Sociétés catholiques: enfants sans pères ? hospices religieux! Filles-mères? emprisonnées/esclavagées dans des couvents de bonne-soeurs »

BB

(Tableau perso, non contractuel).

———-

« Abandon des enfants nés hors mariage, symptôme du patriarcat : bâtards illégitimes sans père, enfants trouvés…

 Un enfant né hors mariage était une honte, et avait moins de droits. Au début du siècle encore, en France, les couples qui procréent hors mariage sont bannis de la société, et parfois poussés au suicide !Dans les sociétés catholiques, les enfants sans pères étaient jetés dans des hospices religieux, et les filles-mères, emprisonnées et esclavagées à vie dans des couvents de bonnes-sœurs.

Les Couvents de la Madeleine, ont fermé en 1996 en Irlande.

J.J. Rousseau qui se pose en pédagogue en matière d’éducation, abandonne sans remord ses cinq bâtards à l’hospice. Ils y seront mieux élevés que par sa maîtresse dit-il. »…(Extrait).

Abandon des enfants nés hors mariage, symptôme du patriarcat : bâtards illégitimes sans père, enfants trouvés…

************************************

Pas une religion pour sauver l’autre !!!

Normal: toutes, des fables religieuses violentes, guerrières et misogynes, inventées par des mecs avec pénis et testicules, qui ont osé murmurer à l’oreille des différents dieux !

Lire  Patriarcat islamo-féministe (Tunisie) : les mères célibataires sont une infamie pour la société, ces femmes aux mœurs légères n’ayant aucun mérite, éthiquement, elles n’ont pas le droit d’exister !

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

3 réflexions sur « Sociétés catholiques: enfants sans pères ? hospices religieux! Filles-mères? emprisonnées/esclavagées dans des couvents de bonne-soeurs » »

  1. Tingy, votre « amour » des religions vous ferait-il oublier qu’il y a souvent d’autres raisons d’abandon de nouveaux-nés que ces croyances? Notamment des raisons économiques de diverses natures, la peur de perdre son partenaire « régulier » alors que l’amant d’une nuit s’est évanoui dans la nature, le refus de la maternité et sûrement d’autres?

    Je ne nie évidemment pas les dégâts causés par les religions. Sur ce sujet vous pouvez lire un document bouleversant sur des crimes irlandais du XXe siècle http://www.parismatch.com/Actu/International/Couvents-de-l-horreur-l-Irlande-devant-son-passe-162343

    Vous pouvez aussi voir un beau film « Les innocentes ». Les réflexions qu’il inspire sont bien plus riches que je n’aurais espérées.

    Curieusement, le site d’où vous avez sorti l’article ci-dessus n’en dit rien ou presque. Pire, son choix d’auteurs et d’institutions qui se sont opposés à l’abandon des enfants illégitimes, semble vouloir insinuer l’innocence de l’église et de ses défenseurs peu recommandables: Saint Vincent de Paul, le national-socialisme d’Hitler (dont vous pouvez admirer la photo avec une délicieuse petite fille dans ses bras), et dans son sillage Vichy.

    N’empêche, ce site est intéressant par ses informations et réflexions sur divers formes de matriarcat où, par définition, les enfants ne pouvaient pas être « illégitimes ». (Voir l’onglet « Dossier de presse ».) Rien n’est simple…

    P.S. Cela n’a rien à voir mais si vous voulez que vos lecteurs s’expriment, pouvez-vous (dé)placer le champ « Laisser un commentaire »  immédiatement après vos articles ?

    J'aime

    1. En fait, Peter, le sens de mon article n’était pas l’abandon des nouveaux-nés , mais l’ostracisation des ‘filles-mères’ et des petits bâtards !
      « L’ostracisme était un vote par lequel l’Ecclésia prononçait le bannissement de l’un de ses citoyens, dont le nom était inscrit sur une céramique. Celle-ci était coupée en deux et à l’issue de la période d’exil, les deux tessons étaient réunis. … »(Wiki)
      Sauf que le bannissement sociétal et religieux était subi…à perpète, concernant la mère ‘indigne’ et l’enfant ‘illégitime’ !

      J'aime

    2. Voici la réponse de WordPress concernant votre question:
      « Ask us a question about your site.
      Dorami personnel
      much apologies but the location of the comments cannot be moved below the article. »
      .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s