruits, saccagés par ceux censés leur inculquer la « morale » et…L’amour du prochain.

On ne peut empêcher que des cancers existent dans toutes les sociétés, mais la propagation d’immondes métastases seraient IMPOSSIBLE sans notre INDIFFERENCE COLLECTIVE !!!

C’est PAREIL pour le SILENCE qui entoure le sort des femmes maltraitées… »ON » fait le singe!!!

Bref, au lieu de se préoccuper du ventre des femmes le Pape serait bien avisé de domestiquer le pénis de ses prêtes en le…Libérant d’une abstinence impossible!

Pour ceux qui les nient…

Daniel97500, le mardi 24 novembre 2009 à 11:19 LD :

 » C’est très intéressant ces commentaires alors il faudrait m’expliquer pourquoi il y a que 2 ou 3% de plaintes pour violences conjugales de la part des hommes.
Les violences conjugales ont un coût énorme sur la vie des personnes, de l’emploi, de la santé, des enfants etc… Quand il faut héberger les femmes battues, violées voir plus et je sais de quoi je parle, ce n’est pas de la philosophie mais une réalité.
D’ailleurs quand j’ai commencé ce travail je n’en revenais pas de l’ampleur et j’étais comme beaucoup un ignorant.
Je confirme aussi que les services de l’Etat ne traitent pas toutes les situations car toutes les personnes ne portent pas plainte par exemple ou l’ont fait mais n’ont pas été crues. Dont acte!!! »

Forum France-Soir.fr – Violence conjugale , en réponse à ceux qui la nient.

*********************************************************************************************

Ou la posture des 3 singes…

Pour répondre aux messages de…MECS !!!

C’est un constat : mes romans féministes intéressent surtout…des mecs !
Message de Guy:
 » Je viens de recevoir le livre  » LE VILLAGE DES VAGINS » Je vais le lire, bien que nous les » pauvres hommes » je crois que nous en prenons pour notre grade.
J’ai commandé aussi  » LE PERE-VER » que je dois recevoir plus tard chez Amazone.
A+ Guy »

Heuuu, vu des écrits de « chaudasses » (le qualificatif n’est pas de moi!), que des nanas rabâchent sur blog.fr, on s’en serait douté…

NB- Le premier roman a été publié à compte d’auteur et le second à compte d’éditeur, parce que le premier ouvrage s’était bien vendu.

*********************************************************************************************

Ça alors ! Il est ENCORE possible de commander un roman paru en 2000 ? ( Mon contrat avec l’éditeur est rompu depuis 2002 ! )

Je vais m’en commander un, car j’ai oublié …D’en garder un exemplaire pour moi : j’ai piqué celui de mon fils!

Merci petit frère pour ton…Courage ( Hahaha !) et ton amitié .

A bientôt.

Le Père-ver

Le Dauphiné Libéré : dédicace en Provence
dédicace en Provence

Couverture-
La Tribune de Montélimararticle de la Tribune. Article du Quotidien de la RéunionQuotidien
Couv Lavilgrand pr BAT bonneArt. de Runweb…Entre autres .

Madagascar terre de rêves et d’aventures…

( Cliquer sur « Regarder photos » pour les agrandir.)

Il existe ENCORE des lieux « protégés »
Où le temps se dilate à l’infini…
Des plages où dessiner ses rêves…
Des êtres « simples » pour partager l’essentiel…
Cela ressemble à s’y méprendre au Bonheur
Voir Mada…Et ne plus en revenir !
Dans cette île renfermant toutes les beautés du monde
Et accompagnée de celui que j’aime
Je rêverais, un jour, d’entrer dans l’éternité…

( Petit aperçu…Tananarive, Diego Suarez, Ambanja, Ankify, Nosy Bé, Nosy Komba, Andilana, Ambatoloaka)…

“ Je lui avais dit que cela allait mal finir”…

[ Un drame presque annoncé tant le mari était connu par les riverains pour ses violences à l’encontre de sa femme.
L’homme a aspergé sa femme d’essence à quelques mètres de l’entrée de leur immeuble, situé dans le quartier sensible de Beauval, à Meaux. La femme, « brûlée à 70 % » précise une source policière, a d’abord été admise en urgence à l’hôpital de Meaux avant d’être transférée à l’hôpital militaire Percy à Clamart, dans les Hauts-de-Seine, au service des grands brûlés. « Son diagnostic vital est engagé » selon le procureur de la République de Meaux.

Comme on peut le lire dans les pages régionales du Parisien, « les voisins de Kadivha et Antoine Bala avaient appelé la police à de multiples reprises pour des disputes continuelles ». Et puis vendredi soir, l’époux violent, âgé de 43 ans, a brûlé vive sa compagne.

Âgée de 29 ans, elle était toujours entre la vie et la mort dimanche soir après avoir été brûlée vive vendredi soir par son mari. Ce dernier a été mis en examen et écroué dimanche.

Dimanche, l’homme a été mis en examen et écroué pour « tentative d’assassinat ». « Pour le moment il nie les faits » qui lui sont reprochés, a précisé le procureur adjoint de la République de Meaux André Ribes. Le mari était, au moment des faits, « bien alcoolisé », a précise une source policière. Il a ensuite pris la fuite à pied, avant d’être interpellé par une patrouille de la police grâce à son signalement vestimentaire.
Le couple, en situation difficile, vivait séparé depuis quelques mois. Une voisine a témoigné de ce qu’elle savait du quotidien de la victime au Parisien : « Il la frappait, dit-elle, je lui disais de faire attention, que ça allait mal finir ».
L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Meaux. ]
(Source AFP/Europe 1)

************************************

No comment