A…9 ans, des gamins ne font que…REPETER(!) les horreurs médisantes exprimées par les parents ?

Stripteaseuse: celle qui fait du strip-tease, qui se déshabille de façon lente et suggestive sur un fond musical ». Dicoreverso.net)

———

Par Judith Korber

… »Elle s’était alors fait insulter dans la cour d’école. « Ton père il est mort, mais c’était pas ton père, et puis de toutes façons, ta mère c’est une pute », lui avait lancé les gamins.

A 9 ans, elle n’avait pas su quoi répondre.

Face à la polémique sur ses propos, à 33 ans, c’est le même silence radio »..

(Extrait de « Féminisme : Lou Doillon  »détruite » par les critiques et la vague d’indignation déclenchée par ses propos sur le féminisme. Elle s’était notamment dite  »scandalisée » par Nicki Minaj et Kim Kardashian qui  »crânent en string ».)

http://www.metronews.fr/people/feminisme-lou-doillon-detruite-par-les-critiques/moja!0z3Pck8YYbuuE/

*****************************************************************************

A…9 ans, des gamins ne font que…REPETER(!) ce que disent les parents ?

Ces gamins ne LISAIENT pas les journaux à…9 ans(!), pour savoir l’histoire de Gainsbourg, Birkin et Doillon

Et à partir de quelles…INFORMATIONS(!) pouvaient-ils…JUGER(!!) que Jane Birkin « est une pute » ?(« Doillon qui a vécu avec Birkin de 1980 à 1992, est le père de l’actrice Lou Doillon »…(Wikipédia)

Pour en revenir à Lou Doillon, je suis d’accord avec ses propos: elle a le droit de dire ce qu’elle pense de ces chanteuses, tout comme ces chanteuses ont le droit de copier des comportements de stripteaseuse

Et, tant pis pour les jeunes nénettes qui les copient: on bien LA société et LES valeurs qu’elle diffuse et que l’on mérite! :##

Et en ce qui ME,concerne, MOI, TINGY : singer, aux trois quarts… nue(!), des postures de stripteaseuse(!) »suggestives sur un fond musical » -de « salopes »? comme « ils » disent, concernant beaucoup moins osé que cela- pour délivrer un message féministe(!!), n’est pas une démarche très… »catholique »

Même si elle est, évidemment,(!) très… cathodique 😉

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

13 réflexions sur « A…9 ans, des gamins ne font que…REPETER(!) les horreurs médisantes exprimées par les parents ? »

  1. Lou Doillon forgerait-elle un nouveaux concept de conservatrice: « La femme libre prude »?

    Lou Doillon, un « mec » commes les autres?

    « Je suis la première qui peut foutre un mec dehors, parce que j’ai mon salaire, une maison à mon nom, et le droit d’élever mon fils seule. » (Interview à Metronews, datée du 21/7/2015.)

    « Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.  » Jacques Audiard.

    J'aime

  2. « La femme libre prude »? dites-vous, de Lou Doillon

    En ce qui concerne les chanteuses « en string », je ne crois pas qu’il faille « Devenir la future reine du porno » pour être plus crédible en tant que chanteuse, ce n’est pas votre avis?

    « Musique: « Beyoncé future reine du porno ? » http://www.non-stop-people.com/actu/musique/beyonce-future-reine-du-porno-55217

    « Saura-t-elle ne pas franchir les limite de la *vulgarité » demande la voix off? (Qu’en termes choisis, cela* est…confirmé!)

    « Je suis la première qui peut foutre un mec dehors, parce que j’ai mon salaire, une maison à mon nom, et le droit d’élever mon fils seule. »

    J’aurais adoré dire/penser/faire cela, au lieu d’avoir dû affronter pendant 13 ans, une mort violente à plusieurs reprises(strangulation, revolver, fusil…), avant de TOUT perdre, au final: maison, famille, amis, job, enfants…

    Tellement préféré avoir la capacité …psychologique(!) de le faire…

    Et ne pas me retrouver à avoir honte…ENCORE(!)aujourd’hui, d’avoir accepté l’inacceptable, parce que ce type nous terrorisait

    Alors, oui, j’ai beaucoup d’admiration pour celle(S) qui :

    « peut foutre un mec dehors, parce que j’ai mon salaire, une maison à mon nom, et le droit d’élever mon fils seule. »

    En général, les femmes ont de bonnes -excellentes!- raisons pour
    « foutre leur mec dehors »; enfin, celles qui le peuvent…

    J'aime

  3. Tingy,

    je ne tournais pas en dérision la nécessité, la volonté et la possibilité de « foutre leur mec dehors », mais la raison donnée par Lou Doillon: « Je suis la première » à pouvoir le faire « parce que j’ai mon salaire, une maison à mon nom, et le droit d’élever mon fils seule. » Telle que la phrase est formulée, elle ne fait que copier l’attitude « macho » de certains – nombreux – hommes. Ce que, à mon avis, les femmes auraient intérêt à éviter.

    Je préférerais que cette phrase soit formulée autrement, par exemple: « Si j’ai des raisons valables de ‘foutre mon mec dehors’, je peux le faire plus facilement que les générations précédentes parce que j’ai mon salaire, une maison à mon nom, et le droit d’élever mon fils seule. »

    Le féminisme serait-il une affaire trop séreuse pour le laisser aux seules femmes? 🙂

    J'aime

    1. « Telle que la phrase est formulée, elle ne fait que copier l’attitude « macho » de certains – nombreux – hommes »

      En parcourant sa vie amoureuse, on trouverait peut-être un macho à qui s’adressait cette « attitude macho » ? 😉

      J'aime

  4. « ménager la susceptibilité masculine! »?

    Je m’en suis rendue compte, avec des com que j’ai reçus:

    – Outragé, l’un d’eux m’a dit de changer le « ton » de mes articles sous peine qu’il se raye de mes amis-blog (Etant une âme charitable, je l’ai rayé dans l’instant).

    – Un autre, -grand admirateur d’Oreilles Sales- dont l’avatar était une espèce de « Jésus crucifié », tenait le même discours, me promettant même d’être rejetée par des… femmes du fan-club de ses amis(Encore hier, 6 944 pages vues)

    -Un grand nombre se déclarant vexés, que j’ose « m’attaquer »(!) à la partie noble de l’humanité, m’ont conseillé de changer « l’orientation » de mes articles

    Je n’ai toujours pas compris POURQUOI tous ces mecs se sentent visés par des articles dénonçant la misogynie

    S’ils ne se…ressentent(!) pas EUX-MÊMES misogynes ? ? ?

    J’ai même pris soin, un jour, de faire un article consacré à la grammaire:

    – « DES » est un article « partitif »: « les articles partitifs désignent une PARTIE d’un ENSEMBLE. » (Dico)

    – « LES » [S’emploie pour parler de TOUT l’ensemble des choses, des pers. que dénote le subst.] (Dico).

    Dans tous mes articles il s’agit bien de : « des »

    Donc, d’UNE partie des mecs !!!

    Bref! « qui se sent morveux se mouche » ? 😉

    J'aime

      1. « L’une des nombreuses séquelles dues à la fierté masculine nichée dans les bijoux de famille? MDR »

        On ne dira jamais assez les dégâts causés par la société et les religions dans la… mutation(!) d’un bébé/garçon -c’est-à-dire né avec un pénis,- en « homme » c’est-à-dire en dominant…de fait !

        Certes, cela semble avantageux en tout, sauf que cela enferme beaucoup trop d’entre eux dans des comportements…qu’ils réprouvent
        humainement parlant !:##

        J'aime

  5. Noname a écrit:

     » ‘Je préférerais que cette phrase soit formulée autrement.’
    Si j’ai bien compris, il faut que la gente féminine ménage la susceptibilité masculine! »

    Cela a suscité tout un échange sur la susceptibilité masculine qui est grande – échange qui pourrait être suivi d’un autre au sujet de la susceptibilité féminine qui ne l’est pas moins. Nous sommes tous des complexés (qui s’ignorent?).

    Mais, en fait, ce que j’ai écrit n’avait rien à voir avec la susceptibilité. Je déplorais que Lou Doillon ait écrit une phrase que n’importe quel « macho » aurait pu rédiger exactement pareille.

    Si l’aphorisme de S.J.Lec est vrai et « L’esclave ne rêve pas de la liberté, il rêve d’être maitre d’esclaves », alors pas la peine de luter contre l’esclavage. Cela s’applique évidemment aussi aux femmes qui veulent être libres – puis ne trouvent rien de mieux que de singer les travers masculins.

    Quant à la question qui a fait rire Tingy: « Le féminisme serait-il une affaire trop sérieuse pour le laisser aux seules femmes? 🙂 », vous avez deviné que je paraphrasais Clémenceau: « La guerre est une chose trop grave pour être confiée à des militaires. »

    J'aime

    1. « Quant à la question qui a fait rire Tingy:  »

      Je trouve génial que l’on m’entende… rire(!) sur le Net 😉

      Malgré tous mes « tourments » passés, j’ai le bonheur et la joie chevillés en moi

      Comme cette petite mousse au coin de ma terrasse, qui résiste au vent du Nord …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s