Religieux violeur de jeunes filles; 1 femme de 33 ans s’est suicidée …

… »A plusieurs reprises, quand les attouchements étaient dénoncés, le religieux demandait pardon à la famille et était déplacé par sa congrégation.
«Aujourd’hui de tels dysfonctionnements ne seraient plus possible», a assuré toutefois la congrégation, en assurant que de tels faits seraient désormais signalés à la police.
Créée en 1975 par le père Marie-Dominique Philippe, la communauté de Saint-Jean, dont les membres sont surnommés «les petits gris» en raison de la couleur de leur habit, s’est installée dès 1982 dans le prieuré de Rimont.
Elle a rapidement rencontré un succès très important auprès des jeunes religieux et compte aujourd’hui quelque 500 membres. La congrégation a été régulièrement soupçonnée de dérives sectaires »…

…M. Lefèvre a quitté le tribunal sous escorte policière pour être incarcéré à la prison de Varennes-le-Grand (Saône-et-Loire).
Après sa condamnation, le religieux n’en a pas fini avec la justice puisqu’il doit encore comparaître le 2 juin devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay (Haute-Loire) pour l’agression sexuelle d’une mineure en 1991.
Il vivait jusqu’à présent au sein de la Communauté des Frères de Saint-Jean à Rimont (Saône-et-Loire) »…

Le religieux de la communauté de Saint-Jean, accusé d’agressions sexuelles et de viols de jeunes filles, a été condamné jeudi à huit ans d’emprisonnement par les assises de Saône-et-Loire

Une peine de quatorze ans de prison avait été requise à son encontre, alors qu’il encourait jusqu’à 20 ans de réclusion »…(Extrait).

http://www.ledauphine.com/france-monde/2015/05/28/un-religieux-de-saone-et-loire-condamne-a-8-ans-de-prison

*****************************************************************************

« A plusieurs reprises, quand les attouchements étaient dénoncés, le religieux demandait pardon à la famille et était déplacé par sa congrégation. »

Pour recommencer à pratiquer ses saloperies sexuelles et détruire de nouvelles vies…ailleurs !

« Il devait aussi répondre des viols de l’une d’entre elles, roumaine, et d’une jeune femme de 33 ans, en situation fragile et qui s’est suicidée. »

Mais lui est toujours bien vivant et …Popaul aussi ! :##

Auteur : Tingy

Romancière féministe : je viens de publier " Le temps de cuire une sauterelle " :-)) Et de rééditer : "Le Père-Ver" et "Le Village des Vagins" (Le tout sur Amazon) ... et peintre de nombreux tableaux "psycho-symboliques"... Ah! J'oubliais : un amoureux incroyable, depuis 46 ans et maman de 7 "petits" géniaux...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s