Les filles super bonnes…en maths ? Si, si !

En fait, la « machinerie » mise en place par les cerveaux mâle et femelle, est différente, mais les résultats sont comparables!
Il signale aussi que c’est dans les pays où les filles sont les plus émancipées, qu’elles réussissent autant que les garçons!

———————–

 » Pourquoi les filles sont-elles si bonnes en maths » ?

Pourquoi n’avons-nous aucun souvenir avant l’âge de 2 ans ?
Pourquoi le fait d’avoir deux yeux nous aide-t-il à voir en trois
dimensions ?
En quoi la pratique des jeux vidéo aide-t-elle à
devenir pilote d’avion ?
Pourquoi se lave-t-on les mains quand on a honte ?
Le cerveau d’un homme de droite est-il différent
de celui d’un homme de gauche ?
Et que fait notre cerveau quand nous ne faisons rien ?

Laurent Cohen répond ici à toutes ces questions avec la clarté et le brio qu’on lui connaît, sans
oublier l’humour ni négliger les dernières avancées scientifiques.

 » Pourquoi les filles sont si bonnes en maths : Et 40 autres histoires sur le cerveau de l’homme « [Broché]
de Laurent Cohen.

Laurent Cohen est professeur de neurologie à l’hôpital de la
Pitié-Salpêtrière-Paris-VI. Il a notamment publié L’Homme
thermomètre et Pourquoi les chimpanzés ne parlent pas, qui
ont été de grands succès. »

Source Amazon.

*********************************************************************************************************

Combien faudra-t-il de …millénaires encore, pour venir à bout des conneries machistes du patriarcat concernant les talents des femmes dans tous les domaines ?

Dont l’incomparable est celui de fabriquer et de donner la vie !

Et ceci expliquerait-il cela ? 😉

Mères coupables ?

 » En commençant le livre de Sylviane Giampino, « Les Mères qui travaillent sont-elles coupables ? », je me suis souvenue de cette directrice commerciale à qui son PDG avait dit : »Mais pour la réunion à Londres, comment vas-tu faire avec ton fils ? »…Avec humour, elle lui a répondu qu’elle ne comprenait pas pourquoi il n’avait pas posé cette question au Directeur Financier qui était également du voyage et avait 4 enfants …

Que peut faire une mère quand on lui fait ce type de réflexions ? Sylviane Giampino, psychanalyste et psychologue pour enfant, démonte les mécanismes de la culpabilité des mères et nous permet de nous distancier d’un héritage sociologique lourd à porter seule.

Il n’est pas rare, encore aujourd’hui, que la mère soit considérée comme première responsable du développement de l’enfant. Faut-il le rappeler, lorsque l’on parle de l’impact sur les enfants du travail de leur mère, en général… le père travaille aussi ! Il est donc bien plus juste de parler de l’impact du travail des parents. La vraie question est donc : face à l’enfant, la mère est-elle seule ou accompagnée pour gérer des situations nouvelles et difficiles ?

Sylviane Giampino nous aide en creusant les dessous de plusieurs fausses vérités.

FAUX : l’engagement professionnel des mères est nocif pour l’équilibre psychologique des enfants.

FAUX : lorsque la mère se sent bien, les enfants vont bien

FAUX : pour un enfant, rien ne vaut sa mère.

Par conséquent, dans l’intérêt de l’équilibre de l’enfant, mais aussi de la mère et du couple que forment ses parents, il est essentiel d’envisager autrement la relation travail-couple-enfants lorsque les deux parents travaillent, et ceci dès le plus jeune àge du bébé.

« Les mères qui travaillent sont-elles coupables ? » permet in fine de se libérer des mécanismes inconscients qui nous minent et ouvre la voie à des décisions plus conscientes et plus saines. Après l’avoir lu, Christine, directrice financière, m’a dit l’avoir passé à son mari et ensuite à plusieurs amies. « Ce fut une révélation! », me dit-elle. C’est tout le bien que je vous souhaite !  »
Axele Lofficial

Source Interdit aux hommes.

*****************************************************************************************************************

Personne n’a oublié Laurent Fabius demandant qui allait s’occuper des enfants de Ségolène Royal, candidate aux primaires Socialiste.

TOUTES les femmes sont COUPABLES de…TOUT .

L’Église l’a d’ailleurs décrété,

Depuis Adam et Eve et la fameuse « pomme » …

Mais FICHEZ-leur la PAIX, aux femmes : dans quel état serait le Monde sans ELLES,

HEIN ???

Je me demande si un MEC lambda pourrait RESISTER, lui, à toutes les embûches familiales, sociales, religieuses, politiques, etc… dressées sur la route des nanas par des sociétés…MACHISTES !

..