Les «ragnanas» ? C’est sur France Inter !

… »Dans une société où il n’y a plus de règles, il reste les règles des femmes…
On les appelle les «ragnanas», Jean Seberg expliquait à Romain Gary que les Anglais avaient débarqué, des périphrases parce que les règles demeurent taboues…
Allons «tampons, pièges à con», c’est ce matin dans « Service public » avec vos opinions à ce sujet ».

(ré)écouter cette émission
disponible jusqu’au 22/05/2017 09h00

http://www.franceinter.fr/emission-service-public-regles-des-femmes-le-dernier-tabou?page=1

*****************************************************************************

Un com

« Un vrai tabou, il n’y a qu’à voir les publicités de protections intimes et leurs jolis/pur liquides bleus… dans notre culotte les mers turquoises ou le paradis céleste… restons sur terre »

———–

Un com de mec

« Grossière erreur, les règles ne sont pas du sang ; autant commencer par abattre de vieilles idées reçues si l’on veut faire de l’information… lorsque l’ovulation a lieu, les parois de l’utérus se couvrent d’un ensemble de petits vaisseaux sanguins qui serviront à fournir les éléments nutritifs et l’oxygène nécessaires au futur embryon. Sans fécondation, non seulement l’ovule est éjecté, mais avec lui tous les tissus tapissant les parois utérines, ce qui constitue le « sang des règles ».  »

———–

Un com

Savez vous qu’il fut un temps (lointain mais pas trop !) que dans certaines écoles normales de filles (pas de mixité à l’époque), une surveillante était chargée de noter la date des règles de ces demoiselles, futures institutrices ?
————–

En ce qui me concerne, je partage totalement le point de vue d’Anna de Paris:

« Bonjour, J’aime(ais!) vivre au rythme de ce cycle intime, cette présence charnelle d’un événement indépendant de ma volonté, cette certitude qui revient. Et qui ne m’a jamais empêchée de réussir la mayonnaise ! Merci de traiter ce sujet et de réfuter les fantasmes. » 😉

PS- juste une remarque: c’est un…mec(!) qui a décidé de traiter ce sujet…

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s