(!)[ "L’obscène" littérature moderne ] ?

Repéré par Vincent Manilève

… » Et pourtant, explique le site Flavorwire, «la littérature change comme la mode, des jeux de mots grivois du théâtre élisabéthain aux intrigues de séduction amoureuse du XVIIIe siècle, et des allusions de l’époque victorienne jusqu’à “l’obscène” littérature moderne».

Le site relaye justement des travaux effectués par le site médical DrEd.com, qui a fouillé dans la littérature anglo-saxonne de ces 200 dernières années pour déterminer dans quel contexte étaient utilisés les mots liés au sexe. Ils ont donc défini une liste de quinze mots et analysé les dix mots qui les entouraient »…(Extrait).

http://www.slate.fr/story/105141/sexualite-livres-evolution

****************************************************************************

Trop de sexe…tue le sexe ?

Cela me renvoie au rejet que j’éprouverais à la consultation d’une « littérature » qui me détaillerait sans pitié, les cris d’agonie, les odeurs écœurantes de viscères éventrés et la vue d’une viande sanguinolente,

Avant de consommer un délicieux rôti accompagné de pommes de terre croustillantes…

Les pénis et minou en 3D et en « détails » crades, y compris en littérature, ne me chatouillent pas où l’on pense: tout le contraire même :##

A chacun son truc: on n’est pas obligé(e) de suivre des modes « obscènes » ou pas! :no: surtout si on peut réaliser son propre « film », sans cesse réinventé et qui… marche! :yes:

Kom TU ve, TU choize !