Intimité, plus importante que…crack-boum-huuuue ? :-))

… »La sexualité est souvent considérée comme un indicateur de bonne santé dans un couple. Plus les partenaires ont de rapports, plus leur relation serait au beau fixe. Mais ce n’est pas forcément vrai, comme l’affirme une étude parue dans la revue « Social Psychological and Personality Science ».
Les chercheurs estiment en effet qu’un seul rapport par semaine serait suffisant pour une bonne cohésion au sein de couples mariés ou engagés dans une longue relation.

…Le plus important à ne pas négliger dans une relation durable pour l’entretenir serait donc la connexion intime avec son partenaire, plus que le nombre de rapports sexuels par semaine.

« Nos conclusions suggèrent qu’il est important de maintenir une connexion intime avec votre partenaire mais vous n’avez pas besoin d’avoir un rapport sexuel chaque jour du moment que vous maintenez cette connexion », poursuit la chercheuse. L’étude atteste que le constat est le même, peu importe l’âge et la durée des relations (depuis des mois ou des années)…(Extrait)

http://www.medisite.fr/a-la-une-le-nombre-de-fois-quil-faut-faire-lamour-par-semaine-pour-un-couple-qui-dure.968623.2035.html?xtor=EPR-56-958799%5BMedisite-Info-Santé%5D-20151119#AmiSL5rUIJIpCKSU.99

********************************************************************************

« De quoi confirmer l’adage « mieux vaut la qualité que la quantité ».

Ainsi que celui-ci: « Ce n’est pas la taille qui compte mais comment on s’en sert » ? 😉

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

10 réflexions sur « Intimité, plus importante que…crack-boum-huuuue ? :-)) »

  1. « …Le plus important à ne pas négliger dans une relation durable pour l’entretenir serait donc la connexion intime avec son partenaire, plus que le nombre de rapports sexuels par semaine »,conclut LA chercheuse.

    J’aimerais avoir les conclusions d’UN chercheur sur le même sujet!

    J'aime

  2.  » (…) peu importe l’âge »?
    L’auteure ne doit pas connaître la règle « MMS ».

    A 20 ans, c’était matin, midi, soir.
    A 40 ans, mardi, mercredi, samedi.
    A 60 ans, mars, mai, septembre.
    A 80 ans, mes meilleurs souvenirs.

    J'aime

  3. Un vieux Monsieur chez son médecin:

    – Docteur, quand je fais l’amour la première fois je transpire, la seconde, je gèle. N’est-ce pas inquiétant?

    – Je ne peux pas faire de diagnostic avant d’examiner votre femme.

    Il convoque la femme et lui demande si elle comprend ce qui précède.

    – Docteur, c’est simple. La première fois, il me fait l’amour en juin, la deuxième en décembre.

    J'aime

    1. « – Docteur, c’est simple. La première fois, il me fait l’amour en juin, la deuxième en décembre. »

      Peut-être, que le vieux Monsieur devrait penser à s’acheter un petit ventilo et à monter -sans jeu de mots- le chauffage?

      PS- Et…on ne saura jamais comment la dame règle sa propre température corporelle, ni si elle est satisfaite du tempo sexuel de son mari? 😉

      J'aime

  4. « Le seul moyen de sauver l’amour de la bêtise de la sexualité ce serait de régler autrement l’horloge dans notre tête et d’être excité à la vue d’une hirondelle. » Kundera. (dicocitations.com/)

    Pour moi, la « bêtise » de la sexualité consiste à prendre son ou sa partenaire juste pour une bête.

    A mon avis, même quand on fait le sexe (seulement), on ne doit pas perdre tout respect pour l’autre.

    « Être excitée à la vue d’une hirondelle »?

    Pourquoi pas, si c’est un mâle qui s’échine à trouver mille façons de plaire à sa belle, au lieu de lui sauter dessus d’emblée?

    J'aime

    1. « Pourquoi pas, si c’est un mâle qui s’échine à trouver mille façons de plaire à sa belle, au lieu de lui sauter dessus d’emblée? »

      Pendant 5 ans j’ai occupé 1 grand duplex « traversant », situé au 14ème étage d’un immeuble très lumineux. J’avais orné la grande jardinière suspendue sur l’avant ainsi que la belle terrasse située à l’arrière, d’une superbe végétation aussi variée que colorée. Les oiseaux les visitaient sans cesse et des pigeons ont même pris la liberté de venir se reproduire dans les grands bacs à plantes, nullemet inquiétés par la présence de Kamel ( chartreux/persan) et de Chipie (mini « coton de Tuléar »). Je pouvais suivre de près les amours, les pontes, les naissances et l’éducation des petits.
      J’étais surtout émerveillée par la patience infinie et l’ingéniosité, déployées par des mâles pour se faire remarquer par les femelles qui avaient retenu leur attention!

      Excitée, même ? Hahaha !

      J'aime

  5. « Il est évident qu’une femme complète qui a, à la fois, une sexualité et une intelligence, c’est difficile à accepter. »(Erica Jong)

    Cette citation est toujours d’actualité à mon avis! Il paraît même que « les femmes intelligentes font peur aux hommes ». Ce qui sous-entendrait que les femmes en général sont considérées comme étant bêtes?

    J'aime

  6. « Il paraît même que « les femmes intelligentes font peur aux hommes ». Ce qui sous-entendrait que les femmes en général sont considérées comme étant bêtes? »

    Une « considération? » misogyne…ordinaire ? :##

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s