" Lorsque tu voyages…" (Paolo Coelho)

[ 2 074 pages vues; merci pour la visite 😉 ]

Crépuscule à Flic en Flac

——————————

« Lorsque tu voyages, tu fais une expérience très pratique de l’acte de renaissance. Tu te trouves devant des situations complètement nouvelles, le jour passe plus lentement et, la plupart du temps, tu ne comprends pas la langue que parlent les gens. Exactement comme un enfant qui vient de sortir du ventre de sa mère.

Dans ces conditions, tu te mets à accorder beaucoup plus d’importance à ce qui t’entoure parce que ta survie en dépend. Tu deviens plus accessible aux gens car ils pourront t’aider dans des situations difficiles. Et tu reçois la moindre faveur des Dieux avec une grande allégresse, comme s’il s’agissait d’un épisode dont on doit se souvenir sa vie restante. » (Paolo Coelho)

****************************************************************************

Douce nuit…

21° de latitude sud : fi-ni, les sous-pull, pull, collants, manteau…vive le dos-nu,…vive mon "amoureux"…et vive Alix !!

Me 2
…Mais pas le rhume ramené en prime !( aquarelle virtuelle).

j’ai aussi « rencontré » :

Alix D’Unienville ( née à Maurice), agent secret britannique…hôtesse de l’air …et écrivaine :  » Les Mascareignes, vieille France en mer indienne( Albin Michel 2ème trimestre 1954 )

 » Quelques heures ont suffi, pour renverser les saisons. Hier, c’était Paris au plein coeur de l’été, les rues vides, les marronniers roussis du Cours-la-Reine. Et ce soir, l’avion nous dépose à l’île Maurice, vingt degrés de latitude Sud, sous la froide pluie d’un août hivernal.
En dépit de cette trahison des éléments, les paysages restent curieusement fidèles à ceux que l’Européen se plaît à évoquer dans son imagerie exotique. Et pour moi-même qui reviens aujourd’hui dans mon pays natal, elle semble plus proche de la réalité que mes confus souvenirs d’enfance »…

Sauf que je suis revenue…à la Réunion…et que les saisons sont inversées !
…Sans oublier…le décalage horaire!

Bref! à demain ?!

Un petit café ?…pour rêver à l’été .

Tango

Source Easy Voyage

Le plus vieux café de Buenos Aires

…  » Partons à présent pour l’Argentine et sa capitale, Buenos Aires, très européanisée. De nombreux émigrants français, italiens sont partis s’installer à Buenos Aires.
De ce passé, subsiste une multitude de traces dans toute la ville.
Le café Tortoni, l’un des plus vieux café de Buenos Aires, fut acheté par un couple de français, Jean Touan et sa femme Marie en 1858. Cette institution située sur l’Avenida de Mayo, a vu défiler de nombreuses personnalités « …