Fillon transforme le château de Beaucé en maison de chrétien, mais son programme est bien radical ?

effaré

… » Il faut dire que le programme du nouveau champion de la droite peut donner des sueurs froides. ..Alors qu’il n’y a pas d' »engagement » François Fillon sur la question de l’accès au logement, le candidat de la droite décomplexée souhaite « supprimer l’encadrement des loyers » instauré sous le quinquennat de François Hollande. »…

« Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe »

C’était la confession de François Fillon avril 2013, sur France 2, comme le raconte le « Canard enchaîné » ce mercredi 4 janvier : « Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe, que j’ai acheté 440.000 euros il y a une vingtaine d’année ». Un bien immobilier qui vaudrait « 650.000 euros » à peu près aujourd’hui.

Cette jolie « maison » de campagne se transforme en « manoir » quand la famille Fillon pose pour « Paris Match » quelques mois plus tard. Sacrebleu.

Mais le comme le révèle l’hebdomadaire satirique, c’est bien un « château » que le candidat de la droite décomplexée a acquis. Pour preuve, l’acte notarié.

Et donc, le château de Beaucé, cédé en 1993 aux Fillon par une certaine soeur Marie-Rénée, est une belle et grande demeure :

  • Au rez-de-chaussée : « hall d’entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite chapelle en bout ».
  • « 14 chambres » et « quelques salles de bains »
  • Six hectares de terrain

Un vrai candidat du peuple ! »…(Extrait)

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/le-reveil-politique/20170104.OBS3357/emmaus-contre-fillon-son-chateau-dans-la-sarthe-le-pen-cherche-banque.html#xtor=EPR-3-%5BObsDerMin%5D-20170104

************

Ce candidat à la présidentielle,  SAIT maquiller(!) la…vérité ?

Actualités > Politique > Le réveil politique > Emmaüs contre Fillon, un château dans la Sarthe, Le Pen cherche banque à tout prix

Emmaüs contre Fillon, un château dans la Sarthe, Le Pen cherche banque à tout prix

Emmaüs contre Fillon, un château dans la Sarthe, Le Pen cherche banque à tout prix
François Fillon mardi 3 janvier au centre Emmaüs Défi, à Paris ((MARTIN BUREAU / AFP))

Au menu du réveil politique : Emmaüs s’inquiète du programme radical de François Fillon, découvrez le grand château des Fillon, Marine Le Pen cherche 6 millions d’euros…

Le fait du jour : Emmaüs, Fillon et le programme radical

S’attendait-il à autre chose ? A 12 jours de son intronisation officielle comme candidat par un Conseil national du parti Les Républicains le 14 janvier, la première étape en 2017 de la campagne présidentielle a mené François Fillon mardi matin au centre Emmaüs Défi, à Paris, qui accompagne les personnes en situation de grande exclusion.

Le président d’Emmaüs France, Thierry Kuhn, a fait savoir à l’AFP qu’il a demandé à François Fillon une forte « évolution » de son programme :

« Ce qu’on souhaite, c’est une évolution de son programme, en partie sur la question du logement, du service public, sur la question du partage du travail et des richesses. »

Il faut dire que le programme du nouveau champion de la droite peut donner des sueurs froides. Et il s’oppose en presque tout point à l’engagement d’Emmaüs.

Primaire à droite : ce que contient le programme très conservateur de François Fillon

Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l’Obs ×

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

Alors qu’il n’y a pas d' »engagement » François Fillon sur la question de l’accès au logement, le candidat de la droite décomplexée souhaite « supprimer l’encadrement des loyers » instauré sous le quinquennat de François Hollande. Ce à quoi Emmaüs « s’oppose fermement », affirme Thierry Kuhn.

L’association « s’inquiète » également de la proposition de François Fillon de supprimer les 35 heures, quand on doit selon elle « partager les emplois disponibles, notamment avec les plus exclus », et « en créer de nouveaux ».

Le président d’Emmaüs fait valoir qu’il a aussi demandé une « clarification » de la position sur la question des migrants de François Fillon, dont les déclarations à ce sujet « l’inquiètent ».

Si François Fillon s’est « engagé à mieux financer les associations » de lutte contre l’exclusion durant cette visite, selon Thierry Kuhn, le président d’Emmaüs appelle à la « vigilance »:

« Le soutien aux associations ne doit pas avoir pour corolaire un désengagement de l’Etat dans les services publics. »

La citation du jour : « Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe »

C’était la confession de François Fillon avril 2013, sur France 2, comme le raconte le « Canard enchaîné » ce mercredi 4 janvier : « Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe, que j’ai acheté 440.000 euros il y a une vingtaine d’année ». Un bien immobilier qui vaudrait « 650.000 euros » à peu près aujourd’hui.

Cette jolie « maison » de campagne se transforme en « manoir » quand la famille Fillon pose pour « Paris Match » quelques mois plus tard. Sacrebleu.

Mais le comme le révèle l’hebdomadaire satirique, c’est bien un « château » que le candidat de la droite décomplexée a acquis. Pour preuve, l’acte notarié.

Et donc, le château de Beaucé, cédé en 1993 aux Fillon par une certaine soeur Marie-Rénée, est une belle et grande demeure :

  • Au rez-de-chaussée : « hall d’entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite chapelle en bout ».
  • « 14 chambres » et « quelques salles de bains »
  • Six hectares de terrain

Un vrai candidat du peuple !

Actualités > Politique > Le réveil politique > Emmaüs contre Fillon, un château dans la Sarthe, Le Pen cherche banque à tout prix

Emmaüs contre Fillon, un château dans la Sarthe, Le Pen cherche banque à tout prix

Emmaüs contre Fillon, un château dans la Sarthe, Le Pen cherche banque à tout prix
François Fillon mardi 3 janvier au centre Emmaüs Défi, à Paris ((MARTIN BUREAU / AFP))

Au menu du réveil politique : Emmaüs s’inquiète du programme radical de François Fillon, découvrez le grand château des Fillon, Marine Le Pen cherche 6 millions d’euros…

Le fait du jour : Emmaüs, Fillon et le programme radical

S’attendait-il à autre chose ? A 12 jours de son intronisation officielle comme candidat par un Conseil national du parti Les Républicains le 14 janvier, la première étape en 2017 de la campagne présidentielle a mené François Fillon mardi matin au centre Emmaüs Défi, à Paris, qui accompagne les personnes en situation de grande exclusion.

Le président d’Emmaüs France, Thierry Kuhn, a fait savoir à l’AFP qu’il a demandé à François Fillon une forte « évolution » de son programme :

« Ce qu’on souhaite, c’est une évolution de son programme, en partie sur la question du logement, du service public, sur la question du partage du travail et des richesses. »

Il faut dire que le programme du nouveau champion de la droite peut donner des sueurs froides. Et il s’oppose en presque tout point à l’engagement d’Emmaüs.

Primaire à droite : ce que contient le programme très conservateur de François Fillon

Vous aimez cet article ?Inscrivez-vous à la Newsletter de l’Obs ×

Merci, votre inscription a bien été prise en compte.

Alors qu’il n’y a pas d' »engagement » François Fillon sur la question de l’accès au logement, le candidat de la droite décomplexée souhaite « supprimer l’encadrement des loyers » instauré sous le quinquennat de François Hollande. Ce à quoi Emmaüs « s’oppose fermement », affirme Thierry Kuhn.

L’association « s’inquiète » également de la proposition de François Fillon de supprimer les 35 heures, quand on doit selon elle « partager les emplois disponibles, notamment avec les plus exclus », et « en créer de nouveaux ».

Le président d’Emmaüs fait valoir qu’il a aussi demandé une « clarification » de la position sur la question des migrants de François Fillon, dont les déclarations à ce sujet « l’inquiètent ».

Si François Fillon s’est « engagé à mieux financer les associations » de lutte contre l’exclusion durant cette visite, selon Thierry Kuhn, le président d’Emmaüs appelle à la « vigilance »:

« Le soutien aux associations ne doit pas avoir pour corolaire un désengagement de l’Etat dans les services publics. »

La citation du jour : « Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe »

C’était la confession de François Fillon avril 2013, sur France 2, comme le raconte le « Canard enchaîné » ce mercredi 4 janvier : « Je suis propriétaire d’une maison dans la Sarthe, que j’ai acheté 440.000 euros il y a une vingtaine d’année ». Un bien immobilier qui vaudrait « 650.000 euros » à peu près aujourd’hui.

Cette jolie « maison » de campagne se transforme en « manoir » quand la famille Fillon pose pour « Paris Match » quelques mois plus tard. Sacrebleu.

Mais le comme le révèle l’hebdomadaire satirique, c’est bien un « château » que le candidat de la droite décomplexée a acquis. Pour preuve, l’acte notarié.

Et donc, le château de Beaucé, cédé en 1993 aux Fillon par une certaine soeur Marie-Rénée, est une belle et grande demeure :

  • Au rez-de-chaussée : « hall d’entrée, grande salle à manger avec cheminée, cuisine, arrière cuisine, office, bureau, lingerie, buanderie, grand salon, lampisterie, bibliothèque, petite chapelle en bout ».
  • « 14 chambres » et « quelques salles de bains »
  • Six hectares de terrain

Un vrai candidat du peuple !

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...