"Tous revenaient de vacances en Asie du Sud-Est et les hommes avaient eu des rapports avec des prostituées."

 » Tous revenaient de vacances en Asie du Sud-Est et les hommes avaient eu des rapports avec des prostituées. »

———

Par Pascal Schmuck

… »Une jeune touriste est revenue de Thaïlande avec une surprise dont elle se serait bien passée: une mycose vaginale causée par un champignon microscopique filamenteux du nom de Trychophyton. Mais alors que cet hôte indésirable se transmet plutôt dans un sauna ou une piscine, les docteurs du Triemlispital à Zurich ont découvert que l’infection avait eu lieu lors d’un rapport sexuel protégé.

Son partenaire a évoqué avoir souffert de symptômes comparables (sensation de brûlure, rougeurs, boutons), a indiqué de son côté la revue Ärzte Zeitung en Allemagne.

Résistant aux pommades antifongiques

La jeune fille a essayé une pommade antifongique, mais sans succès, a raconté 20 Minuten dans son édition du 21 juillet. Pire encore: l’infection s’est répandue. Les douleurs étaient telles que la jeune fille s’est résolue à aller à l’hôpital deux semaines après son infection.

Il a fallu en tout six semaines pour que l’infection se résorbe lentement, au prix de profondes stigmates toutefois. Et l’équipe soignante a dû sortir les grands moyens, à coups d’antibiotiques. Cette jeune fille n’a pas été la seule car pas moins de sept patients (deux femmes et cinq hommes) se sont annoncés entre mars et juillet 2014 aux hôpitaux de Zurich avec les mêmes symptômes. Tous revenaient de vacances en Asie du Sud-Est et les hommes avaient eu des rapports avec des prostituées »…(Extrait).

http://www.24heures.ch/suisse/touristes-retour-mycoses-genitales/story/15805843

*****************************************************************************

« L’hôpital universitaire de Bâle a également eu à traiter un cas similaire, a reconnu Peter Itin, chef de la dermatologie. Avec toujours le même Trichophyton. Et toujours avec la partie pubienne rasée.

«J’ai déjà averti que la peau à cet endroit pouvait être blessée par ce genre de rasage et devenait donc plus facile à être infectée», a confirmé l’expert Christoph Hatz. »

Donc, ne plus se raser le pubis ?

« Les hommes avaient eu des rapports avec des prostituées »

Heu…Vive la baise

Et le partage de Trychophyton avec…SA(!)partenaire ? :##

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s