"Un effet appelé le «nocebo effect» ?

Repéré par Aude Lorriaux

… » Et puis il y a cette autre anecdote, effrayante, d’une personne impliquée dans un essai clinique et qui a tenté de mettre fin à ses jours en absorbant 26 comprimés d’antidépresseurs qui étaient en fait des placebos. Sa pression sanguine a tellement baissée qu’elle est passée près de la mort. Un effet appelé le «nocebo effect».

Toutes choses qui ont incité le magazine en ligne Hopes and Fears à se poser cette question: peut-on se suicider par la seule force de la volonté? Peut-on se tuer simplement en le voulant? »…(Extrait).

http://www.slate.fr/story/107751/suicide-volonte

*****************************************************************************

« peut-on se suicider par la seule force de la volonté? Peut-on se tuer simplement en le voulant? »

En posant la question autrement: peut-on arrêter de vivre si on estime que sa vie est sans AUCUN intérêt ?

On a pu noter des cas où le conjoint survivant se laisse mourir dans les mois qui suivent…

L’année dernière, mon voisin d’Ardèche, nonagénaire, est mort sans maladie particulière, 4 mois après le décès de sa chérie

A cause de la maladie d’amour ! 😉