Le pape soutient Barbarin qui a soutenu les prêtres pédophiles ?

« Alors que des associations de victimes et plusieurs personnalités politiques, jusqu’au Premier ministre français Manuel Valls, ont réclamé la démission de Mgr Barbarin, le pape François lui a plutôt apporté son soutien, tout en estimant que les évêques ayant protégé des pédophiles devaient démissionner….(Extrait).

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160521.OBS0977/pedophilie-fort-du-soutien-du-pape-le-cardinal-barbarin-s-accroche-a-son-poste.html#xtor=EPR-2-%5BObsActu17h%5D-20160521

***********************

Toujours une attitude de  « cul entre deux chaises  » ?

Auteur : Tingy

Romancière féministe; "Le Père-Ver" ( 2OOO épuisé) et "Le Village des Vagins" ( 2007,en vente chez "Virgin " et "Autrement "); un 3ème roman en long chantier ...et beaucoup de tableaux "psycho-symboliques")... Ah! J'oubliais: un amoureux incroyable, depuis 40 ans et 7 "petits" géniaux...

Une réflexion sur « Le pape soutient Barbarin qui a soutenu les prêtres pédophiles ? »

  1. Un prêtre exfiltré de Lyon à Nanterre: révélations sur la méthode Barbarin

    Par Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Mathieu Périsse
    Mediapart, le 4/6/2016 (extraits).

    « En 2010, Philippe de Morand, prêtre du diocèse de Lyon, est condamné à six mois de prison avec sursis pour agression sexuelle sur un jeune de vingt ans. Alerté deux ans plus tôt, le cardinal de Lyon n’en a jamais informé la justice, se contentant d’éloigner le prêtre vers le diocèse de Nanterre.  »
    (…)
    « Après les pères Preynat, Desperon, Houpert, Gérentet de Saluneaux et B., cette énième affaire d’abus sexuels au sein du diocèse de Lyon se lit aujourd’hui comme une véritable autopsie de la « méthode Barbarin », entre peur du scandale, non-dénonciation et exfiltration.  »
    (…)
     » « Il faut que les catholiques sachent que si un prêtre officie dans leur paroisse, c’est qu’il n’a pas à rougir de son passé », assurait récemment le cardinal Barbarin dans une interview au Figaro datée du 21 mai. L’archevêque de Lyon affirmait également attendre sa convocation par les services de police en charge de l’enquête « avec sérénité », tout en admettant « des erreurs de gouvernance ».
    Des erreurs que le primat des Gaules a mis des années à reconnaître, jetant sur les faits un voile pudique. Selon nos informations, le cardinal Barbarin a finalement demandé début mai l’ouverture d’une enquête canonique à l’encontre du père Philippe de Morand. Plus de huit ans après les faits. Un retard à l’allumage qui pourrait lui coûter cher. Ce samedi 4 juin, le pape François vient de déclarer que les évêques pourraient être révoqués pour « négligence », en particulier « vis-à-vis des cas d’abus sexuels commis sur des mineurs et des adultes vulnérables ».  »
    ………………

    Le Pape François vient de déclarer… après avoir exprimé son soutien au fidèle serviteur Barbarin.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s