Idéal de liberté religieuse…

 » Le Bouddhisme Theravada est la religion de plus de 90% des Thaïs, et influence fortement la vie de tout les jours.

Le Bouddhisme est apparu en Thaïlande durant le 3ème siècle av. J.-C., à Nakhon Pathom, le site du monument bouddhiste le plus grand au monde, après que l’empereur Indien Bouddhiste Asoka (267-227 ap. J.-C.), envoya des missionnaires en Asie du Sud-est pour propager une foi nouvellement établie.

En plus d’une référence morale, donnant une cohésion sociale et offrant un secours spirituel, le Bouddhisme a engendré un élan artistique incomparable. De même que les cathédrales médiévales en Europe, les innombrables temples à toits multiples ont inspiré une création artistique majeure.

Une autre raison de la force du Bouddhisme est qu’il y a peu de familles Thaïes Bouddhistes ayant un membre masculin qui n’ait pas étudié les enseignements de Buddha dans un monastère. C’est une longue tradition locale, que les hommes Bouddhistes de plus de vingt ans, effectuent au moins une fois dans leur vie un passage de 5 jours à 3 mois en tant que moine dans un monastère. Cela a lieu souvent à la Retraite annuelle des Pluies (appelée aussi carême bouddhique), une période de trois mois durant la saison des pluies pendant laquelle tous les moines renoncent au voyage et restent à l’intérieur de leur temple, et se consacrent aux études et à la méditation.

Au delà des communautés monastiques, les temples Thaïs ont traditionnellement servi à d’autres fins, comme hôtellerie du village, comme agence d’information et d’emploi, comme école, hôpital, dispensaire, et centre de la communauté, afin d’avoir des rôles vitaux dans la société Thaïlandaise.

Les Thaïs ont toujours adhéré à l’idéal de la liberté religieuse. Ainsi, des minorités de Musulmans, Chrétiens, Hindous et Sikhs poursuivent librement leur foi.

Au delà des communautés monastiques, les temples Thaïs ont traditionnellement servi à d’autres fins, comme hôtellerie du village, comme agence d’information et d’emploi, comme école, hôpital, dispensaire, et centre de la communauté, afin d’avoir des rôles vitaux dans la société Thaïlandaise.

Les Thaïs ont toujours adhéré à l’idéal de la liberté religieuse. Ainsi, des minorités de Musulmans, Chrétiens, Hindous et Sikhs poursuivent librement leur foi ».

Guide Thaïlande

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Une réflexion sur « Idéal de liberté religieuse… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s