Egalité F/H : « Chacun garderait son nom et prendrait le nom de l’autre comme 2ème nom. »

Violences dans le couple

(Fusain perso, non contractuel).

———-

Par 

 » Après deux ans passés sous le nom LaFave, je suis à nouveau une Olson. Détrompez-vous, je suis heureuse en mariage et ne compte pas divorcer (j’ai même créé une entreprise avec mon mari). Non, il est ici question d’égalité »…

Emily LaFave Olson et Rob Olson LaFave

Pour moi, cette structure plus égalitaire symbolise la raison pour laquelle deux personnes choisissent de s’unir, homme, femme, homo ou hétéro. Nous cherchons quelqu’un qui nous complète et nous aide à avancer. Nous voulons incorporer en nous tout ce qui compose l’autre, le masculin comme le féminin, même si ce qui touche à la femme a toujours été dévalorisé par notre société. Beaucoup d’hommes ont donc du mal à accepter cette part de l’autre.

C’est pour cela que Rob et moi avons choisi de partager cette convention patronymique. Elle représente l’influence que nous avons l’un sur l’autre dans notre vie commune. En revanche, je ne sais pas encore ce que nous déciderons pour le nom de nos enfants. Nous avons quelques idées et, si vous êtes vous-même passé par là, nous avons hâte de lire votre témoignage.

J’espère que cet article encouragera toutes les femmes qui ont essayé leur nom marital (comme elles le feraient d’une veste) avant de découvrir qu’il ne leur convenait pas à reprendre leur nom.

Vous pouvez changer d’avis si vous le souhaitez.

C’est un choix que vous pouvez faire »… (Extrait)

http://www.huffingtonpost.fr/em-olson-lafave/pourquoi-jai-choisi-de-reprendre-mon-nom-de-jeune-fille_b_9466706.html?utm_hp_ref=france

**************************************

« Chacun garderait son nom et prendrait le nom de l’autre comme deuxième nom. »

En voilà une bonne idée !

Plus de prétexte à la présence chez ‘soi'(!), d’un  petit ‘Maître’ normalisé/occulté ou carrément avéré ?

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

4 réflexions sur « Egalité F/H : « Chacun garderait son nom et prendrait le nom de l’autre comme 2ème nom. » »

  1. https://tingytanana.com/2016/03/20/egalite-fh-chacun-garderait-son-nom-et-prendrait-le-nom-de-lautre-comme-2eme-nom/

    Mon fils a eu la même « bonne idée ».

    Avec son épouse, ils ont fait la bêtise du couple que vous citez. L’un s’appelant Emily LaFave Olson, l’autre Rob Olson LaFave, ils n’ont pas le même nom de famille. Sont-ils alors deux personnes aux noms ressemblants qui se sont rencontrées par hasard? Dans certains pays prudes on pourrait refuser de leur louer la même chambre d’hôtel.

    Mon fils s’est retrouvé avec les papiers d’identité où il a découvert – son nom de « jeune fille ». Il a eu du mal à convaincre les bureaucrates que son nom composé n’indiquait pas le nom de jeune fille, mais son « nom d’usage ». Les formulaires ne comportaient pas ce champs.

    Que se passera-t-il s’il voyage aux États-Unis, en Russie, en Israël ou dans un autre pays réputé par les soins qu’il apporte à ses services secrets? Ces derniers ne penseront-ils pas que le changement du nom de mon fils cache la volonté de troubler leurs ordinateurs pour leur dissimuler sa vraie identité?

    Au moment d’hériter de moi les assureurs et banquiers ne profiteront-ils pas de l’incohérence entre son nom de naissance et celui indiqué dans ses « papiers » pour retarder le versement de mon épargne sur son compte? Tout prétexte leur est bon pour garder l’argent…

    Enfin, pour rire: Si les parents cités sont conséquents leurs enfants s’appelleront LaFave Olson – Olson LaFave, ou inversement (car il faudra décider dans quel ordre ils doivent écrire leurs noms). Une fois adultes, ils pourraient vouloir épouser un(e) Marienbad-Kouchner/Kouchner-Marienbad ce qui donnerait Olson LaFave-LaFave Olson – Kouchner-Marienbad-Marienbad-Kouchner ou inversement. Si cela devait continuer ainsi à la troisième génération…

    J’imagine le désespoir des généalogistes…

    … et celui des historiens… Nous sommes attachés à la connaissance de notre passé. La brouiller de la sorte n’est peut-être pas une si bonne idée.

    Je comprends le sens symbolique du geste mais il me semble que le respect de l’autre peut aussi être exprimé sans ce genre de circonvolutions.

    J'aime

    1. Pour moi ce n’est pas un « genre de circonvolutions », mais une réelle parité/égalité

      « En application de l’article 311-21 du code civil pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2005, si la filiation est établie à égard des deux parents avant la déclaration de naissance ou ultérieurement mais simultanément, les parents auront alors la possibilité de transmettre, par déclaration conjointe à l’officier de l’état civil, soit le nom du père, soit le nom de la mère, soit leurs deux noms accolés dans la limité d’un seul nom de famille pour chacun d’eux. A défaut, l’enfant prendra « le nom de celui de ses parents à l’égard duquel sa filiation est établie en premier lieu et le nom de son père si la filiation est établie simultanément à l’égard de l’un et de l’autre » (article 311-21 du code civil).
      Ainsi si l’un des parents porte un double nom, il ne peut en transmettre qu’un seul des deux pour être accolé à celui de l’autre parent, par déclaration conjoint avec celui-ci. Ce choix est alors définitif, sauf mise en œuvre de la procédure administrative de changement de nom (voir les développements ultérieurs sur ce point). » http://www.dossierfamilial.com/changement-de-nom-de-famille-puis-je-prendre-le-nom-de-ma-mere-et-le-transmettre-mon-futur-enfant-81156

      Et il est curieux que le : Mme Joseph Martin ou Mme Bernard Dupont (par exemple – et même Mme…Veuve(!) Philippe Dubois ), n’ait jamais paru incongru à qui que ce soit ?

      Non seulement Madame perd son nom de famille, mais aussi son prénom: elle n’est plus ELLE, mais ‘la femme d’untel !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Le simple RESPECT(!) humain aurait voulu que Madame garde SON identité, jusqu’à sa mort …

      J'aime

  2. J’ai conclu mon commentaire par  » Je comprends le sens symbolique du geste mais il me semble que le respect de l’autre peut aussi être exprimé sans ce genre de circonvolutions ».

    « Mme Joseph Martin » : vous avez raison de trouver cette coutume ridicule. C’est une spécialité française. En Slovaquie d’où je viens personne n’aurait l’idée d’appeler une femme du prénom de son mari. Chez nos voisins Tchèques, Polonais et autres Slaves non plus. Le nom de famille est décliné au féminin et signifie « appartenant à… », dans le sens « faisant partie de la famille (du clan) duquel provient son mari. » Cela peut malheureusement aussi se comprendre « appartenant à son mari »… D’autres civilisation ont décidé de procéder inversement et transmettent aux enfants le nom de famille de la mère: c’est tout aussi valable.

    Ce qui me semblerait gênant serait la coupure, à chaque génération, d’avec l’histoire familiale. On ne sort pas du néant, on ne peut pas recommencer toujours à zéro. L’idéal serait maintenir la conscience de l’histoire des deux familles dont sont issus les parents de l’enfant. Je démontre pourquoi c’est trop compliqué – en tout cas trop compliqué au niveau des noms. (J’ai l’impression de faire de la « tetrapilochtomie » = l’art de couper les cheveux en quatre…)

    J'aime

    1. Vous avez raison de dire « Ce qui me semblerait gênant serait la coupure…d’avec l’histoire familiale. On ne sort pas du néant »

      Et pourtant c’est ce qui arrive aux femmes: elles disparaissent totalement de la circulation (Impossible de retrouver une copine, des années plus tard: mariage, divorce, remariage… )
      Le pire ? J’ai eu 7 enfants: mais vous n’en retrouverez aucun avec mon nom à moi ! (Beaucoup de patronymes ont disparu ainsi, alors même qu’à l’époque, des milliers de ‘pères’ n’avaient aucun lien biologique avec ‘leur’ rejeton (Une expérience américaine sur l’ADN et la filiation a dû être abandonnée à l’époque!!!)
      En fait, le mâle a voulu tout s’approprier, sans concertation et sans partage…
      Comme toujours !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s