"la législation traitée par les hommes et par… l’Église catholique(!), dont les décisions règnent sur les corps des femmes." ? ? ? !

« Mais nous ne sommes pas seulement en train de perdre un droit aussi fondamental que l’avortement.

Le débat, ce n’est pas si oui ou non le fœtus est un être humain, mais où et comment fonctionnent les droits des travailleuses.

Les femmes sont des sujets de droit, capables de penser, de choisir et d’agir librement concernant les décisions de nos vies.

Cependant, nous sommes de retour vers passé, au moment où nous nous sommes senties comme des enfants, incapables de prendre nos décisions en raison de la législation traitée par les hommes et par l’Église catholique, dont les décisions règnent sur nos corps.

Les nouvelles lois affirment que les femmes qui travaillent doivent retourner sur le terrain des soins donnés à la sphère privée: la maison et les enfants, et ainsi, nous exclure du monde du travail, rendant encore plus précaires nos vies, sans protection de sécurité sociale ni de santé publique.

Nous donnons naissance, nous décidons quand nous voulons être des mères et comment nous le voulons. Nous exigeons notre droit individuel de décider de notre corps et de nos vies, et nous condamnons le fait que les droits de reproduction deviennent un luxe réservé à ceux qui ont de l’argent.

L’avortement doit être un droit légitime des femmes. Nous nous opposons à des décisions conformes pour nous asservir, nous nous rebellons contre le patriarcat et nous nous organisons contre leurs attaques.

Compte tenu de cela, l’unité contre leurs attaques,c’est le féminisme comme réponse! »(Traduction google).

http://agitacion.org/diario/feminismo/2611-la-ujce-ante-el-28-de-mayo-unidad-contra-sus-ataques-ifeminismo-como-respuesta.html

***************************************************************************

L’Église adore s’occuper du sexe* (du ventre aussi) des nanas, qui agite* tous les pénis religieux ou pas, en dehors de leur plein gré à elles

Compte-elle ainsi faire diversion concernant la VRAIE(!) horreur occultée en vain, depuis des décennies : la pédophilie de ses prêtres ?

Pour L’Église, « le fœtus est un être humain », mais un petit garçon n’est qu’un jouet sexuel livré aux pratiques les plus crades et les plus violentes de prêtres ?

Un simple trou-de-balle libre d’entrée, ou une bouche-latrine-de-sperme gratuite ?

Malgré les milliers de dénonciations, partout dans le monde, il a fallu que DES cathos – comme quoi, il y en a parmi eux qui ont encore une conscience(!)- menacent d’annuler les JMJ d’Australie, pour que le pape consente à blâmer la pédophilie de ses prêtres du bout des lèvres! (Des sommes importantes étant en jeu :## !!!)

Merci Ô Dieu, de ne m’avoir donné aucune religion,

Mais dotée d’une cervelle pour faire MES choix de VIE, sans la carotte du Paradis ou les ‘flammes de l’Enfer’…comme ‘guides’ spirituels 88|

Mais en tenant compte de la bonne vieille… morale « laïque » !!!

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s