La "Poire d’angoisse" pour torturer les homosexuels, durant l’Inquisition"

Poire d'angoisse, fr.wikipédia.org(Pointez souris pour légende).

… »La poire d’angoisse utilisée de manière anale servait pour punir les homosexuels. Pour punir les femmes soupçonnées d’avoir eu des rapports sexuels avec le diable, elle était utilisée de manière vaginale. De manière orale, elle sert aussi d’instrument de torture et peut, si elle est ouverte avec assez de force, faire exploser le crâne du supplicié. Par cet orifice, elle servait à punir les menteurs et les blasphémateurs

…La poire d’angoisse est un instrument de torture dont les origines remontent au Moyen Âge utilisé notamment lors de l’inquisition espagnole…

Cet instrument était une sorte de petite boule, munie parfois de piques[réf. nécessaire], qui, par des ressorts ou une vis situés à l’intérieur, venait à s’ouvrir et à s’élargir, de sorte qu’il n’y avait aucun moyen de la refermer sauf à l’aide d’une clé »…

…Elle est aussi utilisée dans Borgia (saison 2 – épisode 2) sous le nom de « poire du pape »…(Extrait).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Poire_d%27angoisse

*****************************************************************************

« Pour punir les femmes soupçonnées d’avoir eu des rapports sexuels avec le diable, elle était utilisée de manière vaginale. »

Comment prouver qu’une femme a eu des rapports avec le diable:

Avec des traces de sperme…diabolique(!), peut-être ? :##

Shame on l’Eglise ! pour toutes ses barbaries misogynes et homophobes

La chasse aux homos perpétrée par l’Eglise ne date pas d’hier, hélas!

Et l’Eglise n’a pas de « leçon à donner » concernant l’actuelle folie sanguinaire de Daesh ? :##