" Vive Tingy Tanàna ! havre de paix où des femmes ensevelissent tout doucement leurs chagrins, en réapprenant à sourire à la vie . . ."

dame bleue
Huile de Lyliane Lavilgrand .

… » Soudain, le souvenir d’une « anecdote » surgit. Une petite indienne voyage à côté d’un grand-père, à bord d’un boeing 777 d’Air France , qui fait route vers Paris. A mi- parcours, elle va aux toilettes et profite de l’occasion pour alerter une hôtesse. Elle lui raconte que ses parents l’ont vendue au vieil homme et la supplie de la secourir. Les autorités sont alertées, elle est sauvée. Elle s’est sauvée, elle-même !Le vieux porc ne la chevauchera pas, elle ne deviendra jamais sa servante ! Je l’imagine libre et heureuse…J’entends ses éclats de rire… Tiens, il faut que je la retrouve, pour l’inviter à Tingy Tanàna ! »
L. Lavilgrand : « Tingy Tanàna le Village des Vagins « .

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s