Rejoindre le «club des 10.000»? Nom ironique donné par le personnel de bord à ceux qui ont font le sexe à 10.000 mètres d’altitude."

… »Certains passagers font des demandes étonnantes. Ainsi un homme veut une place près du hublot car il voudrait «prendre l’air pendant le vol». Un autre se plaint du «goût infect des bonbons orange» avant que l’hôtesse constate avec horreur qu’il parle des bouchons d’oreilles.

Le personnel lui-même n’échappe pas aux bourdes. A un passager qui demande qu’on incline son siège, l’hôtesse répond d’appuyer sur le bouton de l’accoudoir avant de constater que l’homme n’a pas de mains. A un autre arrivant avec des béquilles dans l’appareil, un steward demande s’il s’agit d’un accident de ski avant que le passager réponde: «non , sclérose en plaques»…(Extrait)

(«Attachez vos ceintures… décollage immédiat», 320 pages, Editions de l’Opportun, 9,90 euros)

http://www.20minutes.fr/france/1677674-20150618-attachez-ceintures-quand-hotesse-air-raconte-perles-passagers

*****************************************************************************

« nous sommes tenues d’inspecter les toilettes toutes les quinze minutes pour la sécurité et la propreté. »

…heu, on va dire que cela dépend de l’équipage ? 😉

Une fois, Monamoureux est allé aux toilettes au milieu de la « nuit »; ne le voyant pas revenir au bout d’une demi-heure, je suis allée visiter toutes les toilettes* de l’avion…sans le trouver !(A* cette heure tout le monde dormait). Par contre une porte restait fermée. J’ai frappé et personne n’a répondu. Au bout d’un moment, j’ai informé un steward de ma démarche. Il a éclaté de rire en me disant: « vous croyez qu’il a sauté de l’avion ». Mais il a pâli quand je lui ai dit qu’une porte restait fermée, depuis un bon moment déjà, et que Monamoureux avait déjà fait un « malaise », par ailleurs. Il est aussitôt allé toquer à la porte lui aussi, sans résultats. Il l’a alors ouvert « de force », mais personne à l’intérieur à notre soulagement! J’ai entrepris de traverser tout l’avion, et c’est en remontant l’autre allée, que je l’ai vu assis à côté d’une vieille connaissance qu’il n’avait plus vue depuis 20 ans au moins…

Je suis allée me recoucher… soulagée(!), les laissant au plaisir de ressasser leurs souvenirs

PS- Nous ne faisons pas encore partie du « club des 10 000 »: nous avons encore toute la vie devant nous 😉

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s