« Décision sage, courageuse et… audacieuse » ? Vraiment ? !

« Avortement : la dépénalisation partielle en vigueur

La Criminal Code (Amendment) Act établit quatre conditions dans lesquelles l’avortement pourra être pratiqué légalement dans certains cas spécifiques, notamment les risques pour la vie et la santé de la mère. Ou alors s’il y a un risque considérable que la grossesse aboutira en une malformation sévère du fœtus.

L’interruption volontaire de grossesse peut également se faire dans des cas d’agressions sexuelles, c’est-à-dire viol, inceste ou relations sexuelles avec une mineure de moins de 16 ans. Dans le dernier cas, la femme ou la fille ne peut y avoir recours au-delà de la 14e semaine de grossesse.

Le choix de la femme reste primordial. “Nous ne faisons que lui donner le choix dans certaines circonstances, plutôt que de ne pas avoir de choix. Ça a été une décision sage, courageuse et audacieuse du gouvernement”, a affirmé Yatin Varma.

Ce sont les spécialistes, notamment les obstétriciens ou les gynécologues qui sont enregistrés sous la Medical Council Act, qui procureront le traitement. Il faut cependant qu’il y ait plainte à la police pour ces cas afin que l’avortement puisse se faire. Toutefois, si une personne a fait une fausse déclaration de viol à la police dans le but d’interrompre sa grossesse, elle est passible d’une peine d’emprisonnement ne dépassant pas 10 ans »…

http://www.lematinal.com/news/local-news/18861-Avortement-la-depenalisation-partielle-en-vigueur.html

***************************************************************************

« audacieuse « ?

C’est exagérément…exagéré comme qualificatif, non ?

« Nous ne faisons que lui donner le choix dans certaines circonstances( !) » » QUEL véritable « choix », lui reste-t-il dans son « choix de vie » -nombre de grossesses à assumer – à elle ?

Ce qui en ressort, en définitive, c’est que cela ne règle en rien les problèmes de pilule « mal dosée » ou oubliée, de la peur du cancer liée à son utilisation, du stérilet qui n’arrête pas de faire saigner, de la pose correcte du préservatif féminin hyper glamour(!), des « méthodes » de contraception qui foirent, du refus absolu d’avoir 15 -ou plus, jusqu’à ménopause – de grossesses ET accouchements ET élevage d’enfants. Tous ces « problèmes » sont attribués d’office aux nanas, pendant que Monsieur se réserve le droit de copuler… librement: « Des torrents de sperme …irresponsable », et la capote honnie

Zuuuut! J’oubliais : « JE baise, TU te dé-merdes » !

PS- L’article est illustré de la photo de trois…MECS(!), « statuant » sur le VENTRE des femmes, mais non pas sur le pénis/SPERME des mecs !

Ainsi va le monde des femmes, partout sur la planète :##

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s