L’Eglise et le « respect de la vie » ? « Cela paraît incroyable, mais il s’agit bien de la vérité ! »Âmes sensibles ne pas s’abstenir.

_anal_torture

… »Jamais il n’y eut une religion qui prêcha autant l’altruisme et l’amour pour le prochain et qui, en même temps, pratiqua autant «la haine du prochain» et la haine des femmes en particulier! C’est en cela que le christianisme catholique et protestant se distingue de toutes les autres religions, à savoir de manière négative. Il ne s’est jamais distingué de manière positive en ce qui concerne l’humanité et la protection des droits de l’homme. Au contraire, il a fallu lutter pour chacun des droits de l’homme à cause de la résistance acharnée de l’église, aussi bien catholique que protestante »…

… »Cet extrait sur l’inquisition ecclésiastique est tiré du livre en allemand de: Hubertus Mynarek, Die neue Inquisition, Sektenjagd in Deutschland – Mentalität, Motivation, Methoden kirchlicher und staatlicher Sektenbeauftragter, Maison d’édition Das Weisse Pferd, Marktheidenfeld 1999 (http://www.das-weisse-pferd.com/buecher.html#Inquisition)
L’auteur
: Le Prof. Dr. Hubertus Mynarek (né en 1929) est un ancien professeur catholique de théologie et ancien doyen de la faculté catholique-romaine de l’université de Vienne. En 1972, il se retira de l’église et travailla en tant qu’auteur et conseiller. A côté de Karlheinz Deschner, Eugen Drewermann et Horst Herrmann, il compte parmi les critiques de l’église les plus réputés et les plus compétents. Il vit à Odernheim dans la Rhénanie-Palatinat »…

http://www.theologe.de/inquisition.htm

****************

Je n’aurais jamais dû lire ces ignominies de l’Eglise, après avoir avalé mon copieux petit-déjeuner…

Au fait, que diraient les fidèles,  si un tueur en série employait les mêmes méthodes pour assassiner ses victimes ?

Encore récemment, que disait une kato  -téléguidée, par le vatican, comme le reste de la MPT ?-  « Hollande veut du sang, il en aura ! »

« Jamais il n’y eut une religion qui prêcha autant l’altruisme et l’amour pour le prochain et qui, en même temps, pratiqua autant «la haine du prochain» et la haine des femmes en particulier! C’est en cela que le christianisme catholique et protestant se distingue de toutes les autres religions, à savoir de manière négative. »

Si ce n’était QUE cela, hélas !!!

L’article ‘oublie’ de parler des sanglantes croisades :

… »Des expéditions très sanglantes

Une fois les villes conquises, les troupes chrétiennes et leurs chefs, se livraient à des atrocités qui faisaient frémir les chroniqueurs chrétiens qui en avaient été les témoins, certains se plaisaient à pratiquer le cannibalisme. Ainsi, après la mise à sac de la Palestine, Raoul de Caen, chroniqueur de la Première Croisade écrivait : « A Maarat, les nôtres firent cuire les païens adultes dans des marmites et embrochèrent les enfants pour les manger rôtis. » Le chroniquer arabe Usana ibn Munqidh, qui avait connu dans sa chair les atrocités de la deuxième te troisième croisade, notait dans ses mémoires : « Quand on nous eu informés sur les frany (nom donné par les Arabes aux Croisés), nous vîmes en eux des bêtes nuisibles qui ont une supériorité dans la valeur et l’ardeur au combat mais rien d’autre, tout comme les animaux ont une supériorité dans la force et l’agressivité. » Et cet autre : « Les frany passèrent au fil du couteau la population de la Cité sainte et tuèrent des Musulmans pendant une semaine. Dans la mosquée Al-Aqsa, ils massacrèrent 60 000 personnes. Ils réunirent et enfermèrent les Juifs dans leur synagogue et les y brûlèrent vifs. » Même leurs coreligionnaires n’échappèrent pas à la fureur sacrée des troupes européennes : tous les prêtres et pratiquants des rites orientaux résidant à Jérusalem furent expulsés de la ville et beaucoup assassinés. Plusieurs prêtres coptes qui savaient où se trouvait cachée « la Sainte croix du Christ » furent férocement torturés afin qu’ils livrent leur secret ».. (Extrait)

http://www.histoire-france.net/moyen/croisades

———–

Merci, O Dieu, de ne pas m’avoir contaminée avec une religion …

 

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s