Qu’est-elle devenue ?… Quand des religions dictent l’horreur !

(Vidéo)http://player.ooyala.com/player.js?embedCode=h1cThuOTpQQlPNKkLh15ky9ePE4QfIEC&width=723&height=407&deepLinkEmbedCode=h1cThuOTpQQlPNKkLh15ky9ePE4QfIEC&video_pcode=RvbGU6Z74XE_a3bj4QwRGByhq9h2&playerBrandingId=7dfd98005dba40baacc82277f292e522&thruParam_tmgui%5BrelatedVideo%5D=http%3A%2F%2Fcdn.api.ooyala.com%2Fv2%2Fassets%3Fwhere%3Dembed_code%2Bin%2B%2528%2527YwZTIzOTqX1WU_c16d-ftldEf0Zj4h0I%2527%252C%2527t3MXMyOToO8B0WFcuCNXQUJYsUWCokXS%2527%2529%26api_key%3DRvbGU6Z74XE_a3bj4QwRGByhq9h2.WFFAb%26expires%3D1640995199%26signature%3Db6AwP%252BaBj2RRKiyUBWHY%252BmvKXJvPyDyEATc7tnnfE5M

« À l’âge de 12 ans, une jeune femme afghane dénommée Aesha Mohammadzai a été contrainte à un mariage abusif avec un combattant taliban…

Le calvaire d’Aesha a débuté en même temps que son mariage, des épisodes quotidiens de souffrance de tourment et d’abus de la part de son mari et de la belle-famille. Elle a finalement tenté de fuir la maison, mais a été rapidement capturée.

À l’âge de 18 ans, Aesha a été condamnée par un juge taliban qui voulait utiliser son cas pour en faire un exemple, de peur que d’autres femmes prennent des décisions similaires, rapporte le « Time ».

«Ils m’ont attrapée et ils m’ont mis en prison pendant cinq mois », a rappelé Aesha à « Daybreak ITV ». « Quand je suis sortie, le juge m’a renvoyée à mon mari … ils m’ont attaché les mains et les pieds … ils ont dit que ma punition serait de me couper le nez et les oreilles. Et puis ils ont commencé à le faire. »

Aesha s’est évanouie de douleur, plus tard, en se réveillant elle a trouvé assez de force pour ramper jusqu’à la maison de son grand-père. Elle a finalement demandé une aide médicale dans un établissement américain. En 2010, The Independent a rapporté qu’elle s’est rendue aux États-Unis en tant que réfugiée, où des médecins l’ont aidée à commencer un processus épuisant de chirurgie pour la reconstruction plastique .

Le cas d’Aesha a suscité l’indignation et la condamnation internationale quand elle est apparue sur la couverture de Time Magazine en Août 2010. Puis elle a disparu de la scène.

Selon CNN, Aesha a passé ces dernières années à sa récupération, à la fois physiquement et mentalement.

Maintenant, elle a un nez avec une prothèse.

«Au début, j’avais très peur. J’avais peur de regarder mon visage dans le miroir », a-t-elle dit lors d’une entrevue en 2012 avec le réseau . «J’avais peur de penser à ce qui va se passer à l’avenir pour moi. Mais maintenant, je n’ai plus peur. »

Maintenant, après un combat terrible à cause de la défiguration faite par son mari elle tente une reprise, elle a un message pour les femmes du monde entier .

« Je veux dire à toutes les femmes qui sont victimes d’abus à être forte. Ne jamais abandonner et ne perdez pas espoir», a-t-elle déclaré Daybreak du Royaume-Uni ITV mardi. »( Traduction non exhaustive de google)

http://www.huffingtonpost.com/2013/02/27/aesha-mohammadzai-nose-ears-taliban_n_2773994.html?ncid=edlinkusaolp00000003

**************************************************************************

« Je veux dire à toutes les femmes qui sont victimes d’abus à être forte. Ne jamais abandonner et ne perdez pas espoir», a-t-elle déclaré Daybreak du Royaume-Uni ITV mardi.  »

Tu as raison Aesha

On ne répétera jamais assez, aussi, qu’un compagnon violent ne CHANGERA pas, malgré ses pleurnicheries.(Sur blog.fr c’en devient
…pathétique, parfois, quand des « violents » trémolotent au sujet de leurs petits ! Mais ça marche…que dis-je, ça court, auprès de blogueuses attendries et de mâles solidaires )

La route contre les violences faites aux femmes est encore longue
Et la « pente est raide »:

J’ai lu un article où un violent se vantait d’avoir cogné sa nana

Et j’ai lu un com de…nana, qui disait en substance: c’est pas grave mon petit chéri, faute avouée est à moitié pardonnée…AUCUNE petite pensée pour la…tabassée!

Longue vie à Aesha Mohammadzai, dans la paix la tendresse et le respect!

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

2 réflexions sur « Qu’est-elle devenue ?… Quand des religions dictent l’horreur ! »

  1. Pour ma part ce n’est pas la religion qui fait du mal, mais ce sont les hommes qui se prémunissent de la religion. Aucune religion au monde, même pas le coran, ne prône la bestialité ou l’horreur 😦

    Bises

    J'aime

  2. Vraiment?

    C’est quoi au juste : « la bestialité ou l’horreur » ?

    La lapidation était même prescrite dans les autres religions monothéistes !!!

    Quand une religion précise « frappez les femmes »

    Elle prend bien soin de ne PAS préciser, où il faut… s’ARRËTER !

    La « bestialité et l’horreur »: c’est qu’une RELIGION, recommande de s’en prendre PHYSIQUEMENT à des FEMMES ! :##

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s