Le vrai langage des femmes/ Le vrai langage des hommes…et humour noir…

rire à mort

– Mysandrie – Adultes – Mysoginie –

Le vrai langage des femmes

Oui = non

Non = oui

Peut-être = non

Je suis désolée = tu vas le regretter

J’aurais besoin = je veux

C’est ta décision = tu te trompes

Fais ce que tu veux = tu vas payer ça plus tard

Je voudrais te parler = je veux me plaindre

D’accord, vas-y = je ne veux pas que tu le fasses

Je ne suis pas fâchée = bien sûr que je suis fâchée

Sois romantique, éteins les lumières = je me trouve grosse, je ne veux pas que tu me voies

Cette cuisine n’est pas pratique = je veux une nouvelle maison

Je t’aime = j’ai quelque chose à te demander qui va coûter cher

Je t’aime beaucoup = j’ai fais quelque chose que tu ne vas pas aimer

Je suis prête dans une minute = enlève tes chaussures, assieds-toi et regarde la télé

Apprends à communiquer = apprends à être d’accord avec moi

***************************************************************************************

Le vrai langage des hommes:

Oui = oui

Non = non

J’ai faim = j’ai faim

Je suis fatigué = je suis fatigué

Veux-tu aller au cinéma ? = je voudrais baiser après

Veux-tu dîner au resto ? = Euh. on pourra baiser, après ?

Veux-tu danser ? = après, on pourra baiser, dis ?

Tu as une belle robe = tu as un beau décolleté. Si on baisait ?

Tu as l’air tendue, veux-tu un massage = on va baiser, ça te fera du bien !

Qu’est-ce que tu as ? = j’imagine qu’on ne baisera pas ce soir.

C’est pas terrible ce soir à la télé = on baise ?

Je t’aime = on baise ?

Moi aussi, je t’aime = bon, t’es contente ? est-ce qu’on peut baiser maintenant ?

Il faut qu’on se parle = j’ai plus envie de baiser avec toi, dégage !

Source: YMA78
Posté par: Rémy_B

***************************************************************************************
Le neurone perdu:
C’est un neurone qui arrive dans un cerveau masculin !!
Bref, ce pauvre neurone se retrouve tout seul dans une grande boîte vide
et noire.  » Hou hou  » crie ce petit neurone.
Misère, pauvre petit neurone, personne ne lui répond.  » Hou hou  » crie
encore le petit neurone, et il n’entend que l’écho de sa voix.
Alors, désespéré, notre pauvre et brave petit neurone masculin s’installe
dans un coin et se met à pleurer. Soudain, un autre petit neurone arrive
tout essoufflé dans le cerveau masculin et crie à notre petit neurone en
pleurs :
– Hé bé ! Qu’est-ce que tu fous là? On est tous en bas…

***************************************************************************************

No comment !

Secret de femme ! ( humour ).

Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d’avoir ses 18 ans, donc

majeure:

– Élisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras

qu’enfin c’est le dernier!! ET à ce moment là, regarde bien sa tête !!!

Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son

père.

La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille:

– Va voir ton père et dis-lui que je le remercie beaucoup; dis lui également qu’il

n’est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là !!!

La poisse !

Un homme se trouvait dans le coma depuis un certain temps. Son épouse était à son chevet jour et nuit. Un jour, l’homme se réveilla. Il fit signe à son épouse de s’approcher et lui chuchota :
Durant tous les malheurs que j’ai subi, tu as toujours été à mes côtés.
– Oui mon amour.
– Lorsque j’ai été licencié, tu étais là pour moi.
– Oui mon amour.
– Lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m’as soutenu.
– Oui mon amour.
– Lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée près de moi.
– Oui mon amour.
– Et lorsque j’ai eu des problèmes de santé, tu étais encore à mes côtés.
– Oui mon amour.
– Tu sais quoi ?
Les yeux de la femme s’emplirent de larmes d’émotion.
– Quoi donc, mon chéri ? chuchota-t-elle.
– Je crois que tu me portes la poisse…