Harcèlement sexuel: «Vous avez besoin de plus de dentelle», aurait lancé le supérieur de cette policière" !

Oui patron !(Illustration non contractuelle- Pointez souris pour légende).

———-

Par (joc)

« Un jury fédéral a versé vendredi la somme de 325’000 dollars à Augustina Balu, officier de la NYPD. La jeune femme avait porté plainte contre la ville de New York après avoir subi plusieurs années de harcèlement sexuel de la part de son supérieur, le lieutenant Denis McAuliffe.

Comme le raconte le «New York Daily News», le témoignage de l’officier, qui a travaillé dans une unité du centre de Brooklyn entre 2005 et 2011, s’est révélé accablant: elle a décrit son chef comme un chaud lapin qui était incapable de se contrôler en sa présence, la bombardant de post-it enflammés et d’invitations à des rencards.

«Il se promenait autour de mon poste de travail et savait toujours de quelle teinte étaient mes sous-vêtements. Il sortait le nom d’une couleur quand il tournait autour de ma chaise ou quand il s’éloignait de mon bureau», se souvient la quadragénaire. La policière a raconté qu’un jour, le lieutenant McAuliffe avait été tout excité de constater qu’il portait un caleçon de la même couleur que les sous-vêtements de sa subordonnée. «Alors il a ressenti le besoin de baisser son pantalon dans le bureau et de me montrer la couleur de son caleçon», a confié la plaignante.

«Vous avez besoin de plus de dentelle»

Le lieutenant ne laissait aucun répit à Augustina et la rappelait à l’ordre quand il découvrait qu’elle portait des «dessous en coton ennuyants», qu’il estimait être «des dessous de mamie». Un jour, il a même suggéré à l’officier de l’emmener faire du shopping dans l’espoir de trouver de la «lingerie sexy». «Vous avez besoin de plus de dentelle», lui aurait lancé McAuliffe.

Selon Augustina, son bourreau l’a également embrassée de force et caressé sa poitrine dans la salle de sport. Un soir, après une fête de départ, la plaignante s’est retrouvée dans la même voiture que le lieutenant. L’homme lui a alors sauté dessus: «Je l’ai repoussé et je lui ai dit que je me sentais mal. (…) J’ai ouvert la portière et j’ai vomi. Alors il a pris un bonbon à la menthe, me l’a mis dans la bouche et a recommencé à m’embrasser», a raconté l’officier.

L’accusé a tout nié en bloc, mais a perdu une bonne partie de sa crédibilité en affirmant qu’il ne se souvenait pas s’il avait effectivement couché avec plus de 10 subordonnées. Il a été condamné à verser 25’000 dollars à sa victime. Augustina, elle, a quitté la police au mois d’avril. »

http://www.20min.ch/ro/news/faits_divers/story/-Il-connaissait-toujours-la-couleur-de-mes-dessous–10903461

*****************************************************************************

« Augustina, elle, a quitté la police au mois d’avril. »

Je trouve ça totalement… INSUPPORTABLE(!), que des mecs -supérieurs hiérarchiques, patrons- se permettent de contrôler et de pourrir la vie d’une femme !!! -certaines se soumettent pour survivre financièrement: cf. l’illustration…

Jusqu’à lui faire perdre son boulot !

«Vous avez besoin de plus de dentelle», aurait lancé le supérieur de cette policière !  »

Ce n’était plus un être… HUMAIN(!) digne du respect de son intégrité: juste une poupée gonflable, aux yeux du supérieur !

Que faisaient ses collègues, -mâles et…femelles- pendant tout ce temps ?

Chacun pour soi et le diable pour tous ? :##

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s