Ah, la famille !

Par Nicolas Guégan:

« Pour ne pas avoir réussi à se connecter à Internet depuis l’ordinateur de son fils,… Une mère de famille a assassiné son fils de 12 ans parce qu’il avait changé les codes d’accès à son ordinateur. Sans la prévenir.

L’enfant, âgé de douze ans, avait simplement changé les codes d’accès de son PC afin d’empêcher quiconque d’accéder à ses données. Folle de rage, la mère s’est emparée d’un rouleau à pâtisserie avant de rouer de coups son enfant. En constatant que le coeur de son fils ne battait plus, elle s’est saisie d’un couteau de cuisine pour découper le corps en plusieurs morceaux. Après quoi, elle a caché les restes « dans une cave non loin de la maison », indique le rapport de la police russe »…

http://www.lepoint.fr/monde/russie-son-fils-change-les-codes-d-acces-a-internet-elle-le-tue-29-03-2013-1647693_24.php

***************************************************************************

La famille, lieu de tant de haine larvée

Ou non …

Choisir SA famille ?

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

5 réflexions sur « Ah, la famille ! »

    1. « c’est avec des personnes qui ne sont pas de la famille, qu’on crée une famille. »

      La « vraie » famille: une lignée …matriarcale ?(compte-tenu que sans qu’on l’en avise un géniteur peut rester… »dormant », comme certains virus ou microbes qui ne se « manifestent » pas…

      Bien à vous

      J'aime

    2. La famille est une « récente » invention culturelle et religieuse

      Les sociétés ancestrales(familles élargies?)étaient matriarcales ou simplement matrilinéaires et le roman « Le Village des vagins » n’a rien inventé:

      … » Un slogan proclame : « la famille (biologique), on n’a rien
      trouvé de mieux pour la remplacer ». C’est souvent faux. Pour
      une grande majorité de femmes qui travaillent, elle s’avère être
      une charge éreintante. Pour des femmes au foyer, elle peut se révéler comme un vase clos et étouffant. C’est souvent aussi, un
      lieu d’hypocrisies, de compromis frustrants et de concessions à
      sens unique. Elle est bien des fois, pour des enfants, le siège de
      jalousies et de rancoeurs intestines, tenaces et destructrices. Pour des parents, elle devient souvent le lieu de violences psychologiques, verbales ou physiques, perpétrées sur eux-mêmes à cause de leur mal-être, ou sur leurs enfants pour leur « bien. »

      Il y a mieux pour un adulte : inventer sa propre famille ! Faire
      le tri dans sa famille bio. Ne garder que ceux et celles qui ne nous détruisent pas, d’une manière ou d’une autre. Pour ne pas passer à côté de sa propre vie, pour la rendre plus sereine, plus riche, plus chaleureuse, plus vivante, plus ouverte sur les autres, il faut se constituer SA propre tribu. J’ai réussi à construire la mienne.
      En ce qui me concerne, ce n’est pas une question de chance.
      C’est la résultante de trois facteurs essentiels : le rejet de la médiocrité,le refus des compromis unilatéraux, et une furieuse obstination. Ma tribu est diamantine. Plus solide, plus sûre, plus
      lumineuse, plus chaleureuse, plus généreuse, tu meurs ! Vive Tingy Tanàna ! havre de paix, où des femmes ensevelissent
      tout doucement leurs chagrins, en réapprenant à sourire à
      la vie ; loin du chaos des hommes. En toute liberté d’être, seulement,elles-mêmes !
      Femme! si tu nous rejoins, pense à ne laisser derrière toi que
      la trace de tes pas, et n’oublie pas d’emporter avec toi, tes rêves les plus fous… »

      (Extrait de l’épilogue du « Village des Vagins », paru en 2007 et épuisé.)

      Bien à vous

      J'aime

  1. « C’est vraiment atroce de faire ça à son fils « …

    Tu trouves atroce qu’une mère tue son fils et tu as raison !

    Mais aucune réaction quand un fils tue sa mère, pourtant le titre à lui seul, devrait horrifier tout un chacun:

    Article: « Enceinte, on n’ imagine jamais ça: donner la vie à celui qui vous donnera la mort ! » : Vers 12h30, ce vendredi, un homme de 38 ans a abattu sa mère d’une balle dans la tête dans un village de l’Hérault. »

    En fait tu réagis EXACTEMENT comme le dicte le formatage social: une mère, par définition, est une…. « sainte » !

    Exit la FEMME qu’elle EST en REALITE, …Comme par magie!

    Pourtant l’article indique bien que cette mère/FEMME-là

    Avait déjà…TUE son conjoint !

    « C’est vraiment atroce de faire ça à son fils »

    …et réciproquement

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s