Joanna Maranhão la rebelle, violée, championne et…militante ?

viol, gangréne sociétale
Viol gangrène sociétale

Par Chantal Rayes

 « ..sa carrière a été perturbée par ses problèmes personnels». A 9 ans, Joanna fut victime des sévices sexuels de son coach. Ce secret lourd à porter, elle ne le révèlera que dix ans plus tard, en 2008. Si le coupable a osé la traîner en justice pour diffamation, le Congrès brésilien lui a rendu hommage. En vigueur depuis 2012, la «loi Joanna Maranhão» est venue rallonger le délai de prescription des crimes de pédophilie, qui commence désormais à courir quand la victime atteint l’âge de 18 ans, et non plus à partir des faits… Crever l’abcès a donc fait avancer la lutte contre la pédophilie, objet de l’association Enfance livre fondée par la nageuse. Mais ça a réveillé aussi ses vieux démons. Joanna tente une première fois de mettre fin à ses jours. Et quand on la croit relevée, elle sombre à nouveau. C’était en 2013. «J’ai avalé des comprimés, mais sans avoir le courage d’aller jusqu’au bout, confie-t-elle. C’était un appel au secours»…

…«En général, nos athlètes en activité s’imposent un devoir de réserve pour s’éviter les problèmes, reprend Daniel Takata. Pas Joanna. Du coup, elle s’est mis à dos les dirigeants du sport». La droite aussi, qui la taxe de «communiste» et de «salope petiste», c’est-à-dire, sympathisante du PT, le Parti des travailleurs de Lula. Car Joanna Maranhão est de gauche. Très active sur les réseaux sociaux, elle dénonce les fachos, milite contre la baisse de la majorité pénale »…(Extrait).

*****************************

« Victime de son coach,  le coupable a osé la traîner en justice pour diffamation »

Qui pourra un jour ,comptabiliser  les millions de victimes du pénis, à un titre ou à un autre ?

Bravo ma belle pour ton courage et ta pugnacité : un exemple pour des millions de petites filles mal traitées et maltraitées à un titre ou à un autre !

Le viol ?  une gangrène sociétale pérenne :

 Une Américaine de cent deux ans, qui fut à la tête de l’une des premières ONG de l’histoire, a dit en 2000 : « je vois que rien n’a changé pour les femmes depuis mon époque. On les bat, toujours, on les viole, et personne n’arrive à empêcher cela ».

On les ASSASSINE aussi, maritalement ou/et au nom d’un Dieu

Et partout sur la planète !

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s