Dans quel dico, traduit-on :" Libérée" par : " Qui couche " ? !!!


Une femme  » Libérée « , c’est juste une nana :

– Qui ne fait plus , gratuitement et majoritairement, en plus de son job à l’extérieur et de la fatigue des trajets : le ménage, ( nettoyage, lavage, repassage), la cuisine, la plus grande partie des soins aux petits, les courses…avant de subir exténuée et souvent sans désir mais avec simulation, les « hommages » de son conjoint, évidemment, beaucoup plus frais et…par nature, plus dispos, pour les galipettes !

En fait, c’est juste une femme, qui a appris à faire respecter* TOUTE sa personne et à dire NON , à chaque fois…qu’on oublie ce « détail » * ! …Encore faut-il…qu’elle ait appris à EXISTER, par elle-même…Encore faut-il qu’elle soit indépendante financièrement!

Mais « ça », ce n’est pas gagné, pour beaucoup d’entre elles, …Tant le formatage (familial, social, politique et religieux) est encore bien vivace et tenace et coriace !

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

2 réflexions sur « Dans quel dico, traduit-on :" Libérée" par : " Qui couche " ? !!! »

  1. Femme libérée = femme qui assure et qui assume!
    Oui c’est une femme qui a appris à exister sans se couler dans le moule préétabli!
    Je dirais que c’est une femme qui dis JE, qui est ELLE.
    Qui refuse de se faire raboter par les « convenances » sociales, familiales….

    Bises

    ps: en me relisant je m’aperçois que je répète pratiquement la même chose que toi! 😉

    J’aime

  2. Parce qu’il n’y a pas…d’autres façons de le dire …et de le VIVRE !

    Si au moins, la majorité d’entre elles, voulaient…juste « ESSAYER » !

    Elles ont peur de tout  » perdre « , alors qu’elles ont DEJA…tout cédé! Alors qu’on leur dénie leur entier libre arbitre… avec leur bénédiction: elles osent appeler: amour, toutes ces frustrations, ces injustices, cet égoïsme unilatéral, ces « amputations » de plages de vie…

    C’est tellement…bon! de vivre SA vie…On n’en a qu’une !
    Il n’est JAMAIS trop tard…pour le faire !

    PS- Une jeune femme journaliste me racontait, l’autre jour, que sa mère, qui ne se trouvait pas malheureuse, s’est rendue compte, de tout ce qu’elle avait raté, et qui comptait pour elle…seulement quelques temps après la mort de son époux !

    Kiss.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :