" Et tu dis que tu m’ aimes " : après…"trop tard "!

trop tard
Image virtuelle.

 » Et tu dis que tu m’aimes !  » un petit livre, coup de poing, relatant , en…44 pages, une passion d’une sauvagerie à couper le souffle.
Ecrit par Nicole Cage-Florentiny :  » poète, romancière, dramaturge, ses écrits parlent de la difficulté d’être une jeune fille, puis une femme. Elle visite des thèmes parfois tabous : l’inceste, la prostitution, la pédophilie. Professeur de Lettres et d’Espagnol, psychothérapeute, elle participe à de nombreuses manifestations aux quatre coins du globe et récolte de nombreux prix .
Si ce qu’elle écrit est parfois « dur » ses propos ne manquent ni de beauté , ni de poésie. Une belle âme. Un mélange raffiné de poésie et d’espoir, précise son éditeur. »

Extraits:

… « Il était doux il était fou; on ne m’avait jamais fait l’amour avec une telle inventivité, je me découvrais, je me redécouvrais, mon corps recelait des trésors insoupçonnés, je me laissais guider, conduire, je suivais, parfois j’anticipais , je menais la danse à mon tour, nous jouions, nous riions, je pleurais, il chantait en moi et puis je m’endormais, lui encore en moi, j’adorais cela, cet abandon total, et lui, lui, il restait à me regarder, longtemps. Parfois quand j’ouvrais les yeux, je le trouvais encore là au-dessus de moi, à me regarder avec ce regard grave et éperdu d’amour qui me faisait peur; rien qu’un peu. »…

… »C’est après
Quand tous les mots d’amour deviennent rafales qui
blessent
On se dit c’est passé, il recommencera plus
On s’dit encore regarde, il m’aime plus fort qu’avant
C’est après
Quand tous les chants d’amour deviennent
Sanglots
Quand les amis se lassent de vous voir retomber
Et que votre âme, en vous, veut tout laisser tomber…
…Quand il ne reste rien que l’envie d’en finir
C’est avant
Avant la première scène, avant la première gifle
Avant qu’on s’habitue à trouver ça banal
Avant que l’amour s’use et vire à l’amertume
Avant qu’il soit trop tard
Avant qu’il fasse trop nuit
Avant de n’être plus que l’ombre de soi-même
Avant qu’on n’en arrive à d’inacceptable
C’est avant
C’est avant qu’il faut dire:  » NON ! « .

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s