Insécurité féminine/violences maritales et… changements climatiques ?

(Illustration non contractuelle).

PICT0015

————

Signalé par un (Visiteur)

Par Caroline Larouche

… » Les changements climatiques affectent aussi la sécurité des femmes.

Une étude canadienne sur les impacts des inondations au Saguenay, en 1996, a constaté que les séquelles physiques et psychologiques étaient plus marquées chez les femmes que chez les hommes. Lors de catastrophes naturelles, la violence faite aux femmes augmente, nourrissant leur insécurité. Les villes et villages dévastés obligent les hommes à migrer pour chercher du travail ailleurs, laissant derrière eux femmes et enfants.

En leur absence, les femmes subissent plus de viols, comme l’a rapporté l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Un chef de police de la Ville de Montréal relate aussi dans l’étude que 25 % des appels reçus lors de la tempête de verglas de 1998 provenaient de femmes qui subissaient de la violence. À la suite de l’éruption volcanique du mont St. Helens, dans l’État de Washington, en 1980, les rapports de police dénotaient une augmentation de 46 % de la violence conjugale »…(Extrait).

https://mail.google.com/mail/u/0/?shva=1#inbox/14dbdc39eeb101b7

****************************************************************************

« Lors de catastrophes naturelles, la violence faite aux femmes augmente, nourrissant leur insécurité….des appels reçus lors de la tempête de verglas de 1998 provenaient de femmes qui subissaient de la violence…À la suite de l’éruption volcanique une augmentation de 46 % de la violence conjugale »

Les mecs stressent ? Les femmes trinquent !

PS- cette habitude de dire violence « conjugale », pour violence… »maritale »(!!!), cache mal la REALITE* des… FAITS ! :## (Le nombre de femmes exécutées par leur conjoint, partout dans le monde, le* confirme)