« Féminicide: un terrorisme ‘intime’ en… France  » !

Violences misogynes

(Fusain perso, non contractuel).

—-

Par Diké  :

 » Une 17e femme victime du terrorisme intime. L’assassin: un flic censé nous protéger.

Femmes qui avez succombé à la violence conjugale, en France cette année,

Nous ne voues oublions pas :

  • 18. Alès (Gard), 27 février : une femme, 25 ans. Mère d’un enfant de 3 ans, devant qui elle a été suivie, piégée et exécutée dans sa voiture par son ex-conjoint, policier. Il s’est enfui avec l’enfant avant de se rendre. Il aurait utilisé son arme de service : l’état d’urgence censé renforcer la lutte contre le terrorisme islamiste facilite le terrorisme intime exercé par certains représentants de la force publique. Le Figaro, Midi Libre.
  • 17. Le Port (Réunion), le 26 février : Jocelyne Bègue, 56 ans, retraitée, mère de famille. Poignardée chez eux par son mari Alain, ex-policier à la retraite qu’elle voulait peut-être quitter. Il aurait déjà fait de la prison pour viol. L’info.re, Clickanoo.re.
  • 16. Goetzenbruck (Moselle), 25 février : Nathalie Stein, 46 ans, aide-soignante, mère d’un étudiant âgé de 19 ans. Egorgée chez eux par son mari Serge Eschenbrenner qui s’est suicidé. Des tensions existaient déjà dans le couple (violences conjugales ?). Le Républicain Lorrain.
  • 15. Neuville-aux-Bois (Loiret), 14 février : Tatiana, 27 ans, et deux enfants, Melora, 10 mois et Loan, 6 ans. Egorgés chez eux par le mari et père, Rémy Taudin, 26 ans. Il est resté actif 24 heures, sur Facebook notamment, avant de se suicider. La Montagne, la Rep, L’Avenir.net, La Rep, Metro.
  • 14. Reuilly (Eure), 14 février : une femme, 84 ans. Blessée d’une balle à la tête, chez eux, elle est décédée le soir suivant à l’hôpital. Son mari s’est suicidé après avoir tirée sur elle. Paris Normandie.
  • 13. Saint-Raphael (Var), 12 février : Sonia Quentin, 42 ans, vendeuse. Exécutée par balles dans la bijouterie où elle travaillait, par son ex-mari qui s’est suicidé. Elle avait porté plainte contre X le jour-même. Var Matin, France Bleu, Nice Matin.
  • 12. Saint-Pierre-d’Alvey (Savoie), 7 février : Fabienne Bizolon, 53 ans, gestionnaire de patrimoine, mère de deux adolescentes. Violée et étranglée chez ses beaux-parents par son mari Olivier Bizolon, 45 ans, qui ne supportait pas la séparation. Après s’être débarrassé du corps, il a été retrouvé accidenté au volant d’une Porsche. Le couple avait été candidat aux élections cantonales en 2015. Le Dauphiné Libéré, France 3 Alpes, Le Dauphiné.
  • 11. Récicourt (Meuse), 1er février : Sylvianne Déchery, 57 ans, travaillant à l’ADMR, mère d’enfants adultes. Exécutée chez eux d’un coup de fusil, par son compagnon Alain Champagne, président d’une société de chasse, qu’elle voulait quitter. Il s’est suicidé. L’Est Républicain.
  • 10. Avignon (Vaucluse), 1er février : une femme, 33 ans, mère active d’un ado de 13 ans. Poignardée chez eux de plusieurs coups de couteau, dont un très violent à la nuque, par son compagnon, père de l’enfant, qu’elle voulait quitter. Source : La Provence.
  • 9. Dijon (Côte d’Or), 29 janvier – Léa Gougeon, 18 ans, étudiante. Etouffée chez lui par son compagnon jaloux, Aymeric Quillet. Il s’est ensuite suicidé. Sources: France 3 Bourgogne, Le Bien Public.
  • 8. Livry (Nièvre), 25 janvier – une femme, 22 ans, enceinte et mère d’une fille de 3 ans. Tuée chez eux d’une balle dans la tête par un tir accidentel de son conjoint, qui voulait tuer des rats. Source : France 3 Bourgogne.
  • 7. Civaux (Vienne), 20 janvier – Chantal Delaunay, 45 ans, mère de famille. Etranglée chez elle par un ex-petit ami, Kevin Lefebre. Source : la Nouvelle République.
  • 6. Fameck (Moselle), 17 janvier – Elvira Adrovic, 36 ans, mère de 5 enfants âgés de 7 à 13 ans. Poignardée chez eux par son mari en état d’ébriété, qui a abandonné sur place ses enfants présents dans l’appartement. Source : Le Républicain Lorrain.
  • 5. Béziers (Hérault), 17 janvier – Marina, 24 ans, mère d’une fille de 2 ans. Poignardée chez eux de 14 coups de couteau, par son conjoint qu’elle allait quitter. Il l’a laissé se vider de son sang jusqu’à l’arrivée des secours, qu’elle avait appelés. Source : Midi Libre. La petite fille sous le choc a été hospitalisée.
  • 4. Sainte Marie (La Réunion), 21 janvier – Géraldine Nauche, 38 ans, mère de famille. Exécutée sur un parking devant sa mère et son fils, par son mari Didier Nauche qu’elle venait de quitter. Il l’a percutée avec son 4×4 puis l’a poignardée avant de s’enfuir. Sources : LINFO.re, Clicanoo. Témoignage de la mère sous le choc.
  • 3. Villeurbanne (Rhône), 8 janvier – Ingrid Gonfo, 22 ou 23 ans, Réunionaise. Massacrée de coups de poing et de 120 coups de couteaux par son compagnon Ludovic Mithra, ex-champion de kick-boxing, qui a d’abord prétendu s’inquiéter de sa disparition. Sources : LINFO.re, Réunion la 1ère. L’association « Bout par bout Marmaille la Cour » a organisé une soirée artistique le 29 janvier, en hommage à Ingrid Gonfo mais aussi à toutes les femmes tuées par teur conjoint.
  • 2. Garons (Gard), 6 janvier – une femme, 57 ans, aide-ménagère. Piégée et exécutée dans la rue, d’une balle dans la tête par son ex-mari, qui s’est suicidé. Sources : le Midi Libre et France 3.
  • 1. Taravao (Tahiti), 3 janvier – une femme, 26 ans, mère d’un enfant de 3 ans. Poignardée onze fois, chez elle, par son mari qui s’est immolé par le feu. Il avait d’abord envoyé leur enfant chez sa soeur. Source : La dépêche de Tahiti, TNTV, Polynésie La 1ère. » … (Extrait).

 Lien https://dikecourrier.wordpress.com/2016/01/29/2016-letat-d-urgence-feminicides-en-france/

*************************************

Sans compter celles tombées mortellement ‘dans les escaliers’ ou suicidées …

« L’anthropologue Debora Diniz affirme avec justesse: « La violence n’est pas constitutive de la nature des hommes, mais un dispositif culturel d’une société patriarcale qui réduit le corps des femmes à des objets de consommation masculine et de plaisir. »

Et de meurtre !!!

Une Américaine de cent deux ans, qui fut à la tête de l’une des premières ONG de l’histoire, a dit en 2000 : « Je vois que rien n’a changé pour les femmes depuis mon époque. On les bat, toujours, on les viole, et personne n’arrive à empêcher cela ».

Si !  Un ‘changement’ atroce est survenu, depuis : le féminicide… marital !

Et les religions, co-responsables des violences maritales, en raison de leur indigne/ignoble : domination des maris/soumission des femmes qu’elles prônent, qui confortent les sociétés patriarcales  ?

PS- personne n’a oublié la…’compassion'(!) sociétale française, pour…le meurtrier(!!!), concernant le meurtre de Marie Trintignant par B.  Cantat

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s