" 95% des femmes qui ont subi une IVG ne le regrettent pas." !

Par Fatima Al-Kassab

… »Ces résultats vont à l’encontre des suggestions mentionnées par les groupes anti-avortement aux Etats-Unis pour qui les femmes qui avortent souffrent plus tard d’un « syndrome de stress post-avortement traumatique », maladie mentale qui n’est pas reconnue par l’Association américaine de psychiatrie.

…L’étude a trouvé par contre, que les niveaux d’« intensité émotionnelle » baissent tandis que les niveaux de bonheur, d’estime de soi et de tranquillité des femmes augmentent »…(Extrait).

http://www.topsante.com/medecine/gyneco/ivg/vivre-avec/avortement-95-des-femmes-n-ont-aucun-regret-251827#

*****************************************************************************

« les femmes qui avortent souffrent plus tard d’un « syndrome de stress post-avortement traumatique », maladie mentale qui n’est pas reconnue par l’Association américaine de psychiatrie. »

Ont…INVENTE, de toute pièce, les pro-life* ! :##

Mais chacun sait qu’ils ne reculent devant rien, allant jusqu’à commettre un…meurtre !

MALADE mental…TOI-MÊME* !!!

PS- Vite, une étude pour savoir le pourcentage de mecs qui regrettent d’avoir condamné leur partenaire sexuelle à recourir à une IVG, en omettant sciemment de mettre une capote à Popaul ?

Et juste pour information: une autre étude pour savoir de combien d’enfants -10, 50, 100 ?- des mecs désireraient subvenir aux besoins jusqu’à leur majorité en pratiquant des galipettes sans préservatif, si une juste loi les y condamnait ? (Un mâle humain est TOUJOURS(!) RESPONSABLE, pour moitié, des vies que son sperme engendre!)