"84,5 hommes pour 100 femmes." : le début de la… fin ?

 » D’après une carte du Pew Research Center, centre de recherche américain, elle est la région du monde qui compte le moins d’hommes: 84,5 pour 100 femmes. La Guadeloupe n’est pas loin, avec 86 hommes pour 100 femmes.

Les deux îles font donc partie de ces zones d’exception, avec la Russie et de nombreux pays de l’Europe de l’Est (Lettonie, Lituanie, Ukraine, Arménie, Biélorussie, Estonie, Hongrie) à compter plus de femmes que d’hommes. La moyenne mondiale se situe à 101,8 hommes pour 100 femmes »…(Extrait).

http://www.slateafrique.com/604487/la-martinique-le-ratio-hommes-femmes-le-plus-faible-au-monde

*****************************************************************************

« 84,5 hommes pour 100 femmes. » :

Le début de la… fin ? :##

« Le chromosome contraint -mais incapable- de « s’auto réparer » sous la menace de l’évolution, le sperme en berne, les limites de la fécondation in vitro….Et comme si cela ne suffisait pas à faire douter le mâle de son propre avenir, un généticien japonais vient de démontrer que les femelles pouvaient tout à fait se passer de lui pour se reproduire. Dans son labo de l’université de Tokyo, Tomohiro kono est en effet parvenu à faire naître une souris en mélangeant simplement le patrimoine génétique de 2 femelles. » (
Source yabiladi.com)

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

5 réflexions sur « "84,5 hommes pour 100 femmes." : le début de la… fin ? »

  1. Le début de la fin de qui?

    Avec un tel désiquilibre les femmes devront courir vite pour trouver quelqu’un qui pourra les féconder. Vous ne croyez pas vraiment, pas vous, Tingy, que les femmes préféreraient faire comme les souris du laboratoire japonais et se multiplier « en mélangeant simplement le patrimoine génétique de 2 femelles ».

    Bien sûr, « Les femmes ne courrent pas après les hommes, pas plus qu’une souricière ne court pas après les souris ».

    Installeront-elles la polygamie?

    Ou bien réaliseront-elles le roman de Robert Merle “Les hommes protégés” decrivant un état totalitaire créé par des féministes radicales où les rares mâles restant sont gardés prisoniers mais traités comme des princes?

    Ailleurs cela peut être pire – sans aucun rapport avec la génétique:

    « Pour le Pew Research Center, l’écart en Europe et en Russie (là aussi plus d’hommes que des femmes) s’explique de différentes manières. D’abord, de nombreux soldats et civils sont morts jeunes durant la Seconde Gerre mondiale, entraînant une baisse importante du nombre d’hommes (en 1950, on comptait 76,6 hommes pour 100 femmes en Russie). Ensuite, l’espérance de vie des femmes russes est bien plus élevée que celle des hommes (76 ans contre 64 ans), alors que, dans les autres régions du monde, on compte en général un écart de seulement cinq ans. »

    « (…) à l’inverse, de très nombreux pays comptent beaucoup plus d’hommes que de femmes, comme le rappelle le Washington Post. En Chine et en Inde, la naissance d’une fille est encore considérée par les familles comme un désastre, et on y compte respectivement 106,3 et 107,6 hommes pour 100 femmes. » Auxquels tout semble permis, même les pires férocités…!

    « Aux Émirats arabes unis et au Qatar, l’écart entre les sexes atteint un niveau vertigineux: 274 et 265.5 hommes pour 100 femmes. Les travailleurs étrangers qui y émigrent, très nombreux, sont principalement des hommes seuls. Rien d’étonnant à cela. Malgré leur importante ouverture économique, le sort des femmes y reste peu enviable. » Les autochtones les planquent pour les garder pour eux.

    En fait, l’équilibre numérique semble idéal – à condition que les femmes aient l’accès à l’instruction. Et qu’acun Dieu ne leur intime : « Croissez, et multipliez-vous, et remplissez la terre… »

    J'aime

  2. En fait, l’équilibre numérique semble idéal – à condition que les femmes aient l’accès à l’instruction. Et qu’acun Dieu ne leur intime : « Croissez, et multipliez-vous, et remplissez la terre… »

    Une évidence, mon cher Watson ! 😉

    Que l’homme, encore une fois, s’est ingénié à manipuler dans SON intérêt…croit-il !

    J'aime

    1. « Le début de la fin de qui? « … De l’humanité, peut-être ?  »

      Les religions ont foutu le bordel dans les relations femme/homme
      au point de vue relationnel ET sexuel :

      – En décrétant l’infériorité/soumission des femmes: personne, PER-SONNE ne se satisfait d’être automatiquement traité en citoyen de seconde zone au mieux(!), au pire, voir son sort/sa vie suspendus au bon vouloir d’un dominant auto/religieusement-déclaré

      – En régentant le sexe: libre pour les mâles et codifié/contrôlé pour les femmes

      – En contrôlant leur ventre: un enfant portant le nom du mari, alors que pendant des siècles, on ne savait rien du… réel(!) géniteur

      – Etc,…

      Il n’y aura JAMAIS de paix réelle -et non pas comme c’est le cas partout sur la planète, d’injustices SUBIES!- entre les femmes et les hommes

      Sans E-ga-li-té de, …droits(!), de DROITS(!!!) humains !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s