Psychologie de la violence…

[ Jacques Vigne est psychiatre de formation et vit en Inde depuis 25 ans. Pendant quatre jours, il anime à l’Université et à la mairie de Saint-Denis une série de conférences. Le thème : la non-violence. Invité dans le cadre de la journée mondiale du 2 octobre, le médecin est spécialiste de la psychologie de la violence. Il pratique aussi le yoga et la relaxation, et ses conférences sont d’ailleurs suivies de séances de méditations.

La Réunion, il connaît déjà. Sa première visite date de 2006. “Je reçois régulièrement des groupes français en Inde, explique Jacques Vigne. J’ai accueilli deux professeurs de yoga de l’ARY (Association Réunionnaise de Yoga) qui m’ont proposé de partager mon savoir dans l’île.” Le docteur tient à dialoguer avec les jeunes Réunionnais, plus sensibles selon lui au message. “Il est important d’éviter la culture de la violence, poursuit-il. Elle ne résoud pas tous les problèmes. Tout passe par l’éducation.” Le psychiatre a derrière lui une longue expérience et une culture impressionnante. Il cite Bouddha, Gandhi, le Dalaï-Lama. Ponctue son récit de références historiques où la guerre n’a mené à rien. Insiste sur la non-violence comme la “religion suprême” en Inde. Courant octobre, Jacques Vigne dirigera des séances de formation dans les prisons, pour les détenus et les personnels, ainsi que dans les hôpitaux. Il donnera ensuite des cours à la “Shakti Academy” de l’ARRCC (Association Réunionnaise des Relations et Créations Culturelles) à Saint-Paul. ]
Sandrine Coupat
Source clicanoo