"Après les ‘Monologues du Vagin’, voici venue la grève du vagin."

Si vous l’avez raté.

(Le dessin illustrant l’article est très…expressif(!), on va dire! 😉
Damien Glez, dessinateur burkinabé, dirige le Journal du Jeudi, le plus connu des hebdomadaires satiriques d’Afrique de l’Ouest.)

Damien Glez

… »Or, les membres féminins du mouvement se considèrent comme les premières victimes de ce qu’elle dénoncent comme la «malgouvernance» du gouvernement togolais. Ne doivent-elles pas assumer les tâches domestiques, lorsque les maris chômeurs subissent les affres d’une crise économique mal gérée?

Alors ces dames ont décidé d’utiliser d’originales méthodes de désobéissance civile. Au programme: grève du sexe, mais aussi, au cas où les opposants interpellés lors des manifestations ne seraient pas libérés, manifestation dans la rue en tenue d’Eve. Double cruauté qui consisterait à exposer sous la moustache des hommes ce que ceux-ci n’ont plus le droit d’effleurer. Il faudra inventer le mot contraire de «baby boom» pour le Togo de mai 2013…

La technique du boycott du sexe n’est en fait pas si nouvelle. Déjà dans la Grèce antique, le dramaturge Aristophane écrivait Lysistrata, comédie théâtrale dans laquelle les femmes se refusaient à leur mari pour mettre fin à la guerre du Péloponnèse »…(Extrait).

http://www.slateafrique.com/93937/sexe-la-togolaise-le-blues-des-braguettes-lome

*************************************************************************

On pourrait s’étonner -le mot est faible- que des Françaises n’aient pas songé à mettre en pratique la grève du sexe, concernant les tâches domestiques considérées comme ingrates et décrétées… chasse gardée féminine(!), sociétalement parlant! :-((

Trop de prostituées, peut-être?

Même pas! une majorité de femmes, est intimement persuadée que cette discrimination misogyne est… normale(!)

Les religions sont passées par là, avec l’ignoble domination masculine -‘légalisant’ les viols conjugaux, entre autres saloperies machistes- et l’indigne soumission obligatoire, féminine!!! :##

PS- Ah! j’oubliais: il reste ‘Tingy Tanàna le Village des Vagins’, pour les récalcitrantes sans Dieu ni Maître! 😉

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s