"Marquées comme du bétail. Elles sont mineures et se prostituent dans les rues de Los Angeles"

Nicolas Vanel

… »Marquées comme du bétail. Elles sont mineures et se prostituent dans les rues de Los Angeles pour le compte d’un souteneur qui n’hésite pas à leur faire tatouer son nom sur le corps comme la marque de sa propriété. C’est la réalité de l’esclavage moderne que rapporte un récent reportage diffusé par la chaîne CNN.

Adriana, interviewée par la journaliste Sara Sidner, raconte qu’elle avait 14 ans quand elle a inscrit sur sa peau à l’encre indélébile le nom de son proxénète. Un jeune homme rencontré à une soirée alors qu’elle avait fui le domicile parental, un an plus tôt. Montrant à CNN le tatouage au nom de son mac, Adriana, aujourd’hui âgée de 17 ans, commente, non sans émotion : « Je l’appelle ma blessure de guerre. »…

…Aujourd’hui, Adriana prépare un diplôme mais reste très marquée par sa vie d’avant. Selon elle, à la différence de tant d’autres filles, elle n’est pas tombée accroc aux médicaments que les souteneurs font prendre aux jeunes prostituées pour qu’elles résistent aux terribles journées qu’ils leur imposent. C’est ce qui l’a permis entre autres de s’en sortir »…(Extrait).

http://www.metronews.fr/info/mineures-prostituees-et-tatouees-l-esclavage-moderne-aux-etats-unis/moif!Qj0Wzqrik5BrA/

*****************************************************************************

« elle n’est pas tombée accroc aux médicaments que les souteneurs font prendre aux jeunes prostituées pour qu’elles résistent aux terribles journées qu’ils leur imposent. »

TOUS les mecs SAVENT tout cela

Mais …rien, RIEN, RI-EN(!) n’arrête les clients prostituteurs…

Shame on them !

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

2 réflexions sur « "Marquées comme du bétail. Elles sont mineures et se prostituent dans les rues de Los Angeles" »

  1. « TOUS les mecs SAVENT tout cela ». Malheureusement non, sinon les sites comme le vôtre et une bonne partie des luttes féministes seraient inutiles.

    La plupart des hommes ne savent pas ce genre de choses. Ils le devraient mais n’ont pas forcément l’occasion de l’apprendre. Tous les hommes ne cotoient pas des prostituées, ne lisent pas ces horreurs racontées sur les sites fémnistes, nombreux sont ceux qui sont trop captés par les tragédies qu’ils vivent ou qui les menacent pour pouvoir s’intéresser à autre chose, à autrui.

    La plupart de ceux qui « pratiquent » les prostituées se mentent en faisant semblant de croire que ces jeunes femmens se vendent plus ou moins volontairement – pour braver des interdits, payer leurs études, arrondir leurs fins du mois, « compenser » la faiblesse sexuelle de leur compagnon, parce qu’elles aiment ce genre de plaisirs.

    Il faut hurler pour qu’ils entendent.

    Et, surtout, punir ceux qui SAVENT très bien la souffrance des prostituées, en profitent ou, pire encore, l’organisent et s’enrichissent ainsi.

    J'aime

    1. « TOUS les mecs SAVENT tout cela ».

      Un mec…normal(!), je veux dire doté d’un zeste d’humanité, peut-il trouver normal…humainement parlant(!) :

      – D’avaler des litres de sperme… d’inconnus(!) -propreté, infections diverses, sans oublier la matière elle-même-

      – Ou de devoir se laisser traiter comme des objets sexuels, en l’occurrence: des latrines à sperme où le client se soulage en OCCULTANT la réalité sordide qu’il y a un être HUMAIN avec le vagin qu’il utilise

      – D’affronter et de subir des violences sexuelles diverses, puisque le client prostituteur… a payé(!)

      Ceci dit, des…femmes(!!!) tentent de nous faire croire à la fable des prostituées, en général, : « libres et heureuses d’exercer ce “métier’’ » :

      « En France, une fois de plus, des soutiens de la prostitution s’en prennent avec violence à des membres de Zéromacho. Une fois de plus, ils agressent et insultent des personnes engagées pacifiquement contre le système prostitueur : tel est leur mode d’action contre les abolitionnistes qu’ils poursuivent aussi de leur haine sur les réseaux sociaux.
      Alors qu’un jeune homme vient d’être tué à Paris pour ses idées, quelles conclusions tirer de ce nouvel incident violent ?

      ***
      Les 8 et 9 juin 2013, cinq membres de Zéromacho tenaient un stand à la Foire à l’Autogestion à Montreuil (dans la banlieue parisienne). Le 9 juin à 15h30, Morgane Merteuil, porte-parole du STRASS (syndicat du travail sexuel), et une dizaine d’autres personnes les ont agressés et insultés grossièrement pendant près d’une heure. Elles venaient du stand du Pink Bloc, accueilli dans cette Foire au même titre que Zéromacho.
      Plutôt que de défendre des personnes prostituées sur le terrain, le STRASS choisit de poser à la victime des abolitionnistes ! C’est d’autant plus désolant que les femmes dans la prostitution, qui sont les victimes réelles des violences du système prostitueur, se passeraient bien d’être présentées comme « libres et heureuses d’exercer ce “métier’’ » ; elles apprécieraient plutôt qu’on se préoccupe d’elles…
      Depuis des années, presque chaque fois qu’une réunion publique au sujet de la prostitution est organisée en France, elle est perturbée par l’irruption violente de quelques personnes qui prétendent défendre les « droits des prostituées » mais ne représentent qu’elles-mêmes. » http://feminisme.fr-bb.com/t1565-zero-macho-des-hommes-contre-la-prostitution

      Si la prostitution est VRAIMENT(!) un… « métier »(!!!), pourquoi la pire insulte préférée et automatique des mecs est : « Sale pute » ?

      Disent-ils sale femme de ménage ou sale pharmacienne, etc ? ? ?

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s