[ J’ai reçu un couteau dans une enveloppe « de la part de toute la Roumanie chrétienne ».] ?

De Benoît Vitse

« Ce 7 janvier, cette tuerie, cette honte pour notre civilisation, appelle quelques réflexions. En effet, qu’il soit permis à quelqu’un qui a subi il y a pas si longtemps (en décembre 2005 et début 2006) les assauts conjugués des églises catholique et orthodoxe pour avoir simplement monté une pièce de théâtre (Les Evangélistes d’Alina Mungiu-Pippidi) d’avoir une opinion sur des faits aussi graves. Cela s’est passé à Iasi en Roumanie, mais l’intolérance religieuse est présente sur tous les continents. J’ai été présenté comme un juif, homosexuel et hongrois, ce qui est le comble de l’insulte pour ces gens-là. J’ai reçu un couteau dans une enveloppe « de la part de toute la Roumanie chrétienne ». Et j’ai été protégé par la police.
Alors ce que j’entends aujourd’hui, après le passage de la barbarie, sonne étrangement à mes oreilles. J’entends : pas d’amalgame. Et je suis tout à fait d’accord pour dire que cet attentat n’a aucun lien avec les Arabes, avec la civilisation arabe. Mais qu’on ne vienne pas me dire que cette ignominie n’a rien à voir avec la religion. Ces tueurs ne sont pas tombés du ciel, mais ils s’en revendiquent. On nous dit qu’ils n’ont jamais lu le Coran, ou qu’ils l’ont mal lu, ou qu’ils l’ont mal interprété, ou qu’ils ne l’ont pas compris, ou qu’ils ne l’ont pas lu avec assez de recul. En fait, ils ont lu le Coran avec le recul du à un tir de Kalachnikov. Une chose est claire : sans la religion, il n’y aurait pas eu ce massacre. On nous dit : ce sont des fanatiques. Mais toute religion conduit inévitablement au fanatisme. Au fanatisme de quelques-uns ou d’une grosse majorité, mais fanatisme quand même.
Il faut se souvenir de la sauvagerie des catholiques espagnols se comportant du nord du Canada au sud du Chili avec la même folie sanguinaire : il ne devait rien rester des civilisations antérieures, et de fait il n’en reste rien. La croix flotte sur d’innombrables charniers et l’encens ne sert qu’à dissimuler l’odeur de la chair calcinée.
Tous ces chefs religieux qui appellent aujourd’hui à l’unité, à la paix, à ce qu’on soit tous frères, qui se tiennent les mains, la larme à l’œil, en réajustant leurs chapeaux et leurs chapelets, me font penser qu’il faut relire de toute urgence Tartuffe. Voilà ce qu’on peut lire sur le site de France-Catholique de ce jour :
« Entendons-nous. Je suis pour la liberté d’expression et jamais je ne m’opposerai à l’existence de ce type de journal. D’ailleurs, j’y trouve partiellement mon bien et certains de ses rédacteurs me seraient même sympathiques. Mais c’est vrai aussi que certaines couvertures m’ont blessé, atteignant en moi des convictions, des vénérations indicibles. J’use moi-même du droit à la libre expression pour affirmer que des dessins publiés à la une étaient proprement abjects. Si leurs auteurs et les responsables de la publication y trouvent, de leur côté, quelques motifs de fierté, je répondrai simplement qu’un abîme nous sépare, au moins sur certains sujets. J’ajouterai que le mépris et la haine du religieux en soi c’est au moins un point qu’ils ont en commun avec la propagande totalitaire, fondée sur un athéisme vindicatif. Avec cette différence, toutefois, qu’ils en restent à leur plume et à leur crayon, alors que les autres recouraient au camp de rééducation et d’extermination. Voilà, c’est dit franchement. Le mépris et la haine ne suscitent pas le seul racisme, ils peuvent susciter d’autres phobies qui ne sont pas à la gloire de la liberté ! »
Il n’y a qu’une attitude à tenir : rester ferme sur quelques principes de base.
La religion doit rester dans le domaine privé. Chacun peut croire ce qu’il veut à condition qu’on n’en sache rien. En ce qui me concerne, je crois au Crapaud Rose, eh bien, je n’en ai parlé à personne.
Séparation de l’Eglise et de l’Etat. Mais une séparation radicale, définitive, et sans aucune concession.
Aucune tolérance contre toute forme de prosélytisme. C’est essentiel d’être vigilant de ce point de vue, parce que l’engeance cherchera toujours à gagner du terrain. Quand je pense que certains voudraient réintroduire en France et ailleurs le délit de blasphème…
Toute liberté pour la presse et pour toute forme de culture. Nous sommes dans un pays où l’on fait passer devant des tribunaux des artistes qui s’en prennent à la Marseillaise ou au drapeau. Il est indéniable que la liberté d’expression a pris de sacrés coups depuis quelque temps. »

*****************************************************************************

« Quand je pense que certains voudraient réintroduire en France et ailleurs le délit de blasphème… »

Le pire est parfois …certain, concernant les religions, en France ? :##

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Une réflexion sur « [ J’ai reçu un couteau dans une enveloppe « de la part de toute la Roumanie chrétienne ».] ? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s