Des diables au… Paradis ?

images[1](Farukolufuschi).

Je transmets ton lien ci-dessous.

Pour ma part, je ne suis pas du tout étonnée: passant une semaine au Club Med dans un petit paradis niché dans des Bougainvilliers aux mille couleurs, nous nous sommes rendus un jour à Malé, l’île-capitale pour la visiter et y faire des achats.

Nous avons dû rapidement écourter notre visite car les vendeurs tripotaient les fesses des petites touristes de notre groupe vêtues de shorts tout à fait décents, vu la température caniculaire. Je portais mon uniforme habituel en pareille circonstance: dos-nu et short.

Quand l’une des jeunes femmes a osé hurler : » Il me met la main aux fesses « , nous avons tous décidé de rentrer immédiatement à bord du bateau qui nous a reconduits sur l’île de Farukolufushi, voir photo web( l’un des nombreux îlots des Maldives).

Les nanas ne sont en sécurité nulle part!

Et dire que ces gens -là osent parler de… respect de la femme: ils se foutent de la tête du monde !

Au lieu de réduire leur femme à une vie de « mortes-vivantes »

Il serait plus normal qu’ils se séparent de leur fabrique de testostérone ! :##

Je t’embrasse aussi 😉

A+

—————

BOnsoir chère Tingy,

je crois bien que tu es déjà au courant de cette cause mais tu pourras diffuser le lien de la pétition sur ton blog:

https://secure.avaaz.org/fr/maldives_fr/?cXhpncb

Je t’embrasse

***************************************************************************

… » C’est difficile à croire: aux Maldives, une adolescente de 15 ans victime de viols répétés vient d’être condamnée à 100 coups de fouets en public. Arrêtons cette folie en appuyant là où ça fait mal pour le gouvernement des Maldives: les recettes touristique.

Le beau-père de la jeune fille est accusé de l’avoir violée pendant des années et d’avoir tué le bébé qu’elle portait. Aujourd’hui, les tribunaux disent qu’elle doit être fouettée pour «relations sexuelles hors mariage» avec un autre homme, qui n’a même pas été nommé. La pression internationale peut obliger le président Mohammed Waheed à sauver cette jeune fille ainsi qu’à abroger cette loi atroce. C’est aussi comme ça que nous mettrons un terme à cette guerre mondiale contre les femmes — en nous levant contre toutes les exactions de ce type! « …

Source lien ci-dessus