Esclavage sexuel des "Femmes de réconfort" : "à 13 ans, plus de dix hommes par jour"

Julie Hamaïde :

… »Ces milliers de femmes ont été réquisitionnées de force dans des «centres de délassement» pour soldats japonais, aux abords des champs de bataille. Elles devaient parfois se donner à plus de dix hommes par jour, alors que certaines n’avaient pas plus de 13 ans, comme Won-ok Gil: «En 1940, j’ai été envoyé à Harbin, en Mandchourie, comme « femme de réconfort ». Puis, souffrant de MST, je ne pouvais plus recevoir de soldats.» Elle sera renvoyée en Corée »…(Extrait).

http://www.slate.fr/story/95393/francaises-femmes-reconfort-armee-japonaise

*****************************************************************************

J’ai déjà relaté des horreurs ignobles infligées aux « Femmes de réconfort » et le déni du Japon qui ne veut pas en entendre parler !

Un article mentionnait entre autres, que les vagins trop petits des esclaves sexuelles étaient élargis au couteau, par des soldats japonais…