Les pères qui s’investissent dans les… couches-bébés(!), "ne méritent pas de médailles" ?

Par Thomas Messias

… »Je fais partie de ces aspirants « nouveaux pères », même si la situation est encore loin d’être égalitaire au sein de mon foyer (pour résumer, ma femme travaille à domicile tout en gérant deux mômes de moins de 4 ans toute la journée, il est donc un peu normal que ce soit à mon tour de les gérer lorsque je rentre du boulot). Eh bien j’en ai ras la casquette qu’on me félicite de m’occuper de mes enfants. De la pédiatre qui me demande pourquoi c’est toujours moi qui les lui amène quand ils sont malades (j’imagine qu’elle ne pose pas la question aux mères qui viennent seules) aux passants qui trouvent « incroyable » qu’un père puisse manier l’écharpe de portage ou le porte-bébé, on marche clairement sur la tête. Tant qu’on affirmera aux « nouveaux pères » qu’ils sont des gens fabuleux, on ne fera pas avancer la cause. Est-ce que les profs qui montraient du doigt les premiers de la classe vous donnaient envie de faire pareil ? Non. Vous ne songiez qu’à piétiner les lunettes de ces sales petits fayots, et je ne peux pas vous donner tout à fait tort… »

http://www.slate.fr/story/88063/les-nouveaux-peres-ne-sont-pas-des-gens-fabuleux

*****************************************************************************

« Tant qu’on affirmera aux « nouveaux pères » qu’ils sont des gens fabuleux, on ne fera pas avancer la cause. »

En effet!

Mais ce serait déroger à la tradition planétaire qui veut que tout ce qu’est ou tout ce qu’entreprend un mec est… »fabuleux » ?

Depuis le sperme, jusqu’aux compétences originelles supérieures, via le crâne dégarni/rides/gros bide/bourrelets divers…