Pas de trêves pour les violences… "maritales" ?

Par Yanick Philipponnat :

… »Je vais te découper, je vais te mettre dans le coffre »

L’ancien concubin Le soir de Noël, l’individu a appelé son ancienne copine, qui habite Montpellier, pour lui donner rendez-vous au milieu de la nuit au centre de Pérols. La jeune femme, âgée de 22 ans, s’est rendue sur place et son ex-compagnon, en état d’ivresse avancée, a commencé à s’en prendre à elle pour un motif encore ignoré. Rapidement, le ton est monté et l’individu lui a donné de violents coups de poing à la figure… Mais il ne s’est pas arrêté là. Il a menacé de la tuer en lui lançant des « Je vais te découper » et autres « Je vais te mettre dans le coffre », avant de tenter de mettre ses menaces à exécution. Il a alors pris une machette et a essayé d’en mettre un coup sur la tête de la victime.

Une plaie profonde au coude

Cette dernière a eu le bon réflexe de placer ses bras devant son visage pour parer les attaques et se protéger… Elle a néanmoins été blessée de cinq coups, dont une plaie profonde au coude et quatre autres aux avant-bras. Elle a ensuite réussi à fuir et à se réfugier chez elle, d’où elle a appelé le commissariat »…

http://www.midilibre.fr/2014/12/27/la-nuit-de-noel-il-frappe-son-ex-a-coups-de-machette,1103735.php

********************************************************************************

« Elle a alors raconté la violente dispute qui l’a opposée à son son ex-concubin, père de son petit garçon de 2 ans et demi. Le couple est séparé depuis le mois de février dernier et se partage l’enfant sous le régime de la garde alternée. »

La garde alternée: LE piège de tous les dangers…pour des nanas ?

Faire un bébé… toute seule ? :##

Violences maritales: "Coups de pied, coups de poing, tout y est passé jusqu’à casser un pot de fleurs sur la tête de sa femme"

La tombe S’enfuir avant l’irréparable ? (Non contractuelle)

—————-

Pierre-Alexandre Bevand

« Encore un triste épisode dans la longue série des violences conjugales. Ce vendredi soir à Vaulx-en-Velin, dans l’agglomération lyonnaise, un homme âgé de 37 ans a été interpellé par la police vers 23 h 30. Selon la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), l’individu venait de frapper son épouse, âgée quant à elle de 35 ans.

Coups de pied, coups de poing, tout y est passé. Le mari violent est même allé jusqu’à casser un pot de fleurs sur la tête de sa femme. Celle-ci s’est vue prescrire trois jours d’incapacité totale de travail (ITT). L’homme a été présenté au parquet ce dimanche. Il a été laissé libre et sera de nouveau convoqué devant la justice en janvier prochain »…

http://www.metronews.fr/lyon/vaulx-en-velin-rhone-il-brise-un-pot-de-fleurs-sur-la-tete-de-sa-femme/mnkx!aqY2Xht2rG7qc/

*****************************************************************************

Une Américaine de cent deux ans, qui fut à la tête de l’une des premières ONG de l’histoire, a dit en 2000 : « je vois que rien n’a changé pour les femmes depuis mon époque. On les bat, toujours, on les viole, et personne n’arrive à empêcher cela ».

On les assassine de plus en plus, même devant les enfants !

Et ceci, partout sur la planète !

Vidéo: "Dénoncer visuellement les violences domestiques " …

Par Emmanuelle Ringot

« Publiée en 2013, la vidéo compte aujourd’hui plus de 26 millions de vues. Une jeune Croate s’est prise en photo chaque jour de l’année 2012 et a monté les photos pour en faire une vidéo. Son but ? Dénoncer visuellement les violences domestiques (dont elle est elle-même victime ?)

A travers son montage, on voit évoluer son visage qui certains jours, est couvert de bleus et de plaies. Une vision dérangeante faite pour alerter le grand public et qui connaît un regain de partages ces derniers jours sur les réseaux sociaux »…

http://www.marieclaire.fr/,pendant-un-an-elle-se-prend-en-photo-pour-denoncer-les-violences-domestiques,722861.asp?xtor=EPR-169

*****************************************************************************

Vraie ou pas, la vidéo ?

Me concernant, « cela » a été vrai :

Lâchée de la première marche d’un escalier, je me suis retrouvée en bas, rouge/bleue/violette/puis jaunâtre, au fil des jours, et…sur tout un côté du corps

Des violences maritales de ce type sont bien réelles

Et on ne compte plus le nombre de…survivantes ! :##

"Elle refuse de lui faire des pâtes: il tente de l’étrangler"

(mst)

« Un homme est rentré ivre après une soirée rugby avec des amis. Affamé, il a alors réveillé son épouse, qui dormait paisiblement avec leur bébé, afin qu’elle lui fasse à manger. «Il m’a réclamé un plat de pâtes», a déclaré celle-ci aux gendarmes au moment de déposer plainte le lendemain, rapporte «Le Dauphiné libéré».

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Face au refus de sa femme, le mari a alors tenté de l’étrangler. Cet homme, habitué des tribunaux pour violence conjugale, s’est défendu en déclarant qu’elle était réveillée. «On s’est engueulés comme souvent parce qu’elle passe son temps chez les voisins», a-t-il prétendu, en admettant tout de même la strangulation. Il a aussi accusé sa moitié de tourner des films pornographiques.

Condamné lundi par le Tribunal correctionnel d’Avignon à trois mois de prison, dont deux avec sursis, le Vauclusien a été incarcéré. Il passera sept mois derrière les barreaux, puisqu’un sursis prononcé l’année dernière a été ramené à exécution, précise le quotidien français. »

http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/Il-etrangle-sa-femme-qui-refusait-de-faire-a-manger-15673359

*****************************************************************************

« Il passera sept mois derrière les barreaux »

OK ! Et il changera ensuite ?

Et dire que ce type a un…bébé !

Pas de trêve pour les violences maritales ?

« Vers 23 heures, une dispute a éclaté entre un homme 49 ans et sa compagne. Ce dernier, ivre, a tiré la victime par les cheveux avant de casser un vase. Il a ensuite placé un morceau de vase tranchant sous la gorge de sa compagne. L’ITT est fixé à deux jours.
Ila été déféré devant un magistrat du parquet pour une série de violences commises sur sa compagne….(Extrait).

http://www.ledauphine.com/vaucluse/2014/09/30/il-met-un-morceau-de-vase-sous-la-gorge-de-sa-compagne

*****************************************************************************

Pas de trêve pour les violences maritales ?

Hélas, non ! :##

[ Menaçant de "la découper en rondelles avec une hache"…entre autres monstruosités ] !!!

Par Laurence Neuer

… » Le prévenu supporte mal les disputes et encore moins les périodes de séparation qui s’ensuivent. Dès que sa compagne s’enferme dans sa bulle, pour échapper à son emprise, il la harcèle, la foudroie d’insultes et de messages menaçants. Il lui promet de « la tuer, de la massacrer et de l’enfermer dans une valise ». Une autre fois, il lui annonce qu’il va la « brûler à l’acide »…

« Je vais te faire perdre ton job »…

« Que des mots… », se défend cet homme de 36 ans. Pour le tribunal, ce sont des « menaces de mort ». Et celles-ci sont d’autant plus sujettes à exécution que leur auteur a déjà tenté d’étrangler sa compagne et de la séquestrer, a-t-elle confié aux policiers. Mais, ce qui la hante par-dessus tout, ce sont les messages et appels incessants de son ex sur son lieu de travail. « 175 textos adressés en l’espace de 12 jours », note le président. Faute de réponse de son interlocutrice, l’homme a déployé sa rage contre son employeur, menaçant de « la découper en rondelles avec une hache ». Et, sur son portable, il a averti : « Si tu ne réponds pas, sale pute, je vais te faire perdre ton job »…

– « C’est la passion… regrette-t-il. Ça m’énervait qu’elle ne me réponde pas »…(Extrait).

http://www.lepoint.fr/carnets-de-justice/son-discours-on-aurait-pu-l-entendre-dans-une-cour-d-assises-18-07-2014-1847091_195.php#xtor=EPR-6-%5BNewsletter-Matinale%5D-20140718

****************************************************************************

[ « la harcèle, la foudroie d’insultes et de menaces. Il lui promet de « la tuer, de la massacrer », « de la brûler à l’acide », « de la découper en rondelles avec une hache », » tente d’étrangler sa compagne et la séquestre »…]

Mots pour mots, j’ai connu ça et… pire encore !:##(Quand je raconte cela, c’est pour préciser que quand je dénonce des violences maritales, je SAIS de quoi je parle!)

« L’aime-t-elle encore ? risque le président. « J’ai encore des sentiments pour lui », avoue la femme fébrilement. » !!!

Me concernant, j’ai rêvé un moment faire subir le même traitement, au prof de gym/culturiste…

Aujourd’hui? Je suis tellement heureuse, -depuis presque 40 ans(!)- que c’est pour lui le pire des châtiments dont j’aurais pu rêver 😉

"Un téléphone "grand danger" "…Pour éviter d’être la énième…exécutée ?

 » Un téléphone « grand danger » devrait arriver à La Réunion en 2014, son but est d’éviter notamment les drames conjugaux en permettant à la victime d’appeler rapidement les secours lors d’une agression.

Nouveau drame conjugal ce vendredi soir au Tampon, une femme et ses enfants ont été brûlés avec de l’huile puis séquestrés et n’ont pu s’enfuir que le lendemain. Un faits divers qui rappelle l’importance du dispositif d’appel aux secours qui devrait bientôt voir le jour à La Réunion en 2014, le téléphone « grand danger ».

« Il s’agit d’un téléphone qui serait mis à disposition aux femmes chez elles qui pourraient alerter la police en appuyant sur un bouton si elles se retrouvent en situation de grand danger », présente Emeline Vidot, secrétaire générale adjointe de l’Union des femmes réunionnaises.

Ce dispositif sera expérimenté dans le département en début 2014. Il fait partie de la loi cadre « égalité homme-femme », un texte qui ne satisfait pas entièrement l’Union des femmes réunionnaise. « Nous avions proposé un texte en 2007 qui était beaucoup plus complet, celui-ci est trop fourre-tout mais a le mérite d’exister », déclare Huguette Bello, présidente de l’Union des femmes réunionnaises.

L’association Papa Momon Lé La souhaite aussi que le texte aille plus loin avec la création notamment d’un pole gendarme-police dédié aux violences faites aux femmes. « Cela permettrait de gagner du temps et de donner aux forces de l’ordre les moyens de réagir rapidement », explique Patrick Savatier, président de l’association Papa Momon Lé La.

L’année dernière à La Réunion, 4 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint. »

http://www.linfo.re/Ile-de-la-Reunion/Societe/545125-Lutter-contre-les-violences-conjugales

***************************************************************************

Je connais un moyen radical VRAIMENT efficace, et non mortifère(mortifère: qui entraîne le décès)… qui les rendrait moins agressifs ! :##