"l’affaire du bikini à Reims" ?

Un com sous l’article:

« Et « demander » à une inconnue de se rhabiller, probablement avec courtoisie, :-)) vous trouvez que cela n’a probablement pas un petit côté culturel si ce n’est plus; et que c’est simplement un different esthétique »

http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/28/affaire-bikini-reims-nesrine-mook-mise-en-cause-raconte-version-faits_n_7884944.html?utm_hp_ref=France

*****************************************************************************

« un petit côté culturel si ce n’est plus » ?

Quelle idée !!! :##

Cool : " Le bon Dieu est misogyne, Mais le… diable, il ne l’est pas ! " :-))

C’est la faute à Eve

D’abord elle a goûté la pomme
Même que ce n’était pas très bon
Y avait rien d’autre, alors en somme
Elle a eu raison, eh bien, non ?
Ça l’a pourtant arrangé, l’homme
C’était pas lui qui l’avait fait
N’empêche, il l’a bouffée, la pomme
Jusqu’au trognon et vite fait

Oui, mais c’est la faute à Ève
Il n’a rien fait, lui, Adam
Il a pas dit : « Femme, je crève
Rien à se mettre sous la dent »
D’ailleurs, c’était pas terrible
Même pas assaisonné
C’est bien écrit dans la Bible
Adam, il est mal tombé

Après ça, quand Dieu en colère
Leur dit avec des hurlements :
« Manque une pomme à l’inventaire !
Qui l’a volée ? C’est toi, Adam ? »
Ève s’avança, fanfaronne, et dit :
« Mais non, papa, c’est moi
Mais, d’ailleurs, elle était pas bonne
Faudra laisser mûrir, je crois »

Alors c’est la faute à Ève
S’il les a chassés d’en haut
Et puis Adam a pris la crève
Il avait rien sur le dos
Ève a dit : « Attends, je cueille »
Des fleurs, c’était trop petit
Fallait une grande feuille
Pour lui cacher le zizi

Après ça, quelle triste affaire
Dieu leur a dit : « Faut travailler »
Mais qu’est-ce qu’on pourrait bien faire ?
Ève alors a dit : « J’ai trouvé »
Elle s’arrangea, la salope
Pour faire et porter les enfants
Lui poursuivait les antilopes
Et les lapins pendant ce temps

C’est vraiment la faute à Ève
Si Adam rentrait crevé
Elle avait une vie de rêve
Elle s’occupait des bébés
Défrichait un peu la terre
Semait quelques grains de blé
Pétrissait bols et soupières
Faisait rien de la journée

Pour les enfants, ça se complique
Au premier fils il est content
Mais quand le deuxième rapplique
Il devient un peu impatient
Le temps passe, Adam fait la gueule
Il s’aperçoit que sa nana
Va se retrouver toute seule
Avec trois bonhommes à la fois

Là, c’est bien la faute à Ève
Elle n’a fait que des garçons
Et le pauvre Adam qui rêve
De changer un peu d’horizon
Lui faudra encore attendre
De devenir grand-papa
Pour tâter de la chair tendre
Si même il va jusque-là

En plus, pour faire bonne mesure
Elle nous a collé un péché
Qu’on se repasse et puis qui dure
Elle a vraiment tout fait rater
Nous, les filles, on est dégueulasse
Paraît qu’ça nous est naturel
Et les garçons, comme ça passe
Par chez nous, ça devient pareil

Mais si c’est la faute à Ève
Comme le bon Dieu l’a dit
Moi, je vais me mettre en grève
J’irai pas au paradis
Non, mais qu’est-ce qu’Il s’imagine ?
J’irai en enfer tout droit
Le bon Dieu est misogyne
Mais le diable, il ne l’est pas
Ah !

J'aime

*********************************************************************************************
*********************************************************************************************

 » J’irai pas au paradis *
Non, mais qu’est-ce qu’Il s’imagine ?
J’irai en enfer tout droit **
Le bon Dieu est misogyne :yes:
Mais le diable, il ne l’est pas
Ah ! » :no:

* Too much !!!

** Me too !!!

"Car même dans un cercueil, je ne veux jamais être couchée ". Une artiste féministe et bisexuelle…

Frida Kahlo(tableau « la colonne brisée)

 » Membre du parti communiste, Frida Kahlo refuse le destin promis aux Mexicaines. Tout de suite, elle cherche à voyager, s’enrichir intellectuellement, à se faire connaître dans un milieu artistique très masculin. Ce qu’elle fera d’ailleurs. Frida deviendra même par la suite une icône féministe. Côté vie privée, elle épousera le peintre Diego Rivera, mais aura de nombreuses aventures, avec des hommes et… des femmes.

(1907-1954), dont la vie a été marquée par de graves problèmes de santé. Renversée par un bus à l’âge de 18 ans, elle s’en sort par miracle mais avec de multiples fractures. Sa jambe gauche, son bassin, ses côtes et surtout une partie de sa colonne vertébrale ont été brisés par la violence du choc, son abdomen transpercé.

Elle restera alitée pendant près de trois mois. Un an après l’accident, ses douleurs au dos l’obligent à se rendre de nouveau à l’hôpital. Immobilisée pendant des mois, contrainte de porter une série de corsets en plâtre, elle commence à peindre. On place un miroir au-dessus de son lit. C’est le début d’une série d’autoportraits dans lesquels il est souvent question de ses souffrances. Suite à son terrible accident, elle ne pourra jamais avoir d’enfants et fera de nombreuses fausses couches – autre thématique incontournable dans son œuvre.

Frida est morte à 47 ans seulement avec cette phrase superbe, demandant d’être incinérée, « car même dans un cercueil, je ne veux jamais être couchée« …

L’omniprésence de la douleur
Peinte en 1944, La columna rota est l’expression du mal physique et psychique profond dans la vie de Frida Kahlo. Cette année-là, elle doit porter un douloureux corset en acier durant 5 mois. Cette œuvre, l’une des plus connues de l’artiste, dévoile une colonne ionique brisée au centre de son corps déchiré et planté de clous.
Frida Kahlo, La columna rota (La colonne brisée), 1944, huile sur masonite, 39,8 x 30,5 cm (©Collection Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, México. »

Source Museo Dolores Olmedo, Xochimilco, México

*********************************************************************************************

Je suis tombée raide dingue de Frida, de son « village » Coyoacàn, de sa case bleue où je l’ai « vue » sur son lit, de son jardin où j’ai entendu ses pas, de son musée, de ses tableaux, de son histoire personnelle…

En plus, des amis mexicains chez qui on séjournait ( Un journaliste et sa compagne universitaire), n’ont pas tari d’anecdotes, lors de la visite…

Pourquoi sur 100 divorces initiés par l’un des conjoints, c’est à 75% la femme qui le demande." ?

Violences dans le couple(Fusain perso, non contractuel).

————-

Par Charlotte ROTMAN:

… »Quels types de séparation avez-vous identifiés ?

Trois (lire les témoignages ci-dessous). Une forme de divorce a clairement à voir avec le féminisme des années 70 : c’est le refus de la négation de soi. Ces femmes ont misé sur le «nous» et se sentent flouées. Elles ont parié sur la prédominance de la vie commune, s’y sont consacrées, mais se rendent compte que leur mari menait sa vie de façon indépendante. Elles se sentent réduites à une dimension sociale : la mère, l’épouse. Or, elles veulent que dans leur espace privé, toutes leurs identités soient reconnues. Pour redevenir elles-mêmes, il faut se séparer de la personne qui les nie. Dans ce cas, le divorce est difficile, car le «nous» était le plus important, et le «je» était noyé. Il signe un échec. Mais il permet l’émancipation. Il permet de retrouver du pouvoir sur soi-même.

Ont-elles toujours les mêmes reproches vis-à-vis de leur conjoint ?

Pour certaines femmes, le «nous» est moins investi. Elles se plaignent donc moins d’une assignation à leur rôle d’épouse. Mais elles refusent ce qui dans la vie conjugale est perçu comme un obstacle à la réalisation personnelle. Le «je» devient primordial pour elles. Le divorce peut alors être une étape de leur développement. Je me construis tout au long de la vie, à un moment donné mon conjoint ne correspond plus à ce que je veux. Il y a alors une envie de se redéfinir. C’est plus vrai chez la jeune génération. Le conjoint a été un accompagnateur, elles l’ont rencontré tôt, mais ont progressé dans la vie, et il y a un décalage… Elles peuvent choisir de rompre, même avec un compagnon aimable. Le divorce est une forme d’émancipation là aussi, mais plus douce, et permet le maintien du lien avec l’ancien conjoint.

Selon vous, le succès du divorce exprime aussi que l’amour n’est plus sans condition ?

Oui, cette nouvelle définition de l’amour dérive de la demande d’égalité entre les partenaires et de la défense de soi. On le voit bien dans un troisième modèle de séparation. C’est celui initié par les femmes qui ont parié sur la construction du couple, sans pour autant renoncer à mener une vie personnelle, et notamment professionnelle. Elles ne veulent pas que la femme soit du côté du «nous», et l’homme du côté du «je». Elles réclament un équilibre et une réciprocité. Elles veulent tout concilier »…(Extrait).

http://www.liberation.fr/vous/2011/11/16/le-divorce-est-une-revendication-feminine_774970

*****************************************************************************

« Elles se rendent compte que leur mari mène sa vie de façon indépendante. Elles se sentent réduites à une dimension sociale : la mère, l’épouse. Or, elles veulent que dans leur espace privé, toutes leurs identités soient reconnues. Pour redevenir elles-mêmes, il faut se séparer de la personne qui les nie. »… »Elles peuvent choisir de rompre, même avec un compagnon aimable. Le divorce est une forme d’émancipation »… »Elles ne veulent pas que la femme soit du côté du «nous», et l’homme du côté du «je».

Si des mec étaient…VRAIMENT, exactement à la place où ils « cantonnent » des nanas ?

Ils tiendraient moins longtemps ! :##

"On estime que l’orgasme masculin dure environ 6 secondes, contre 20 secondes pour l’orgasme féminin. " ?

orgasme féminin(Ph. non contractuelle).

—————–

… »On estime que l’orgasme masculin dure environ 6 secondes chez les hommes contre 20 secondes chez la femme. S’il continue à gémir pendant 5 minutes, posez-vous des questions, c’est qu’il est peut-être en train de simuler »…(Extrait).

http://www.marieclaire.fr/,5-secrets-insolites-sur-l-orgasme-masculin,738188.asp

*****************************************************************************

1,2,3,4,5,6… secondes, seulement

Si on ajoute à cela que la nana peut… »répliquer » son orgasme un nombre X de fois:

« Grand avantage des femmes en matière d’orgasmes : elles peuvent les répéter. Après une première jouissance, leur plaisir et leur excitation ne retombent pas immédiatement, contrairement à l’homme dont l’érection disparaît rapidement. Les médecins parlent de la « capacité multi-orgasmique » de certaines femmes. « Pour schématiser, elles pourraient renouveler leurs orgasmes à l’infini », assure le Dr Gérard Leleu, médecin sexologue »… (http://www.medisite.fr/orgasme-orgasmes-multiples-les-secrets.1535.81.html)

L’inégalité femme/homme…change, de camp

Pour notre plus grand plaisir ! 😉

( blog.fr ) "Des deuils nécessaires pour rester… vivant " ? (Yvonne Poncet-Bonissol – Auteure)

Depuis quelques jours, on assiste à une grande agitation chez certains(nes), qui m’a beaucoup …amusée: peur panique de ne plus être vu(e) et visité(e), incompréhension et désarroi, précipitation pour migrer avec actions masculines pour orienter un petit fan-club sur leurs nouveaux choix forcés, et des nanas incapables/refusant de s’informer par elles-mêmes pour choisir et proposer(!!!), juste de suivre l’un ou l’autre…

Cela m’a fait penser aux avis de cyclone, dans mon île natale: des milliers de gens se précipitent dans les supermarchés pour faire des réserves de provisions comme si on leur avait annoncé… une guerre de cent ans en préparation(!)

Mais la majorité des blogueurs(euses)de blog.fr est restée zen, vaquant aux occupations bloguestes comme d’hab,…Ouf! :-))

Bref! Peut-être, jeter un œil ici, même si on déjà migré et ne désire pas faire un « blog pro »:
http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/comment-lancer-un-blog-pro-et-le-faire-connaitre

Il conseille, entre autres, ceci:

« Il existe de très nombreux sites qui proposent d’héberger gratuitement des Blogs.

Voici les 2 plus connus:

– http://www.blogger.com: simple et pratique, c’est un bon outil pour débuter (sauvegarde automatique des textes, skins standards qui vous permettent de récupérer beaucoup de plug-ins, une bonne gestion des flux RSS…).
Par contre vous serez rapidement limité (pas d’hébergement de fichiers, une personnalisation difficile, un mauvais référencement (le site est considéré comme 1 page), pas de gestion des catégories, une traduction en français un peu superficielle surtout au niveau de l’aide…).
Sachez que Blogger montrera très rapidement ses limites dès que votre site montera un peu en puissance. Le seul gros intérêt c’est de pouvoir placer de la pub sur son Blog pour rentabiliser un minimum ses articles.

– http://www.wordpress.com : il est souple et puissant, et personnalisable “relativement” facilement grâce aux très nombreux accros qui ont développé de nombreux plugs-in, skins….
Il a l’avantage de pouvoir héberger ses fichiers gratuitement, il autorise la coupure d’articles, il est mieux référencé que Blogger par Google…
Par contre il n’est pas possible d’ajouter ses propres lplugins… C’est un bon outil pour débuter un Blog Pro.
Cependant, comme je l’indiquais précédemment, si vous voulez optimiser votre référencement et faire un Blog 100% personnalisé, il vaut mieux héberger son site sur un serveur “propre”.
Ainsi vous “propulserez” votre blog en utilisant un générateur de blogs comme WordPress (voir notre mode d’emploi partie 1, 2-3et 4)
L’installation sur son propre serveur est assez simple, voici un mode d’emploi complet : »… (Extrait).
(On n’est surtout pas obligé d’acheter tout ce qu’il propose,juste lire, s’informer et comprendre mieux! )

J’y ai aussi vu des infos sur : http://www.fredzone.org/50-banques-d-images-gratuites-et (une banque d’images gratuites), centerblog.net, blogspot.fr(ressemble à blog.fr !), etc…

D’autre part, on apprend dans le journal du Net que: « Le premier acteur du secteur, Skyrock.com (ex-Skyblog), affiche à lui seul plus de 30 millions de blogs, qu’il considère toutefois davantage comme des pages personnelles. Hors Skyblog, certains acteurs estiment plutôt entre 15 et 20 millions le nombre de blogs en France. Overblog, première plate-forme française en termes d’audience, revendique 1,5 million de blogs, dont 2 % sont alimentés régulièrement (soit 30 000 blogs environ). »

Et pour relativiser la crainte/précipitation…disproportionnées(?)
concernant ce sujet sur blog.fr: “90% des blogs en France ont moins de 50 visiteurs par jours”.(« statistique blog » dans le journal du net/2010)

On récolte, juste, « CE » que l’on sème ? * :-((

Et, enfin, je confirme: des « deuils », de toutes sortes, sont nécessaires pour rester… vivant(e) !!!

PS- * Je sais: je vais… encore(!), me faire des amis 😉

Image du Blog feeriedimages.centerblog.net

Sarkozy, raillé par des twitos: "Le dernier jour d’un con damné" de… Victor Hugo (!)

Chacun son tour(No contractuel).

————-

Quand les twittos se moquent de Sarkozy 😉

« Je relisais ce magnifique livre de Victor Hugo : « Le dernier jour d’un con damné »

#TweeteCommeSarko
— Basile M-L (@BasileM_L) May 12, 2015  »

La suite ici http://www.24heures.ch/news/standard/tweetecommesarko-sarkozy-s-emmele-twitter-sen-mele/story/30606518?dossier_id=1193