"Donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde".

« Une histoire qui donne envie de ne renoncer à rien, de vivre pleinement sa vie de femme, de mère, de repenser nos rapports au travail et aux hommes. »

—————————-

Emission de Valérie Expert:

… »Tout est possible, ce livre va devenir votre livre de chevet, selon Gérard Collard.

« Je me souviens de l’ironie avec laquelle on répétait dans ma famille qu’enfant, ‘je voulais tout’.

Pauvre naïve : naïve d’en avoir envie, naïve de croire que c’était possible et naïve de le dire. Naïve, je le suis restée et le revendique : have it all, vivre pleinement sa vie, ne pas renoncer avant d’avoir essayé, je voudrais que cela soit possible pour toutes les femmes.

J’ai beaucoup reçu, beaucoup combattu et beaucoup obtenu. J’ai aussi connu dans de nombreux pays, d’innombrables destins de femmes qui m’ont fait réfléchir. J’ai vu dans leurs vies des reflets de la mienne. Aujourd’hui je voudrais partager ce que j’ai vu et vécu, donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde »…(Extrait).

« Choisissez tout » de Nathalie Loiseau aux Editions JC Lattes

http://www.franceinfo.fr/emission/livre-ouvert/2014-2015/nathalie-loiseau-frappe-fort-avec-choisissez-tout-27-09-2014-13-13

****************************************************************************

« Aujourd’hui je voudrais partager ce que j’ai vu et vécu, donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde »

…Moi aussi !!! 😉

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

5 réflexions sur « "Donner envie à d’autres femmes d’oser, de rêver et de changer le monde". »

  1. Beaucoup de femmes ont osé: voyez le “DICTIONNAIRE DES FEMMES CRÉATIVES” des éditions “Des femmes” et des “Éditions Belin” recense 12000 personnalités qui méritent d’être présentées au public!

    Pourtant, je suis surpris de voir que très peu de sites web féministes et/ou (simplement?) féminins citent cette oeuvre. Je l’ai signalée à plusieurs de leur rédactrices, sans résultat. Même pas fières? Pas reconnaissantes au concepteur et l’éditeur de ce dictionnaire, Antoinette Fouque, récemment décédée à qui ces sites rendent hommage?

    J'aime

    1.  » Pourtant, je suis surpris de voir que très peu de sites web féministes et/ou (simplement?) féminins citent cette oeuvre. Je l’ai signalée à plusieurs de leur rédactrices, sans résultat. Même pas fières? Pas reconnaissantes au concepteur et l’éditeur de ce dictionnaire, Antoinette Fouque, récemment décédée à qui ces sites rendent hommage ? »

      Vous me l’avez signalé aussi, et je l’avais mis en post, à l’époque 😉

      Merci pour « ELLES », Peter !

      J'aime

  2. Elles osent:

    « Quelle place pour les femmes dans les médias ? »

    Le samedi 18 octobre, de 14h15 à 16 h à l’Arsenal de Metz:

    Depuis 1995, et les premiers rapports mesurant précisément la place des femmes dans les médias, le constat est toujours le même : à la radio, à la télévision, dans les colonnes de nos journaux, les femmes sont encore largement sous-représentées. Quand on allume sa télévision, une personne sur trois seulement est une femme, la plupart du temps, elle est interviewée en tant que simple témoin. Les femmes ne représentent en effet que moins de 20% des « experts ». C’est encore pire à la radio (17%), et dans la presse écrite (15%).

    Programme des Assises du journalisme : http://www.journalisme.com/images/stories/assises/assises_2014/pdf/ASSISES-DEPLIANT_4.pdf

    Entrée libre et gratuite sur inscription ici : http://www.journalisme.com/les-assises/1407-responsables-le-programme-des-assises2014

    J'aime

    1. « Depuis 1995, et les premiers rapports mesurant précisément la place des femmes dans les médias, le constat est toujours le même : à la radio, à la télévision, dans les colonnes de nos journaux, les femmes sont encore largement sous-représentées. Quand on allume sa télévision, une personne sur trois seulement est une femme, la plupart du temps, elle est interviewée en tant que simple témoin. Les femmes ne représentent en effet que moins de 20% des « experts ». C’est encore pire à la radio (17%), et dans la presse écrite (15%). »

      Mille fois…Hélas ! :##

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s