" A dire d’elles " Sandrine 70…

 » A dire d’elles  » Sandrine 70 –

 » Pour Be (magazine), l’avenir de la femme c’est le plus vieux métier du monde

(« Sandrine Goldschmidt a lu « Be ». Elle a été interpellée par le reportage sur les « Sugar babies », ces jeunes américaines qui se prostituent pour un paquet de dollars. Un sujet sensible que le journal traite avec beaucoup de légèreté et d’égarement. « La frontière avec la prostitution est mince »…Marianne.)

Sandrine 70 :
… « C’est vrai que je déplorais la schizophrénie de journaux qui dans la même page traitaient des violences faites aux femmes et du dernier maquillage pour plaire… Or on m’a dit que les nouveaux mags revendiquaient de la pure frivolité. Les femmes n’ont plus besoin de prouver qu’elles sont les égales des hommes, qu’elles sont intelligentes, qu’elles travaillent. Elles assument donc à fond leur goût pour le maquillage, les tenues, sans avoir à se justifier.
Du coup, quand j’ai vu la une de Be l’autre jour, j’ai été un peu surprise.

Les « Sugar Babies », un sujet frivole ? Ou juste un sujet « vendeur » ?
Et comme la façon dont on parle de la prostitution m’intéresse, j’ai décidé de l’acheter…
« Etudiante et prostituée », enquête sur le phénomène des Sugar Babies. C’est le titre de l’article.

Ce n’est pas, comme je le crois au premier abord, un article sur la question surreprésentée dans les médias des jeunes étudiantes qui se prostituent en France. C’est apparemment une « tendance outre-Atlantique » :« Elle sont jeunes, jolies et avides de luxe et de richesse. Contre un paquet de dollars, ces Américaines « louent » leur temps, et parfois leur corps, à des hommes fortunés. »

Lire la suite de l’article sur le blog Sandrine70  »

ATTENTION( Pour les machos/crades et les nanas/hystériques « abonnés fidèles » à mon blog !): « Récemment, comme je tiens un blog ouvertement féministe, j’ai été interrogée par un journaliste sur la presse féminine. Sandrine 70  » .

*************************************************************************

Tous les chemins mènent à… R’ homme ?

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s