[ Trompeuse , "Ca ne fait pas de moi une salope, ça ne fait pas de moi une mauvaise personne, sans morale." (Les trompeurs bénéficiant, eux, d’une aura flatteuse)

Publié à l’origine sur Unwritten par Jenna Beykirch

… »Je ne suis pas en train de dire que le fait de l’avoir trompé était justifié par ses propres écarts. Je dis juste que j’y réfléchis souvent, et que je me demande pourquoi je ne me sens pas coupable d’avoir trompé Thomas. Ma réponse est invariablement la même : c’est quelque chose que je voulais faire pour moi. Ca ne fait pas de moi une salope, ça ne fait pas de moi une mauvaise personne, sans morale. Je n’ai pas grandi dans une famille qui m’aurait déséquilibrée, et je ne suis pas insensible.

Après avoir trompé, j’ai compris que je préférais de loin des relations occasionnelles à l’enfermement dans une relation malheureuse. J’ai aussi réalisé que je ne suis pas non plus faite pour tromper ; je ne pourrais pas le refaire. L’avoir trompé m’a aussi ouvert les yeux sur le fait qu’il y a dans ce monde des personnes qui me correspondent mieux que Thomas.

Je suis en paix avec mes choix et lorsque je prends un peu de recul pour contempler ma vie, je ne vois absolument rien à y changer »…(Extrait).

Ce blog, publié à l’origine sur le HuffPost Women, a été traduit de l’anglais par Mathieu Bouquet. »

http://www.huffingtonpost.fr/unwritten/infidelite-remords-couple-sexe_b_7930898.html?utm_hp_ref=france

*****************************************************************************

Trompeuse , « Ca ne fait pas de moi une salope, ça ne fait pas de moi une mauvaise personne, sans morale. »

Côté sexe, non; côté »moralité », cela dépend quand même, du « contrat » moral existant entre deux partenaires

Les trompeurs bénéficient, eux, d’office, d’une aura flatteuse, alors qu’eux aussi, mentent -à longueur de vie, parfois,- à leur compagne

Je suis restée incrédule quand une encore jeune blogueuse s’est fendu d’un post qualifiant une nana libre d’attaches – qui se permettait de coucher avec qui, quand, où et combien de fois elle le désirait – de…salope !!!

Alors qu’elle approuvait et collaborait à de vraies saloperies bloguestes, commises par des blogueurs…mâles :##

Y a encore du boulot !

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s